Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Geany

Geany est un éditeur de texte utilisant GTK2 avec des fonctions basiques d'environnement de développement intégré (EDI). Il a été développé pour fournir un EDI rapide et simple qui n'a que peu de dépendances. Il intègre des fonctionnalités assez sympathiques :

  • coloration syntaxique ;
  • code source « pliable » ;
  • auto-complétion sur les structures souvent utilisées comme : if, for et while ;
  • auto-complétion des balises XML et HTML ;
  • trucs et astuces ;
  • copie de la ligne ou de la sélection courantes en une seule action ;
  • support de nombreux types de fichiers comme C, C++, CSS, Java, LaTeX, PHP, Python, Perl, Pascal, Ruby, SQL, etc. ;
  • listes des variables et fonctions utilisées.
  • émulateur de terminal pour l’exécution du programme sans quitter l'éditeur et/ou pour l'entrée de commandes

Geany 0.21

Installation

Pour installer Geany vous devez activer le dépôt Universe et enfin installez le paquet geany.

Ou si vous préférez la ligne de commande :

sudo apt-get install geany

Configuration

Installer tous les plugins

Geany offre divers plugins tel que "Créateur de classe", "Debugger", "caractère HTML", etc., que vous pouvez retrouver et activer via le menu Outils > Gestionnaire de plugins… Si vous voulez avoir tous les plugins, taper dans votre console :

sudo apt-get install geany-plugin*

Ils seront tous à votre disposition dans le Gestionnaire de plugins.

Geany comme éditeur par défaut

Si vous préférez utiliser l'éditeur Geany au lieu de Gedit :

1ère méthode :
export EDITOR=/usr/bin/geany

Cette commande n'est à saisir qu'une fois pour chaque terminal ouvert ; si vous ne voulez plus avoir à la saisir à chaque ouverture de terminal, insérez-la à la fin du fichier ~/.bashrc (solution mono-utilisateur) ou du fichier /etc/bash.bashrc (solution multi-utilisateur).

Ainsi, les fichiers qui s'ouvraient auparavant avec Gedit (comme les .txt par exemple) s'ouvriront avec Geany. Cette astuce est appréciable si vous développez des applications Ubuntu à l'aide de Quickly.

2ème méthode :
gksudo gedit /etc/gnome/defaults.list

Cette commande permet de remplacer le programme par défaut text/plain=gedit.desktop par text/plain=geany.desktop

Associer une extension de fichier à un langage

Les utilisateurs de Geany se seront sans doute demandés : « Mais comment lui dit-on que les fichiers .tpl contiennent du HTML ?! ». Il y a deux cas possibles selon la version de Geany utilisée.

Cas 1.

Dans Geany, vous avez un menu Outils qui contient un sous-menu Configuration Files contenant lui-même plusieurs choix. Choisissez alors filetype_extensions.conf. Suivez ensuite le paragraphe ci-dessous nommé Procédure.

Cas 2.

Vous n'avez pas le menu précédent : dans ce cas vous devez modifier vous-même le fichier filetype_extensions.conf situé (selon la version de Geany utilisée) soit dans le répertoire ~/.geany/, soit dans ~/.config/geany/. Ouvrez ce fichier avec Geany ou un autre éditeur de texte et suivez ensuite le paragraphe ci-dessous nommé Procédure.

Procédure

Si vous voulez que les fichiers .tpl soient reconnus comme du HTML, ajoutez *.tpl; à la ligne HTML :

HTML=*.htm;*.html;*.shtml;*.hta;*.htd;*.htt;*.cfm,*.tpl;

Redémarrez ensuite Geany.

fichier Txt2tags

Il y a une erreur dans le fichier de configuration : les fichiers .t2t ne sont pas reconnus par Geany (0.20). Pour résoudre le problème il suffit de remplacer txt2tags par Txt2tags dans le fichier filetype_extensions.conf.

Changer les couleurs

Manuellement

Dans ce qui suit, le répertoire où se trouve la configuration de Geany pour l'utilisateur est supposé être ~/.geany/ mais à partir de la version 0.16 de Geany, c'est ~/.config/geany/ . À vous de regarder lequel existe.

  • La coloration syntaxique sous Geany est enregistrée dans différents fichiers (quasiment 1 par langage) dans /usr/share/geany/ ou /usr/local/share/geany/ .

Geany va chercher avant tout si ces fichiers se trouvent dans ~/.geany/filedefs sans quoi il utilisera ceux par défaut.

  • Pour modifier sa configuration de couleurs on va donc éditer/créer les fichiers filetypes.ext (ext étant l'extension du langage dont on souhaite changer les couleurs) :

Ne surtout pas modifier les fichiers depuis /usr/share/geany/

  • Copier les fichiers de /usr/share/geany/ dans ~/.geany/filedefs :
cp -v /usr/share/geany/* ~/.geany/filedefs/

Pour éditer les couleurs de PHP ou HTML il faut modifier filetypes.xml et non filetypes.php et filetypes.html ou alors filetypes.common.

À noter que dans le cas du HTML/PHP, la variable entre guillemet ne change pas de couleur : pour spécifier une autre couleur, éditer le fichier filetypes.common et à la ligne :

string_2=string_1

remplacer string_1 par la couleur de votre choix, soit pour colorer la variable en rouge :

string_2=0xff0000

  • Syntaxe pour la coloration : # couleur_de_1er_plan;couleur_de_fond;gras;italique

Exemple : html_tag=0x000099;0xffffff;true;false
Ici toutes les balises html seront bleu foncé sur fond blanc en gras et sans italique

  • Il ne reste plus qu'à relancer Geany pour que les modifications soient prises en compte.

Avec un script shell

  • Vous pouvez également télécharger ce script qui changera les couleurs syntaxiques sur le modèle de WebExpert (ce qui n'exclut pas que vous pouvez définir vos propres couleurs).
  • Décompresser l'archive :
tar -xvjf Geany+.tar.bz2
  • Lancer "Change Geany Colors" dans un terminal :
./Change\ Geany\ Colors

Si vous obtenez ce message : UNE ERREUR S'EST PRODUITE : cp: la cible `/home/user/.geany/filedefs' n'est pas un répertoire

Créer le répertoire .geany et filedefs dans votre dossier utilisateur :

mkdir ~/.geany && mkdir ~/.geany/filedefs

Retourner à l'endroit où vous avez décompressé le script et relancer la commande :

./Change\ Geany\ Colors

Intégrer le terminal

Si le terminal n'est pas intégré par défaut, installez le paquet libvte9 et redémarrer Geany.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0