Contenu | Rechercher | Menus

OpenVAS : scanner de vulnérabilité

OpenVAS est un outil de sécurité informatique.

Il signale les faiblesses potentielles ou avérées du matériel testé (machines, équipement réseau).

OpenVAS est capable de scanner un équipement (machine ou matériel réseau), un ensemble d'équipements (à partir d'un fichier ou d'une plage IP) ou encore un réseau entier.

Le résultat du scan fournira :

  • la liste des vulnérabilités par niveaux de criticité,
  • une description des vulnérabilités,
  • et surtout la méthode ou un lien pour solutionner le problème.

N'hésitez pas à contribuer à cette page si vous avez envie d'aider !

OpenVAS est le fork libre de Nessus lorsque ce dernier est devenu un logiciel propriétaire lors de son passage à la version 3

Pré-requis

Pour la suite des opérations, des pré-requis sont nécessaires :

  • Disposer des droits d'administration ;
  • Disposer d'une connexion à Internet configurée et activée pour télécharger le logiciel ;
  • Avoir activé le dépôt Universe.

Installation/Configuration

Le serveur

Installation du serveur

Installez le paquet openvas-server.

L'installation se fait au minimum avec le paramétrage des éléments suivants :

  • libopenvas2
  • libopenvasnasl2
  • openvas-server

Les scripts de configuration des paquets créés pendant l'installation les certificats SSL nécessaires. Il est donc possible que d'autres dépendances que les librairies citées ci-dessus soient installées de manière concomitante sur votre serveur ou votre station (librairies de gestion de certificats et librairies SSL en particulier).

Création d'un compte utilisateur

Le serveur OpenVAS nouvellement installé nécessite la création d'un compte utilisateur interne au logiciel lui-même. Cela permet par exemple de créer plusieurs comptes avec des accès plus ou moins limités aux plages IP réseau. Pour cela exécuter la commande :

sudo openvas-adduser

Le système vous demande alors de choisir un login

Login:

Ensuite, il vous demande si vous voulez effectuer l'authentification de cet utilisateur via un mot de passe (option "pass") ou via un certificat SSL (option "cert"). Par défaut, il choisi une authentification par mot de passe. Personnellement, dans l'exemple qui suit c'est ainsi que l'on va travailler.

Authentification (pass/cert) [pass]:

Il demande alors de taper deux fois un mot de passe

Login password : 

puis

Login password (again): 

Enfin, il vous demande de définir les règles en terme de droits d'accès qui s'appliqueront à cet utilisateur

User rules

Vous pouvez laisser le champ vide et simplement faire ctrl-D pour finir la procédure de création de l'utilisateur.

A ce moment là, le script vous demande si tout est bon

Is that ok? (y/n)

et il propose la réponse oui (y) par défaut.

Si vous répondez oui via y ou simplement vous tapez entrée alors l'utilisateur est créé

user added.

Lancement du serveur

sudo /etc/init.d/openvas-server start

Il est desormais conseillé de demarrer les services comme ceci :

sudo service openvas-server start

On doit obtenir en réponse

Starting OpenVAS daemon: openvasd.

Les greffons

Depuis Ubuntu 10.04 LTS un paquet est disponible pour ajouter les greffons, pour l'installer taper dans un terminal la commande :

sudo apt-get install openvas-plugins-base

L'interface graphique cliente

L'interface graphique cliente s'installe de la façon suivante:

sudo aptitude install openvas-client

On lance en faisant

openvas-client

L'interface est en français. Dès la première utilisation, vous devez connecter le client au serveur OpenVAS, exemple avec le serveur installé sur la même machine :

La documentation officielle du projet n'a pas été incluse dans les paquets debian.

Voir aussi


openvas.txt · Dernière modification: Le 09/05/2013, 14:24 par HacKurx
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0