Contenu | Rechercher | Menus
Cette page n'a pas encore d'étiquettes.
Apportez votre aide…

Ripper des DVDs protégés

Attention : la copie de DVD protégés, même à des fins personnelles, est prohibée dans de nombreux pays ! Ne suivez la suite de ces opérations que si la législation de votre pays le permet. La copie de DVD-video ne s’envisage en France que dans un cadre légal clairement défini. Seuls des originaux que vous possédez personnellement et pour des copies à destination du cercle de famille sont autorisées.

La protection

Quelques explications sur la protection

La plupart des DVD commerciaux sont protégés contre la copie. Cette protection se nomme souvent Macrovision protection ou encore plus connue sous le nom de CSS (Content Scrambling System). Il s'agit d'un algorithme qui envoie de fausses couleurs et brouille la lecture de la vidéo, et qui empêche tout recopiage des VOB (fichiers vidéos du DVD) sur le PC. Vous trouverez plus d'information sur ce cryptage ici : Planète Numérique

Contournement de la protection

Heureusement, il existe une solution pour lire et ripper ces DVD sous Linux. C'est une bibliothèque nommée libdvdcss2 (à ce jour) développée initialement pour VLC, et qui permet le décodage de tels DVD pour la plupart des grands rippers de Linux bien que la fonctionnalité ne soit pas toujours mise en évidence sur leurs sites web…). Cette bibliothèque, pour des raisons évidentes, ne fait pas partie des dépôts officiels d'Ubuntu, mais peut être installée facilement.

Toutefois, il existe un autre type de protection utilisé par le marché germanophone des DVD : "DVD Movie Protect" de X-Protect. IL N'EXISTE PAS DE LOGICIELS OU DE LIBRAIRIES PERMETTANT DE CONTOURNER CETTE PROTECTION SOUS LINUX. "DVD Movie Protect" rend la table de contenu invalide, donne une indication erronée d'un montant excessif de fichiers, présente une capacité virtuelle allant largement au-delà d'un DVD normal.

Les lecteurs de salon ne s'en trouvent pas affectés car ils utilisent l'information contenue dans les fichiers IFO pour avoir accès aux parties valides des fichiers VOB. En revanche, les systèmes d'exploitation des ordinateurs essaieront d'interpréter ces fichiers systèmes en se fiant aux entrées invalides. Pour couronner le tout, la taille d'un IFO est falsifiée à 0 octets afin de tromper les systèmes d'exploitation des PC.

Il n'existe qu'un pilote, non libre et payant, mais que je ne nommerai pas ici, ne fonctionnant que sous le système d'exploitation le plus utilisé dans le monde, permettant de contourner cette protection. La publicité, la vente et le prêt de ce produit sont logiquement interdits en Allemagne, bien que, même si cela semble absurde, la loi autorise son utilisation sur des médias acquis légalement et pour un usage privé uniquement.

Quel ripper DVD choisir

De nombreux rippers de DVD sont basés sur le même logiciel de décryptage (dvddecrypter), qui, lorsque la librairie libdvdcss est présente se trouve capable de décrypter ces DVD. De nombreux rippers DVD fonctionnent donc après son installation.

  • Testés
    • DVD::Rip (complexe)
    • OGMrip (beaucoup plus simple)
    • Thoggen (encore plus simple !)
  • Non testés mais censés fonctionner
    • Handbrake (très polyvalent et puissant)
    • K9copy
    • AcidRip
    • DVD6clone
  • Ne fonctionne pas
    • VLC (étrangement)

Vous trouverez une liste plus exhaustive des rippers DVD sur Ripper un DVD

installation

Installer le paquet libdvdread4 qui est plus récent, et permet de décrypter les protections CSS.

sudo apt-get install libdvdread4

puis dans un terminal :

sudo sh /usr/share/doc/libdvdread4/install-css.sh

Fermer votre lecteur (optique) DvD et redémarrer votre lecteur (VLC) si besoin PC

Solution alternative

Avec Wine ou PlayOnLinux, DVDFab fonctionne très bien. Vous trouverez un tuto sur son utilisation sur cette page : http://authoring.free.fr/html/tut_DVDFab_BDRip.php


ripper_dvds_proteges.txt · Dernière modification: Le 03/03/2014, 01:04 par cafecho
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0