Contenu | Rechercher | Menus

Installer la saisie en japonais

Cette page a été entièrement remaniée et testée sur la version 15.10. Si vous disposez d'une version antérieure, reportez-vous aux anciennes révisions de cette page (menu de gauche).

Cette page concerne le cas du japonais mais les utilisateurs des autres langues pourront certainement en tirer profit pour transposer à la langue de leur choix.

Il existe également une page entièrement dédiée au Japonais.

Le choix d'une méthode de saisie traitée ici fait appel à la plate-forme Ibus qui tend à remplacer la plate-forme Scim plus ancienne. Le moteur de saisie recommandé est mozc de Google, plus performant qu'anthy.

Principe de l'écriture en Japonais

Contrairement aux langues indo-européennes qui utilisent un nombre très limité de caractères, la langue Japonaise nécessite, outre nos propres caractères, d'utiliser des caractères pour 2 fois 46 kana (syllabes) et pour plus de dix milliers de kanji (caractères sino-japonais). Un clavier seul ne permet donc pas de saisir tous ces caractères.
Pour pallier ce problème, et pour faire simple; disons que la saisie se fait de manière phonétique et qu'un composant logiciel, appelé moteur de saisie, effectue la traduction et propose le ou les caractères les plus adaptés au contexte. Compte tenu des nombreuses homonymies, l'utilisateur doit au final choisir, dans une liste de mots, celui correctement écrit. Ceci fait appel à des mécanismes très complexes et la qualité du moteur de saisie consiste à présenter le meilleur choix en premier à l'utilisateur.

Pour illustrer la chose supposons que nous voulions saisir le mot Japon qui se dit nihon et qui s'écrit にほん en hiragana et 日本 en kanji.
Lors de la saisie après avoir frappé ni le moteur de saisie affiche  puis si nous continuons avec hon il affiche にほん souligné comme sur l'image suivante :

L'utilisateur peut alors se contenter de saisir le mot sous cette forme (écriture en hiragana) en faisant Entrée.
Alternativement il peut presser la barre d'espacement pour faire apparaître la première proposition

Si cette première proposition lui convient l'utilisateur n'a qu'à faire Entrée. Sinon, en pressant une nouvelle fois la barre d'espacement, la liste de toutes les possibilités lui est proposée et il ne lui reste qu'à choisir la bonne écriture.

Nous voyons ici qu'il existe nombre de mots se prononçant "nihon" et qui ont des significations et des écritures différentes.

Installation de la méthode de saisie

Installation sous Unity

Langue

  • Dans le menu des Paramètres système, choisissez Prise en charge des langues.
  • Cliquez sur le bouton Installer / supprimer des langues
  • Dans la nouvelle fenêtre qui liste les langues, choisir Japonais et utilisez le bouton Appliquer les changements.
  • Normalement, dans la première fenêtre, en face de Système de saisie au clavier, vous devriez avoir ibus sélectionné. Assurez-vous que c'est le cas.
  • Supprimez les langues qui ne vous intéressent pas et ordonnez les autres selon vos préférences en les faisant glisser.

Méthode de saisie

  • Redémarrez la session.
  • Dans le menu des Paramètres système, choisissez Clavier.
  • Dans la fenêtre, en bas à gauche, cliquez sur Saisie de texte.
  • Sous la liste des méthodes déjà existantes (colonne de gauche), cliquez sur le signe +, comme si vous vouliez ajouter un nouvel arrangement de clavier.
  • Dans la zone de recherche, commencez à taper japonais et choisissez japonais (Anthy)(iBus) ou japonais(Mozc)(iBus), ou encore les deux si vous voulez faire des essais.
  • Reportez-vous à la section sur le choix du clavier — plus bas — pour définir l'arrangement de clavier associé à la méthode choisie.

Après avoir redémarré la session , vous pourrez utiliser la combinaison de touches <super>space pour passer d'une méthode à l'autre.

Installation sous Ubuntu Gnome

Nous utilisons ici ibus-mozc. Vous pouvez utilisez ibus-anthy à la place, ou même les deux. Sachez cependant que ibus-mozc est plus performant.

  • Redémarrez la session.
  • Dans un terminal, en utilisateur simple, lancez la commande ibus-setup
  • Dans la fenêtre de l'application, ibus-setup, choisissez l'onglet Méthode de saisie
  • Utilisez le bouton Ajouter et dans la nouvelle fenêtre qui apparaît, choisissez Japonais.
  • Dans la fenêtre suivante, choisissez Mozc et utilisez le bouton Ajouter. La méthode de saisie Mozc apparaît dans l'onglet Méthode de saisie de ibus-setup.
  • Dans le menu des paramètres (Tous les paramètres), choisissez Pays et Langues puis cliquez sur le signe +, comme si vous vouliez ajouter un clavier, choisissez les points de suspension et dans la recherche commencez à taper japonais. La liste des méthodes pour le japonais apparaît. Il vous faut choisir Japonais(Mozc).

Voilà, c'est fini. Vous pouvez désormais passer d'une méthode à l'autre avec la combinaison de touches <super>space. Si ce raccourci par défaut ne vous convient pas, changez le dans la fenêtre de ibus-setup onglet Général.

Choix de l'arrangement du clavier

Cette partie est commune à Unity et à Gnome.

La méthode de saisie (ou moteur de saisie, anthy ou mozc) que vous venez d'installer, ne doit pas être confondue avec l'arrangement de clavier, même si les outils graphiques génèrent une assez grande confusion à ce sujet. La méthode de saisie, c'est l'outil qui permet, étant donné une suite de caractères, de transformer cette suite en syllabes et selon le contexte, de proposer un certain nombre de candidats sous forme de mot écrits, soit en kana, soit en kanji, soit les deux.

L'arrangement de clavier est ce qui fait correspondre un emplacement de touche sur le clavier — par exemple, deuxième touche à partir de la gauche sur la deuxième rangée en partant du haut — à un caractère.

On peut ainsi utiliser la méthode de saisie mozc avec un clavier français azerty, un clavier français bépo ou un clavier japonais querty.

Avec anthy

Avec anthy les choses peuvent se régler avec les outils graphiques. Si vous regardez l'image ci-dessous, qui correspond, à ce qui est présenté à l'utilisateur juste après qu'il a choisi la méthode anthy, en sélectionnant cette méthode dans la liste présentée, vous apercevrez, en bas à droite, juste à gauche de l'icône du clavier, une autre icône en forme de roue dentée. En cliquant sur cette roue dentée, vous ouvrirez la fenêtre permettant de paramétrer la méthode.

En vous rendant, sur l'onglet, Méthode de saisie, vous serez en mesure de choisir le clavier associé à votre moteur de saisie.

Notez que vous devez redémarrer une session pour que le changements prennent effet.

Avec mozc

Avec mozc, l'icône en forme de roue dentée n'apparaît pas. Il faut aller modifier un fichier directement.

Entrez la commande suivante:

  sudo gedit /usr/share/ibus/component/mozc.xml 

Modifiez l'élément xml nommé layout. Par exemple, si vous voulez utiliser un clavier fr-bepo vous devrez avoir:

<layout>fr-bepo</layout>

Enfin, sauvegardez les changements.

Notez que vous devez redémarrer une session pour que le changements prennent effet.

Vous êtes maintenant en mesure de saisir des textes en Japonais.

Rudiments sur MOZC

Configuration

Nous vous donnons ici un bref aperçu de la façon dont Mozc se configure. En pratique, vous n'avez rien à modifier mais juste à consulter la configuration de base pour apprendre les principaux raccourcis clavier.

Pour accéder à la configuration, vous avez deux possibilités:

  • En ouvrant un terminal et en lançant la commande suivante
 /usr/lib/mozc/mozc_tool --mode=config_dialog
  • En chosissant la méthode d'entrée Mozc, puis en cliquant sur l'icône de Mozc dans la zone de notification et en choisissant Tools (Outils) puis Properties (Propriétés).

Dans les deux cas, la fenêtre de configuration s'ouvre (voir ci-dessous)

Il n'y a rien de bien intéressant à changer dans l'onglet General. Passons les choses en revue:

  • Input mode: romaji ou kana, définit si une syllabe s'obtient et tapant deux à quatre lettres latines (ex: ta, kyou) ou une seule touche si vous disposez d'un clavier japonais sur lequel sont prévus les différents kana. Notez que la majorité des japonais travaillent en romaji (deux caractères latins) et que le nombre limité de frappes et largement contrebalancé par la nécessité d'apprendre la localisation de 46 touches au lieu de 26.
  • Punctuation style: définit le style du point.
  • Symbole style : définit si les parenthèses carrées donnent [ ] ou 「 」
  • Space input style: définit la largeur de l'espace
  • Selection shortcut : définit si les différents candidats à la conversion sont repérés et accessible par des chiffres ou par des lettres (voir le mode de fonctionnement plus bas).
  • Numpad style: définit l'espacement des chiffres.

Viennent ensuite les différents raccourcis clavier: Vous pouvez choisir des ensembles prédéfinis ATOK, Kotoeri,MS-IME ou créer votre ensemble de raccourcis personnalisé. Dans la suite de l'explication nous supposerons que nous avons choisi ATOK.

Nous n'entrons pas dans la description des autres onglets, qui vont largement au-delà des rudiments que nous cherchons à présenter ici pour aider le néophyte à trouver rapidement ses repères.

Fonctionnement de la saisie

Une fois que vous avez sélectionné la méthode d'entrée Mozc avec la combinaison de touches <super>space, il vous faut encore choisir le mode d'entrée. Pour cela vous devez, cliquer sur l'icône de la méthode de saisie dans la zone de notification et choisir Input Mode (mode d'entrée) puis sélectionner hiragana.

Notez que l'icône de la méthode d'entrée, évolue avec les choix que vous avez faits: A, あ, ア, etc.

Notez également que vous pouvez rester en permanence sur le mode hiragana pour saisir du japonais aussi bien en hiragana, en katakana ou en kanji.

Lorsque vous avez choisi le mode hiragana et que vous commencez à taper, le mot tapé apparaît d'abord en hiragana et souligné, par exemple: にほんご.

Maintenant un grand nombre d'options s'offrent à vous:

  • Faire Entrée pour que le mot soit saisi définitivement sous cette forme: にほんご.
  • Appuyer sur la touche espace pour que le premier candidat correspondant à cette phonétique apparaisse. Il peut s'agir du mot en katakana, d'un mot écrit avec des kanji ou d'autre chose — par exemple une date. Ce candidat, reste souligné ce qui veut dire que vous pouvez le saisir définitivement en faisant Entrée ou presser à nouveau la touche espace pour passer au candidat suivant. Dans ce cas, non seulement vous passerez sur le deuxième candidat, mais vous verrez en plus apparaître la liste déroulée de tous les candidats. Vous pourrez alors parcourir ces candidats en utilisant la touche espace à plusieurs reprises, ou utiliser le chiffre ou la lettre qui repère le candidat que vous aurez choisi. La touche Entrée fixera définitivement le choix fait.

Notez que tant que vous n'avez pas fixé définitivement le choix du candidat avec la touche Entrée, vous pouvez toujours revenir au mot en hiragana avec la touche Backspace(Retour arrière)

  • Utiliser les raccourcis clavier pour passer en katakana avec ctrl-i, en romaji avec ctrl-p, en demi-largeur avec ctrl-o ou revenir en hiragana avec ctrl-u.

Notez que le fait d'être passé en katakana par exemple ne vous empêche nullement de rechercher les candidats phonétiques en pressant la touche espace.

L'image qui suit résume le principe de la saisie.

Il est fort peu probable que la liste des candidats se répète de façon identique lorsque vous entrez à nouveau la même chaîne phonétique. Cette liste dépend en effet de nombreux facteurs tels que le dictionnaire utilisé, l'historique de vos saisies et le contexte. C'est justement la pertinence de l'ordre dans lequel sont présentés les candidats qui fait toute la performance du moteur de saisie.

Quelques trucs spécifiques à Mozc

Saisie de dates

Si vous tapez ima (maintenant) dans la liste des candidats, vous verrez apparaître l'heure dans différents formats , par exemple:

  • 17時48分
  • 午後5時48分

Si vous tapez kyou (aujourd'hui) vous verrez apparaître dans la liste des candidats la date du jour dans différents formats et ères, par exemple:

  • 2015/10/28
  • 2015-10-28
  • 2015年10月28日
  • 平成27年10月28日

Les choses se passeront de la même façon avec kinou (hier), ashita (demain) etc.

Noms de pays

Certains noms de pays sont le plus souvent écrits en katakana même s'il existe une équivalence en kanji. Mozc présente ces équivalents:

  • スペイン ー> 西班牙
  • イギリス ー> 英国

Émoticônes

Il est possible de saisir des émoticônes (顔文字) en saisissant kaomoji, en le convertissant, et en déployant la liste des candidats.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0