Contenu | Rechercher | Menus

Mupen64Plus- La Nintendo64 sous Ubuntu

Mupen64Plus (anciennement Mupen64) est un émulateur de Nintendo64 libre de grande qualité, nous allons décrire son installation et son fonctionnement dans la suite de cette page.

Mupen64Plus nécessite l'installation de plugins graphique, audio et d'entrée pour fonctionner complètement. Vérifier que ceux-ci sont bien installés.

Installation

Via les dépôts officiels

Pour obtenir Mupen64Plus sans interface graphique, installez le paquet en cliquant sur ce lien mupen64plus ou ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

sudo apt-get install mupen64plus

Via l'archive du site officiel

Dernière release

Une archive est présente sur site officiel : https://github.com/mupen64plus

Téléchargez le fichier .tar.gz correspondant à votre architecture matérielle (32 ou 64 bits) ici https://github.com/mupen64plus/mupen64plus-core/releases et décompressez- le.

Ouvrez un terminal dans le dossier et lancez le script shell d'installation install.sh :

sudo ./install.sh

Compilation

Pour une version plus récente (et instable), téléchargez les sources : https://github.com/mupen64plus/mupen64plus-core

Puis :

cd projects/unix
make all
sudo make install

Via un PPA (avec une interface graphique)

Ce dépôt PPA permet d'obtenir une version relativement récente par rapport à celle des dépôts, une automatisation dans les mises à jours et, au choix, l'interface graphique m64py ou mupen64plus-qt.

Méthode graphique

Méthode en ligne de commande

Ouvrez un terminal et entrez les commandes suivantes:

sudo add-apt-repository ppa:random-stuff/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install libmupen64plus2 mupen64plus-input-sdl mupen64plus-audio-sdl mupen64plus-rsp-hle mupen64plus-video-glide64mk2 mupen64plus-video-rice mupen64plus-ui-console m64py 

Configuration / Utilisation

A partir de Ubuntu 12.04, si vous avez installé Mupen64plus à partir des dépôts ou du site officiel comme expliqué précédemment, ce dernier est dépourvu d'interface graphique. Voir ci-dessous pour l'installation d'une interface graphique complémentaire.

Utilisation en ligne de commande

Pour obtenir la description des différentes options de Mupen64plus, référez vous au manuel :

man mupen64plus

Installation d'une interface graphique

Quatre interfaces graphiques sont proposées m64py, mupen64plus-qt , Cutemupen et WXmupen64plus. Les deux dernières ne sont cependant plus développées.

Si vous souhaitez utiliser vos manettes de jeux, nous vous conseillons l'utilisation de m64py car Cutemupen n'en gère pas encore la configuration.

M64py

L'installation de m64py s'effectue à partir du paquet proposé par les développeurs. Il est disponible sur http://m64py.sourceforge.net/

mupen64plus-qt

grid-view-background.jpg mupen64plus-qt permet d'afficher les jeux en liste simple, en colonnes avec différentes informations (titre, éditeur, année, etc.) ou en vignettes. Toutes les informations et les vignettes sont téléchargées depuis thegamesdb.com. Enfin, l'interface est en cours de francisation.

Une interface pour les architectures 64 bits seulement est disponible ici : https://github.com/dh4/mupen64plus-qt/releases ou sur le sujet de discussion d'emutalk.net

Pour installer la version de développement,​ téléchargez l'​archive : https://github.com/dh4/mupen64plus-qt

Puis dans un terminal :

sudo apt-get install qt5-qmake g++ qtbase5-dev libquazip-qt5-dev libqt5sql5-sqlite	 
qmake	 
make

nCutemupen

N'étant plus développée, cette interface apparaît moins simple que les deux précédentes.

sudo echo "deb http://archive.getdeb.net/ubuntu `lsb_release -cs`-getdeb games" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/getdeb.list &&  wget -q http://archive.getdeb.net/getdeb-archive.key -O- | sudo apt-key add -
sudo apt-get update
  • Désinstaller mupen64plus-video-glide64 qui est incompatible avec cutemupen :
sudo apt-get remove mupen64plus-video-glide64
  • Enfin installer cutemupen :
sudo apt-get install cutemupen

Configuration des interfaces graphiques

Pour certaines interfaces, il vous faudra préalablement indiquer les chemins suivants :

  • Libraries : /usr/local/lib/libmupen64plus.so.2
  • Plugins : /usr/local/lib/mupen64plus
  • Data et configuration : /home/user/.config/mupen64plus/
  • ROMs : répertoire où vos jeux sont stockés

Pour d'autres interfaces, comme mupen64plus-qt, il faut uniquement configurer le dossier des ROMS.

Utilisation des plugins

Si vous utilisez les interfaces graphiques, un menu de configuration vous propose de choisir parmi différents plugins. La configuration par défaut est le plus souvent la meilleure, car elle est rapide et très largement compatible. Il n'y a donc rien à toucher.

Vidéo :

  • Jabo's Direct3D : plugin rapide, mais plus mis à jour (comporte de ce fait quelques bugs)
  • Rice : Rapide et configurable, bon plugin pour des configurations modestes et anciennes.
  • GLideN64 : le plus performant, pour des ordinateurs récents.
  • z64 : Plugin de bas niveau, plus gourmand que les précédents, mais le seul à rendre assez bien certains jeux (Rogue Squadron p. ex.).

Audio :

  • Jabo's DirectSound : plugin de base qui fonctionne bien dans l'ensemble.

Entrée :

  • Jabo's DirectInput : fonctionne correctement, mais quelques problèmes de compatibilité.

Meilleure configuration pour jouer à à peu près tout avec des ordinateurs anciens/peu performants (configuration par défaut de mupen64plus) :

Video: Rice + RSP : rsp-hle 

Pour la meilleure précision (peut présenter quelques bugs) :

Video: z64 + RSP: cxd4-ssse3 

Problèmes courants

Manette non reconnue

Au premier démarrage du gestionnaire de configuration des manettes, il se peut que votre manette ne soit pas reconnue, pour que ça marche, il suffit de le fermer puis de le réouvrir.

Problèmes graphiques dans certains jeux

Pour des raisons de compatibilité, il faut parfois, pour certains jeux, utiliser le plugin Glide au lieu de Rice, ou GL64 et vice-versa.

C'est un peu embêtant, mais à force on s'y fait.

Problème d'affichage des plugins dans les menus

Installez le paquet libstdc++5.

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0