Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Cette page est considée comme vétuste et ne contient plus d'informations utiles.
Apportez votre aide…

Perdition : création d'une passerelle pour l'IMAP et le POP3 (sécurisée ou pas)

Introduction

Perdition est un serveur proxy pour les protocoles POP3, POP3S, IMAP4 et IMAP4S. Il est capable de gérer des connexions SSL ou non-SSL et rediriger les utilisateurs vers un serveur réel suivant l'utilisateur (qui se trouve dans une base de données ou pas).

Perdition est essentiellement utilisé pour créer des systèmes e-mail de grande envergure où les boîtes e-mails des utilisateurs se trouvent sur un ou plusieurs hôtes différents. Il peut être également utilisé comme solution transitoire pour passer d'une authentification "texte brut" à SSL.

Pré-requis

Installation

L'installation de perdition est très simple, il vous suffit d'installer le paquet perdition.

sudo apt-get install perdition

Configuration

La configuration principale de perdition se fait dans le fichier /etc/perdition/perdition.conf. Cependant, il est préférable d'utiliser d'autres sous-fichiers afin de faciliter la gestion de la configuration.

Dans tous les fichiers de configuration qui suivent, vous trouverez les mots clés $SERVER$ et $PORT$. Il s'agit de l'adresse IP et du port sur lequel seront transférés les communications.

Les configurations présentés ici sont uniquement du proxy sans intelligence. Vous pouvez dévier le traffic vers l'un ou l'autre serveurs e-mail suivant le nom de l'utilisateur ou le domaine. N'ayant pas expérimenté la chose, je vous renvoie à la documentation du projet pour savoir comment faire.

Proxy pour l'IMAP4 (port 143)

Ce proxy est un pur proxy; c'est-à-dire qu'il fait transiter des connexions IMAP4 vers un autre serveur IMAP4. C'est intéressant pour avoir un serveur perdition dans une zone démilitarisée (DMZ) qui transfère les communications vers un serveur du LAN.

Exemple de fichier /etc/perdition/perdition.imap4.conf :

outgoing_server $SERVER$
log_facility local5
no_lookup
timeout 40
imap_capability "IMAP4rev1 UIDPLUS CHILDREN NAMESPACE THREAD=ORDEREDSUBJECT THREAD=REFERENCES SORT QUOTA ACL ACL2=UNION STARTTLS"

Proxy pour l'IMAP4S (port 993)

Ici, nous avons un proxy un peu plus intéressant. L'idée est de transférer des communications sécurisées (via SSL) vers des communications non-sécurisées. De cette manière, la partie chiffrage est dévouée à perdition pour éviter de charger le serveur d'e-mails réel. C'est un cas typique où le serveur perdition se trouve face à Internet pour les utilisateurs itinérants qui souhaitent avoir accès à leurs e-mails qui se trouve sur un serveur du LAN qui lui, n'a pas besoin de tout faire passer en SSL.

Exemple de fichier /etc/perdition/perdition.imap4s.conf :

outgoing_server $SERVER$
outgoing_port $PORT$
log_facility local5
no_lookup
timeout 40
imap_capability "IMAP4rev1 UIDPLUS CHILDREN NAMESPACE THREAD=ORDEREDSUBJECT THREAD=REFERENCES SORT QUOTA ACL ACL2=UNION STARTTLS"
ssl_mode ssl_listen
ssl_cert_file /etc/perdition/server.cert
ssl_key_file /etc/perdition/server.key

Remarque : Dans le cas décrit, la valeur de $PORT$ est le port du serveur IMAP non-sécurisé qui se trouve dans le LAN. Par défaut, les liaisons IMAP normale se passent sur le port 143.

Proxy pour le POP3 (port 110)

Ce proxy est, de nouveau, un pur proxy; c'est-à-dire qu'il fait transiter des connexions POP3 vers un autre serveur POP3. C'est intéressant pour avoir un serveur perdition dans une zone démilitarisée (DMZ) qui transfère les communications vers un serveur du LAN ou pour passer par un de vos serveurs avant de se connecter sur celui d'un fournisseur d'accès.

Exemple de fichier /etc/perdition/perdition.pop3.conf :

outgoing_server $SERVER$
log_facility local5
no_lookup
timeout 40

Proxy pour le POP3S (port 995)

L'idée est, à nouveau, de transférer des communications sécurisées (via SSL) vers des communications non-sécurisées.

Exemple de fichier /etc/perdition/perdition.pop3s.conf :

outgoing_server $SERVER$
outgoing_port $PORT$
log_facility local5
no_lookup
timeout 40
ssl_mode ssl_listen
ssl_cert_file /etc/perdition/server.cert
ssl_key_file /etc/perdition/server.key

Remarque : Dans le cas décrit, la valeur de $PORT$ est le port du serveur POP3 non-sécurisé qui se trouve dans le LAN. Par défaut, les liaisons POP3 normale se passent sur le port 110.

Remarques

Proxy par défaut dans perdition

Si vous n'utilisez pas les proxy POP3, pensez à les désactiver. Pour se faire, indiquez un des protocoles qui passent par perdition à l'option PROTOCOL du fichier /etc/perdition/perdition.conf.

Dans le cas contraire, le port POP3 sera ouvert alors qu'il n'est pas utilisé.

Générer un certificat SSL personnel

Pour générer un certificat SSL personnel (c'est-à-dire non authentifié par une autorité), vous pouvez utiliser openssl. Une fois openssl installé :

sudo apt-get install openssl

Allez dans /etc/perdition :

 
cd /etc/perdition

Lancez la génération des clés SSL :

sudo openssl genrsa -out server.key 1024
sudo openssl req -new -key server.key -out server.csr

Répondez aux différentes questions et terminez la configuration :

sudo openssl x509 -req -days 365 -in server.csr -signkey server.key -out server.crt
sudo /etc/init.d/perdition restart

Liens



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0