Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Le fichier Hosts

Le fichier hosts est utilisé sous tous les systèmes d’exploitations lors de l’accès à Internet, ce fichier est consulté avant l’accès au serveur DNS. C’est un simple fichier qui contient sur la même ligne une adresse IP et parfois le nom de domaine.

Ce fichier permet de bloquer l’accès à un site Internet, de le rediriger, de bloquer les pubs et d’améliorer l’accès à des sites en fonction de la configuration de celui-ci. Il peut être utile pour protéger votre ordinateur, empêcher un enfant (par exemple) d’accéder à un site particulier ; de peer to peer, crack, jeux, msn, etc.

Le fichier hosts est l’ancêtre des DNS utilisé dans ARPANET - servant à adresser les adresses des réseaux.

  • Voir également Moblock, pour bloquer à partir de liste peerguardian.

Trouver et modifier le fichier Hosts

Le fichier hosts se trouve dans /etc/hosts :

 sudo xdg-open /etc/hosts

D'autres fichiers hosts

A priori des trop grosses listes - et non adaptées peuvent ralentir votre accès au réseau (et internet). Faire des test - ping par exemple.

Dans tous les cas dans une perspective de sécurité l'utilisation d'un firewall est préférable.

conseillé

Il bloque pas mal de site, c'est même un peu trop!

pas testé.

Pour windows il y a spywareblaster - (gratuit, licence ?) et Spybot S & D (libre…) qui ont des listes à leur disposition. ( il serait utile de les récupérer et de faire partager).

Il est théoriquement possible de convertir des listes peerguardian pour mettre à jour hosts - mais autant utiliser Moblock qui fait déjà cela automatiquement.

Pré-requis

savoir utiliser les commandes de bases.

Penser à sauvegarder le précédent avec :

cd /etc/
cp hosts hosts.backup

Installation et mise à jour automatique

Je vous propose une méthode simple de mise à jour automatique mensuel du fichier host.

Dans une console :

sudo xdg-open /etc/cron.monthly/hosts

je colle le code ci-dessous (ubuntu à changer par le nom de votre machine)

#!/bin/bash
wget --directory-prefix=/tmp  http://winhelp2002.mvps.org/hosts.txt ||exit
mv /tmp/hosts.txt /etc/hosts
echo "127.0.1.1 ubuntu" >> /etc/hosts
echo "::1 ip6-localhost ip6-loopback" >> /etc/hosts
echo "fe00::0 ip6-localnet" >> /etc/hosts
echo "ff00::0 ip6-mcastprefix" >> /etc/hosts
echo "ff02::1 ip6-allnodes" >> /etc/hosts
echo "ff02::2 ip6-alllrouters" >> /etc/hosts

je ferme l’éditeur de texte puis j’exécute :

sudo chmod +x /etc/cron.monthly/hosts

et voilà la mise à jour est automatique !

Remarque :

- ce script ne modifie rien si il n’arrive pas à télécharger

- ce script s'adapte en ajoutant les lignes par défaut du fichier de Ubuntu

- est exécuté automatiquement tout les mois sans intervention de l'utilisateur

- il est possible de l’exécuter n’importe quand avec "sudo /etc/cron.monthly/hosts"

Désinstallation

Il faut tout simplement supprimer le fichier hosts qui a été remplacé et remettre l’original précieusement sauvegardé :)

Site en rapport

Remplacer les messages d’erreurs "Impossible de charger l'URL" lors de la navigation

Vous l’aurez certainement remarqué, le fait de blacklister un site dans le fichier HOST provoque des erreurs d’affichage assez désagréables lors de la navigation.

En effet, le fichier HOST redirige l’adresse du site indésirable vers l'adresse 127.0.0.1, c'est-à-dire votre ordinateur. Votre ordinateur n’est donc pas capable de répondre à la requête, car aucun serveur HTTP n’est actif ou dans le cas contraire, votre serveur HTTP ne peu servir l’URL demandée car elle n'existe pas sur votre ordinateur.

La méthode de contournement consiste à lancer un serveur HTTP bidon qui va répondre à toute les requêtes en envoyant comme réponse un code HTML défini par l'utilisateur.

Installation

- Installer les dépendances

sudo apt-get install libcurl4-gnutls-dev 

- Télécharger et décompresser l’archive (le lien semble mort le 03/01/2014)

wget http://fab.homelinux.org/nullsrvd/nullsrvd.tar.gz
tar xzvf nullsrvd.tar.gz

- Compiler

cd nullsrvd
make

- Installer

sudo make install

Utilisation

Le serveur nullsrvd est un démon, c’est-à-dire que celui-ci se lance tout seul dès le démarrage de la machine

Arrêt / Démarrage

sudo service nullsrvd start|stop

Consultation de la log

cat /var/log/nullsrvd/nullsrvd.log

Changer le code HTML renvoyé par nullsrvd

Editer le fichier /etc/nullsrvd/response.html

Changer le chemin d'accès du fichier HTML renvoyé par nullsrvd

Editer le fichier /etc/default/nullsrvd

Rajouter des entrées hosts utilisateur

Si vous souhaitez que nullsrvd rajoute des entrées au fichier hosts après l'installation d'un nouveau fichier issu d’AdzHosts, éditer le fichier /etc/nullsrvd/user.hosts

Désinstallation

Penser à arrêter nullsrvd avant sa désinstallation.

sudo make uninstall

Problèmes / Remarques

S’adresser à darunia

Héberger simultanément un site local et une page spéciale de blocage

Si vous hébergez un site sur votre ordinateur, il sera accessible à l’adresse 127.0.0.1, mais vous ne voulez pas forcément que ce soit ce site qui s’affiche pour une url bloquée par le fichier hosts.

La première chose à faire est une page en php qui va analyser l'adresse et rediriger vers votre site si l'adresse appartient à une liste définie (localhost, votre ip locale, le nom de la machine…) et rediriger vers une page bloquant l’accès au site pour toutes les autres adresses (soit celles contenues dans le fichier host).

La page index.php

La page index.php sera la page chargée par défaut si vous indiquer uniquement un nom de domaine sans indiquer de fichier, c'est donc celle la qui va analyser l'adresse

<!DOCTYPE html> 
<html>
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title>index.php</title>
    </head>

    <body>
  

<?php
$monUrl = "http://".$_SERVER['HTTP_HOST']."/";
switch ($monUrl)
{
case "http://127.0.0.1/":
include ('./mapagedaccueil.php');
break;

case "http://192.168.1.95/":
include ('./mapagedaccueil.php');
break;

case "http://localhost/":
include ('./mapagedaccueil.php');
break;

default:
include ('./bloque.php');

}
			
?> 
	
    </body>
</html>

Cette page va donc récupérer l’adresse courante avec $_SERVER['HTTP_HOST'] est inclure la page qui conviens. Bien sur, il faut remplacer 192.168.1.95 par votre adresse ip locale et rajouter si besoin d’autres case si vous voulez que d’autres adresses affichent votre site. Elle affichera soit la page bloque.php que nous verrons au chapitre suivant soit votre page d’accueil, qui s’appelait index.php avant de suivre ce tuto et que vous devez renommé en mapagedaccueil.php ou un autre nom mais il faudra adapter la page index.php et y mettre le même nom

La page bloque.php

C’est cette page qui s’affichera pour toute les adresses qui ne sont pas précises recensement, elle s’affichera donc pour les url contenue dans le fichier host. Elle indique le nom du site, affiche un sens interdit, explique que la page est bloquée et redirige vers une autre page après quelques secondes.

<!DOCTYPE html>
<html>
    <head>
        <meta charset="utf-8" />
        <title>Page bloque par le fichier host</title>

    </head>

<img src="./sens-interdit.jpg" alt="sens interdit" />

    <body>
    

 

<?
$monUrl = "http://".$_SERVER['HTTP_HOST'].$_SERVER['REQUEST_URI'];
echo "<h1> La page que vous tentez de charger </p>"  .$monUrl." est bloquée.</h1> </p>";


echo "vous allez etre redirigez vers duckduckgo dans 5s</p>";

header ("Refresh: 5;URL=https://duckduckgo.com/");



?> 
	
    </body>
</html>

Vous pouvez adapter le temps avant la redirection en secondes, changez l'adresse… Vous pouvez maintenant afficher une page différente en fonction que se soit l'adresse du site local ou une autre même si elle possède la même adresse ip dans votre fichier host.

Liens


Contributeurs principaux : Fl4t, PsychedÉric, gb1yop, darunia, anonyme68 (suppression de paragraphes et des scripts étranges pour une meilleure clarté).

Basé sur « Le fichier HOSTS d'Hajdar » par Hajdar, et forum.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0