Contenu | Rechercher | Menus

Tesseract

Tesseract est un moteur de reconnaissance optique de caractères (ROC, OCR) qui a été conçu par les ingénieurs de Hewlett Packard® de 1984 à 1995, avant d'être abandonné. Après 10 ans de purgatoire, son code est ouvert en 2005, et le développement est repris sous la houlette de Google. Les premiers résultats sont prometteurs. Enfin un bon logiciel libre d'OCR sous GNU/Linux? L'avenir nous le dira… Il permet déjà d'obtenir une reconnaissance optique de qualité sur un certain nombre de documents (sans mise en page complexe).

Tesseract a pour vocation d'être utilisé :

  • soit directement, en ligne de commandes soit par l'intermédiaire d'une interface graphique comme gscan2pdf ou xsane (+xsane2tess), pour reconnaitre du texte avec mise en page basique ; cet usage est déjà fonctionnel.
  • soit avec des surcouches gérant les mises en page complexes, etc., comme ocropus (encore en version beta).

Tesseract est distribué sous licence Apache, c'est-à-dire en gros qu'il est Open Source mais pas copyleft.

Pré-requis

Installation

Installez les paquets tesseract-ocr et pour reconnaître la langue française, tesseract-ocr-fra.
Il existe d'autres fichiers de langues, comme par exemple :

Utilisation

En ligne de commande

Dans un terminal, Entrez la commande suivante :

tesseract ~/<nom_de_l_image.tif> |nom_du_fichier_de_sortie_sans_l_extension> -l fra

Les options de langues

Si vous avez installé les fichiers pour la reconnaissance de texte en d'autres langues, vous ajoutez à la fin, au lieu de -l fra:

-l eng (pour l'anglais)
-l deu (pour l'allemand)
-l spa (pour l'espagnol)
-l ita (pour l'italien)
-l nld (pour le néerlandais)
-l por (pour le portugais)
-l vie (pour le vietnamien)
-l deu-f (pour le vieil-allemand)

En mode graphique avec « gscan2pdf »

Les explications sont données sur la page gscan2pdf.

En mode graphique avec XSane

Il est possible d'utiliser directement tesseract avec l'application de numérisation XSane grâce à l'adaptateur xsane2tess.

Pour réaliser de la ROC sur un document déjà numérisé, on utilise gscan2pdf. Pour réaliser de la ROC sur un document à numériser, on utilise plutôt XSane, dont la fonction de prévisualisation permet de sélectionner des zones de texte.

Pour une reconnaissance optique directe dans LibreOffice Writer de fichiers PNG ou JPG

pour lancer l'OCR sur un document PNG (ou JPG) présent sur le bureau

pour les documents PNG
  1. Créez un fichier texte que vous nommez par exemple "Tesseract-png2lofficewriter":
    #!/bin/bash
    cd ~/Bureau
    convert *.png sortie.tif ;
    # il est plus prudent de corriger le bpp maximum pour le fichier tiff de sortie (max 8 pour tesseract -> depth = 4)
    # soit convert -depth 4 *.png sortie.tif ;
    tesseract sortie.tif sortie -l fra ;
    rm sortie.tif
    lowriter sortie.txt
  2. Rendez exécutable ce fichier. Vous avez créé un script exécutable…
  3. Placez-le dans le dossier des scripts-Nautilus (ou dans tout autre dossier personnel de scripts, à votre convenance),
  4. Créez un lanceur ou une entrée dans le menu comme indiqué ci-dessous.
pour les documents JPG

Pour faire de même avec les fichiers images JPG (comportant du texte à reconnaître bien sûr), vous pouvez remplacer "png" par "jpg" dans le script, pour créer un autre script nommé "Tesseract-jpg2lofficewriter".

Créer un lanceur pour votre script

Pour créer un raccourci de votre script, reportez-vous à la page de création de lanceurs ou à celle-ci pour Unity, puis complétez comme suit:

  1. Donnez-lui un nom par exemple : "Tesseract-png2lofficewriter", ou plus court "Tesseract-PNG2LOW"
  2. Pointez vers le script en question, c'est à dire le fichier texte "Tesseract-png2lofficewriter" rendu exéctuable (commande : allez chercher votre script par le bouton "parcourir"),
  3. Vous pouvez utiliser cette icône tesseract-ocr-png.jpg pour le script "Tesseract-PNG2LOW" et celle-ci tesseract-ocr-jpg.jpg pour le script "Tesseract-JPG2LOW".
  4. Vous pouvez ajouter un commentaire, mais ce n'est pas indispensable.

Utilisation

  1. Enlevez du bureau les fichiers PNG sur lesquels vous ne voulez pas faire de ROC.
  2. Placez sur le bureau vos fichiers numérisés au format PNG (le mieux est un PNG en valeurs de gris et 300 dpi avec Xsane, mais vous pouvez essayer avec d'autres PNG déjà numérisés),
  3. Vous pouvez placer sur le bureau plusieurs fichiers PNG sur lesquels vous voulez procéder à la reconnaissance optique; mais ne dépassez pas 3-4 fichiers si vous voulez une opération relativement rapide. Les contenus des différents fichiers seront placés les uns à la suite des autres dans un même document Libreoffice.
  4. Cliquez sur le raccourci précédemment créé ou directement sur le script… patientez un peu… Libreoffice s'ouvrira avec le contenue du texte tel qu'il a été reconnu
  5. Il vous reste a effectuer les corrections orthographiques et la mise en page.

Même méthode pour les fichiers au format JPG, en utilisant l'outil "Tesseract-jpg2lofficewriter".

N.B. : au passage, un document sortie.tif et un document sortie.txt sont placés sur le bureau; ce sont des documents transitoires créés par le script. On peut les effacer en ayant au préalable enregistré le document texte dans un autre dossier.

Utilisation avancée : Amélioration de la reconnaissance

Si vous souhaitez améliorer la ROC vous trouverez des explications sur le site "tesseract-ocr" (google) (en).

Désinstallation

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet et les paquets de langues installées. Selon la méthode choisie, la configuration globale des applications sont conservées ou supprimées. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.

Liens



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0