Contenu | Rechercher | Menus

 Logo de BleachBit

BleachBit

BleachBit est un logiciel sous licence libre (GPL v3) qui permet de libérer de l'espace disque et de protéger la vie privée en effaçant les fichiers inutiles et temporaires du système. Il nettoie facilement le système (APT, bash, thumbs.db, corbeille, documents récents, ..) mais aussi les logiciels : Epiphany, Mozilla Firefox, Google Chrome, Opera, Adobe Flash, Java, Google Earth, OpenOffice.org, aMule, Transmission, Pidgin, Emesene, XChat, et bien d'autres…

La fenêtre de BleachBit sous Ubuntu 10.04 LTS

Mise en garde

Si les dépôts de votre version d'Ubuntu vous propose une version de BleachBit inférieur à la 1.2 il vous faut soit upgrader votre distribution Ubuntu ou bien installer la version BleachBit ≥ 1.10 sur son site officiel..

Source provenant du programmeur : Support bleachBit


Défauts de la version inférieur à la 1.2 :

Elle remplace souvent les fichiers supprimés par un fichier gigantesque, ou bien par des millions de fragments (fonction "déchiquetage" ou "shred"), ce qui, en saturant une partition, va à l'encontre de son but.

Supprimer tant de fragments peut ensuite prendre des heures !

De plus, selon la façon dont vous aurez lancé bleachbit, ces millions de fragments pourront être cachés dans un sous-répertoire du répertoire /root/.

Donc, si, après lecture de ces discussions :
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1848171 ;
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=18909291 ;
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=18655621 ;
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1716981&p=1 ;
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1987485 ;
Vous estimez que bleachbit < 1.2 en l'état vous convient, vous l'utiliserez à vos risques et périls, vous suivrez l'évolution de df -i après chaque usage et vous devrez savoir localiser et purger ces fichiers ou répertoires indésirables, où qu'ils soient.


Problème introduit à partir de la 1.10 :

la suppression des traductions semble toucher à un ou des fichiers nécessaires au gestionnaire de fenêtres d'Unity ( constaté sous 14.04 et 16.04 )
provoquant un défaut d'affichage des caractères accentués dans le hud, le dash et les barres de titre des fenêtres.
Cela n'est peut-être pas limité à Unity, ni aux version 14.04 et 16.04.

sources ( et comment revenir en arrière dans ce cas précis des traductions ) :
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1992830
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/unity/+bug/1599516
https://www.bleachbit.org/forum/what-are-files-deleted-regarding-%C2%AB-translations-%C2%BB-ubuntu
https://askubuntu.com/questions/796979/unity-16-04-accented-letters-dont-show-in-dash-hud-and-are-replaced-in-window

Pré-requis

Installation

Depuis les dépôts

BleachBit est disponible dans les dépôts officiels. Pour l'installer, il suffit d'installer le paquet bleachbit.

Depuis un paquet DEB

Il est possible d'installer une version plus récente de BleachBit depuis le site officiel

Utilisation

BleachBit peut être lancé de plusieurs façons :

  • En mode utilisateur depuis le menu Applications → Outils Système → BleachBit ou via la commande suivante :
    bleachbit
  • En mode superutilisateur depuis le menu Applications → Outils Système → BleachBit (as root) ou via la commande suivante :
    pkexec env DISPLAY=$DISPLAY XAUTHORITHY=$XAUTHORITY bleachbit

Conseils d'utilisation

Lancé en mode utilisateur, BleachBit présente une liste exhaustive des fichiers à nettoyer, mais lors du nettoyage le logiciel ne dispose pas des droits nécessaires à la suppression de certains de ces fichiers, ce qui est plutôt gênant pour un logiciel censé nettoyer…

Le lancement avec "BleachBit (as root)" devrait régler ce problème, hélas la liste des fichiers qui s'affichent est bien plus courte : tous les logiciels que vous utilisez ont disparu car BleachBit cherche à nettoyer le compte root qui n'est pas le vôtre, le nettoyage est bien réduit…

La solution consiste à ouvrir un terminal et à taper "gksudo bleachbit", ainsi BleachBit s'ouvrira avec les droits d'administrateur et la liste de fichiers à nettoyer sera complète. Il est ensuite possible de supprimer une entrée du menu Applications et de modifier l'autre de manière à ce qu'elle lance la commande depuis le terminal. Pour plus de simplicité, vous pouvez créer un lanceur avec la commande gksudo bleachbit. A chaque lancement, le mot de passe sera demandé.

ATTENTION : Vérifiez bien ce que vous supprimez ! Si vous cochez "Emplacements" dans la catégorie "Firefox", tous vos marque-pages disparaîtront ! De même pour les mots de passe, pour Firefox ou Thunderbird par exemple.

Un réglage typique fonctionnant bien peut être le suivant : 1) Décocher tous les options. 2) Recocher toutes les cases, sauf Emplacements, Espace disque disponible" et "Mémoire (dans "Système") il vous sera alors indiqué que certains choix sont très long. Vous pourrez ainsi annuler ces longs scans.

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, le configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi


Contributeurs : HacKurx, Anonyme, moko138.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0