Contenu | Rechercher | Menus

Clam AntiVirus

Clam AntiVirus (ClamAv) est un antivirus GPL pour UNIX. La principale qualité de cet antivirus est qu'il permet de balayer les courriels reçus et envoyés avec un logiciel de messagerie classique. Le paquet que nous allons installer inclut un démon multi-tâches flexible et configurable, un antivirus en ligne de commande et un utilitaire pour une mise à jour automatique des définitions de virus via Internet. Le programme est basé sur une bibliothèque distribuée avec le paquet Clam AntiVirus, que vous pouvez utiliser pour créer votre propre logiciel. Le plus important est que la base de données des virus soit mise à jour.

Cette page explique comment installer le paquet « clamav » et comment utiliser l'antivirus. Le numéro de version de Clamav dépend de votre version d'Ubuntu.

Clamav a été acquis récemment par la société SourceFire. Le projet devrait rester opensource, cf. Tomasz Kojm, le fondateur du projet Clamav : « Nous sommes très heureux de rejoindre Sourcefire et nous pensons que cette union va apporter une valeur ajoutée qui sera aussi bénéfique pour la communauté opensource que pour les clients commerciaux de SourceFire. » (traduction de Christophe-Marie Duquesne).

Installation

Utilisation

Action Commande
Mise à jour des définitions antivirus
sudo freshclam
Balayer les fichiers du dossier personnel
sudo clamscan
Balayer tous les fichiers du dossier personnel (avec -r "Scan subdirectories recursively")
sudo clamscan -r /home/utilisateur
Balayer le disque dur entier
sudo clamscan -r /
Balayer une partition Windows (Fat 32), montée en "/mnt/D". Signal sonore et affichage si virus trouvé et écriture dans virus.log
sudo clamscan --bell -r -i --log=/var/log/clamav/virus.log /mnt/D/

Mise à jour automatique des définitions

Pour que ça se mette à jour automatiquement, on crée une nouvelle tâche quotidienne, modifiez le fichier /etc/cron.daily/clamav avec les droits d'administration. Ajoutez-y les lignes suivantes :

#!/bin/sh
/usr/bin/freshclam >> /var/log/resul_freshclam.txt</code>
 
 * Ou si un autre processus bloque freshclam et l'écriture dans le fichier  /var/log/resul_freshclam.txt :
<file bash>#!/bin/sh
# https://ubuntuforums.org/showthread.php?t=1032147
/etc/init.d/clamav-freshclam stop
/usr/bin/freshclam -v >> /var/log/resul_freshclam.txt
/etc/init.d/clamav-freshclam start

Ensuite, à nouveau dans le terminal, on y met les droits d'exécution :

sudo chmod 755 /etc/cron.daily/clamav

Enfin, on vérifie :

sudo /etc/cron.daily/clamav
cd /var/log
cat resul_freshclam.txt
ClamAV update process started at Mon Dec 24 15:00:32 2012
main.cvd is up to date (version: 54, sigs: 1044387, f-level: 60, builder: sven)
daily.cld is up to date (version: 16059, sigs: 407726, f-level: 63, builder: neo)
bytecode.cld is up to date (version: 209, sigs: 40, f-level: 63, builder: neo)

Voir le forum

Paramètres

Paramètre Signification
--help (-h) Affiche les différents paramètres (anglais)
--version (-V) Affiche le numéro de version
--verbose (-v) Rend le programme plutôt bavard
--debug Affiche les informations de débugage (libclamav)
--quiet Affiche seulement les messages d'erreur
--stdout Sortie vers stdout au lieu de stderr
--no-summary Désactive l'affichage du rapport à la fin du balayage
--infected (-i) Affiche uniquement les fichiers infectés
--bell Émet un son lors de la détection d'un virus
--tempdir=REPERTOIRE Crée les fichiers temporaires dans REPERTOIRE
--leave-temps Ne supprime pas les fichiers temporaires
--database=FICHER/REPERTOIRE (-d FICHIER/REPERTOIRE) Charge la base de données des virus à partir de FICHIER ou charge tous les fichiers *.cvd et *.db[2] à partir de REPERTOIRE
--log=FICHIER (-l FICHIER) Enregistre le fichier log (rapport) dans FICHIER
--recursive (-r) Balaye les sous-dossiers récursivement
--remove Supprime les fichiers infectés : ATTENTION !
--move=RÉPERTOIRE Déplace les fichiers infectés dans RÉPERTOIRE
--exclude=REGEX Ne balaye pas les fichiers correspondant à l'expression régulière REGEX
--exclude-dir=REGEX Ne balaye pas les répertoires correspondant à l'expression régulière REGEX
--include=REGEX Balaye uniquement les fichiers correspondant à l'expression régulière REGEX
--include-dir=REGEX Balaye uniquement les dossiers correspondant à l'expression régulière REGEX
--no-mail Désactive l'analyse courriel
--no-pe Désactive l'analyse PE
--no-ole2 Désactive l'analyse OLE2
--no-html Désactive l'analyse HTML
--no-archive Désactive l'analyse des archives
--detect-broken Essaie de détecter les exécutables corrompus
--block-encrypted Bloque les archives cryptées
--block-max Bloque les archives excédant la taille limite
--mail-follow-urls Télécharge et analyse les URLs (adresses internet)
--max-space=#n Extraire uniquement les #n premiers kilo-octets des fichiers archivés
--max-files=#n Extraire uniquement les #n premiers fichiers des archives
--max-ratio=#n Taux de compression maximum pour les archives
--unzip[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.zip
--unrar[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.rar
--arj[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.arj
--unzoo[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.zoo
--lha[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.lha
--jar[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.jar
--tar[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.tar
--deb[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.deb
--tgz[=LOGICIEL_DE_DECOMPRESSION] Active le support pour les archives *.tar.gz et *.tgz

Un balayage temps réel

Installez les paquets clamav-daemon et inotify-tools et pour un PC de bureau libnotify-bin.

Voici le script clamav-tr.sh pour ajouter une fonction temps réel à clamav. Il permet de balayer en temps réel le répertoire "/home" (par défaut), si un virus est trouvé il sera déplacé en quarantaine (dans /tmp par défaut). Un fichier caché (.clamav-tr.log) sera disponible dans le dossier de l'utilisateur du script. On utilise clamdscan (clamav-daemon) car il est beaucoup plus rapide que clamscan.

#!/bin/bash
# Script "ClamAV Temps Réel", par HacKurx
# http://hackurx.wordpress.com
# Licence: GPL v3
# Dépendance: clamav-daemon inotify-tools
# Recommandé pour PC de bureau: libnotify-bin
 
DOSSIER=$HOME
QUARANTAINE=/tmp
LOG=$HOME/.clamavd-tr.log
 
while :
do
 
inotifywait -q -r -e  create,modify,move,delete,open,close,access  "$DOSSIER" --format '%w%f|%e' | sed --unbuffered 's/|.*//g' |
 
while read FICHIER; do 
	clamdscan -m -v --fdpass "$FICHIER" --move=$QUARANTAINE
        if [ "$?" == "1" ]; then
		echo "`date` - Malware trouvé dans le fichier '$FICHIER'. Le fichier a été déplacé dans $QUARANTAINE." >> $LOG 
		echo -e "\033[31mMalware trouvé!!!\033[00m" "Le fichier '$FICHIER' a été déplacé en quarantaine."
		if [ -f /usr/bin/notify-send ]; then
			notify-send -u critical "ClamAV Temps Réel" "Malware trouvé!!! Le fichier '$FICHIER' a été déplacé en quarantaine."
		fi
        fi
done
done
Fait important, clamdscan fait toujours une analyse récursive. Pour notre application ce n'est pas forcément pertinent. Cela pourrait dépendre de votre application. Personnellement je trouverais plus logique de ne vérifier que les fichiers de la racine du répertoire où il y a eu un événement remonté par inotifywait plutôt que de scanner le répertoire en question et récursivement tout les sous répertoires. Cela pourrait entraîner l'utilisation de ressources CPU importantes. Si comme moi vous ne désirez faire une analyse non récursive du répertoire remonté par inotifywait, il vous faudra modifier le paramètre suivant du fichier /etc/clamav/clamd.conf :
MaxDirectoryRecursion 1 

Utilisation d'une interface graphique

Installez le paquet clamtk.
Lancez l'application comme indiqué ici ou via le terminal (toutes versions ou variantes d'Ubuntu) avec la commande suivante :

clamtk

Seule la commande Recursive Scan examine tous les fichiers d'un dossier, sous-dossiers inclus. Dans Paramètres → Paramètres cochez "Analyser les dossiers récursivement".

Pour que les signatures de virus soient prises en compte, redémarrez l'ordinateur.

Il existe aussi des interfaces graphiques pour Kde clamtk-kde Xfce et Cinammon à cette même adresse.

Intégration dans Nautilus

Via un paquet

II existe un paquet à installer, clamtk-nautilus qui permet d'accéder à clamav grâce à clic droit sur un dossier. Après avoir installé le paquet, faites un clic droit sur un dossier et choisissez Rechercher des menaces.

Via des scripts nautilus

Il est possible d'utiliser un script Nautilus, l'intérêt de cette méthode est qu'elle permet d'analyser un ou plusieurs fichiers, ou le contenu d'un dossier, à partir d'un clic droit dessus. Suivez la procédure de création des script Nautilus et utilisez le script Analyser avec Virus Scanner :

avec Virus Scanner.sh
#!/bin/bash
titre="Antivirus ClamAV"
clamscan -rv --bell --log=.tempscan.tmp --max-filesize=4095M --max-scansize=4095M "$@" | zenity --progress \
  --pulsate --auto-close --width=200\
  --title="$titre" --text="Analyse des fichiers..."
zenity --text-info --width=600 --height=400 --title="$titre" --filename=.tempscan.tmp
rm .tempscan.tmp

Un autre script permet de balayer directement à partir de l'option "Scripts". Ce script à l'avantage de pouvoir balayer plusieurs fichiers et dossiers en même temps. Voici le script:

  #!/bin/sh
  /usr/bin/clamscan --stdout -r $@ | zenity --text-info --title="Réultats du scan de $@ avec ClamAV"

Le fichier du script est disponible par ce lien Vous devez copier ce fichier dans votre dossier script. Attention: Il est déjà exécutable!

Il est possible de le faire sur chaque type de fichier, mais l'inconvénient de cette méthode est qu'il faut réaliser l'opération suivante pour chaque type de fichier. Son avantage est qu'elle permet d'analyser des fichiers dans d'autres contextes que Nautilus, par exemple des pièces jointes de courriels avec Evolution.

Clic-droit sur le fichier, puis Ouvrir avec une autre application et sélectionnez Virus Scanner. Il est maintenant possible "d'ouvrir" tous les fichiers de ce type avec clamtk.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0