Contenu | Rechercher | Menus

PluXml

PluXml est un CMS écrit en PHP particulièrement léger et simple d'utilisation, libre sous licence GNU GPL conforme aux standards, il s'installe sans base de données et il ne dépend d'aucune connaissance particulière en informatique. PluXml permet la création de site internet ou de blog, il peut être comparé à Wordpress mais en plus simple.

Le principal intérêt de ce CMS est que le contenu (articles, pages de blog) est stocké dans des fichiers XML au lieu de l'être dans une table MySQL. La sauvegarde et la restauration de la totalité du site internet s'en trouve simplifiée: il n'y a qu'à copier tous les fichiers et il n'y a plus besoin de gérer de sauvegarde MySQL séparément. Il est donc possible de préparer son site (ou blog) en local, puis de le publier sur un serveur d'hébergement simplement en copiant les fichiers.

Pré-requis

  • Disposer d'une connexion à Internet configurée et activée.
  • Pour une utilisation en local: il vous faut un serveur LAMP installé et fonctionnel.
  • Pour une utilisation distante: il vous faut un hébergement de site internet

Installation

en local

via les paquets deb

Pour installer ce logiciel, il suffit d'installer le paquet pluxml. Durant l'installation on vous demande de choisir un mot de passe pour l'administration du blog, choisissez en donc un.

obtenir la dernière version

Pour obtenir la dernière version, vous pouvez télécharger directement l'archive sur le site de PluXml. Il vous suffit ensuite d'extraire le contenu de l'archive dans votre répertoire htdocs (/opt/lampp/htdocs) et de lancer l'installation en accédant à la page http://localhost/install.php avec un navigateur web. Durant l'installation on vous demande de choisir un mot de passe pour l'administration du blog, choisissez en donc un.

sur votre site internet hébergé

Téléchargez l'archive de la dernière version sur le site de PluXml. Il vous suffit ensuite d'extraire le contenu de l'archive dans le répertoire principal de votre site internet (/www/ ou /public_html/) et de lancer l'installation en accédant à la page http://SERVEUR/install.php avec un navigateur web. Durant l'installation on vous demande de choisir un mot de passe pour l'administration du blog, choisissez en donc un.

Configuration (en mode local)

Vous pouvez définir un hôte virtuel par nom à votre guise, en utilisant simplement comme racine /usr/share/pluxml. Par exemple, avec Apache :

<VirtualHost *:80>
    ServerName blog.example.com
    DocumentRoot /usr/share/pluxml
</VirtualHost>

Utilisation

Après l'installation, votre instance de PluXml est disponible à l'adresse http://localhost , ou http://SERVEUR (remplacer SERVEUR par le nom ou l'adresse IP de votre serveur) s'il ne s'agit pas de l'ordinateur sur lequel vous travaillez directement. Pour commencer la rédaction de votre blog cliquez en bas sur Administration, entrez votre mot de passe (l'utilisateur par défaut est admin). On peut aussi accéder à la page d'administration directement par la page http://localhost/core/admin , ou http://SERVEUR/core/admin

Installation de thèmes

Il est possible de personnaliser son PluXml en installant des thèmes (disponibles ici). Il faut cependant respecter les numéros de versions: si votre version de PluXml est la 5.5, il faut choisir un thème avec une version correspondante.

Pour installer un thème, il suffit de copier le contenu de l'archive dans le répertoire 'themes' et de l'activer dans la page d'administration.

Installation de plugins

Il est possible de personnaliser son PluXml en installant des plugins (disponibles ici).

Pour installer un plugin, il suffit de copier le contenu de l'archive dans le répertoire 'plugins' et de l'activer dans la page d'administration. Attention, si le nom du plugin (par son nom de répertoire) contient un numéro de version, il faut supprimer ce numéro pour que PluXml puisse le prendre en compte.

Désinstallation (en mode local)

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Voir aussi


Contributeur: summd5



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0