Contenu | Rechercher | Menus

Accéder à votre NAS depuis toutes les applications

Introduction

De plus en plus, nous trouvons sur le marché des petites unités de stockage pour les particuliers se connectant au réseau dénommé N.A.S.
Ces unités offrent de multiples avantages par rapport aux unités connectées en USB : rapidité de transfert, grosses capacités de stockage, accès depuis n'importe quel poste du réseau voire depuis internet,… et le prix a rendu maintenant ces dernières accessibles.

Bien qu'Ubuntu permette de se connecter à un dossier partagé de votre NAS de manière très simple, en utilisant le lien "explorer le réseau", cela ne résout pas tous les problèmes. En effet, certaines applications, telles que par exemple libreoffice ou firefox, ne savent pas utiliser ces connexions réseaux pour ouvrir ou enregistrer les fichiers.
Pour que les liens et signets vers les dossiers de votre NAS apparaissent et soient accessibles dans tous les menus des applications, gestionnaire de fichiers compris, il est alors nécessaire de monter automatiquement la partition de l'unité NAS avant le démarrage complet d' Ubuntu.

Pré-requis

Création d'un point de montage

Dans le dossier /media prévu à cet effet, créez avec les droits d'administration un dossier (nommé pour l'exemple documents) en saisissant dans un terminal la commande suivante:

sudo mkdir /media/documents

Vous pouvez choisir un autre nom pour ce dossier mais pour éviter tous problèmes, n'utilisez pas d'espaces ni de caractères spéciaux.

Modification du fichier fstab

Il n'est pas nécessaire de monter le dossier racine du NAS mais plutôt le dossier partagé avec les autres ordinateurs du réseau. Dans l'exemple ci-dessous, il s'agira du dossier partagé par défaut : share présent sur beaucoup de ces unités. (Dans le cas où le nom du dossier partagé du NAS contiendrait des espaces, remplacez-les espaces par \040 )
Pour repérer l'unité NAS sur le réseau, il est possible d'utiliser son nom ou bien son adresse IP si celle-ci est fixe. Pour l'exemple ci dessous, l'adresse IP sera 192.168.0.10. la ligne à ajouter sera de la forme :

# Monter NAS
//192.168.0.10/share	/media/documents	cifs	guest,iocharset=utf8,uid=1000,_netdev	0	0

où :

  • uid=1000 indique l'id du user local et règle les conflits de propriété sur les fichiers et dossiers entre le user local et le user du NAS on peut le connaître en exécutant id -u "IDENTIFIANT" (voir ce post)
  • _netdev fait attendre le montage que la partie réseau soit démarrée.
  • L'option rw (écriture) n'est plus nécessaire, elle maintenant "par défaut" dans la version actuelle de cifs

L'accès à votre NAS ne nécessite pas de mot de passe

Éditez avec les droits d'administration le fichier /etc/fstab pour y ajouter les lignes suivantes à la suite des autres lignes présentes :

# Monter NAS
//192.168.0.10/share	/media/documents	cifs	guest,iocharset=utf8,gid=100,uid=1000,_netdev	0	0

L'accès à votre NAS nécessite un mot de passe

  1. Créer avec les droits d'administration un fichier /root/.smbcredentials contenant ses 2 lignes
    /root/.smbcredentials
    username=IDENTIFIANT
    password=MOT_DE_PASSE

    Remplacer IDENTIFIANT et MOT_DE_PASSE par votre identifiant et mot de passe vous permettant d'accéder à votre NAS. Il peut contenir éventuellement une 3ème ligne si un nom de domaine est nécessaire pour accéder à votre NAS mais rien d'autre.

    domain=NOM_DE_DOMAINE
  2. Éditer avec les droits d'administration le fichier /etc/fstab pour y ajouter les lignes suivantes à la suite des autres lignes présentes :
    # Monter NAS
    //192.168.0.10/share	/media/documents	cifs	credentials=/root/.smbcredentials,iocharset=utf8,gid=100,uid=1000,_netdev	0	0

Vous pouvez si ce n'est déjà fait, créer les liens et signets vers les dossiers de votre NAS.
Et seulement après un redémarrage d'Ubuntu, ils apparaîtront dans toutes vos applications, gestionnaire de fichiers compris.

Tester le fichier fstab

Vous pouvez tester votre fichier fstab en saisissant dans un terminal la commande suivante :

  sudo mount -a

Si le message suivant apparait :

mount error(13): Permission denied

vous devez rajouter dans le fstab à la fin des options de la ligne rajoutée la mention ,sec=ntlmv2. Ce qui donnerait dans notre exemple :

# Monter NAS
//192.168.0.10/share	/media/documents	cifs	credentials=/root/.smbcredentials,guest,iocharset=utf8,gid=100,uid=1000,sec=ntlmv2	0	0 

Connexion WIFI

La méthode décrite ci-dessus est proposée pour une connexion filaire (par réseau câblé ou CPL).

Elle fonctionne aussi avec une connexion wifi. Le démarrage d'Ubuntu prendra alors quelques secondes en plus pour laisser le temps à la connexion wifi de s'établir avant l'exécution du fichier /etc/fstab.

Aller plus loin

Options de montage

Pour en savoir plus sur les options de cifs, saisir dans un terminal la commande suivante :

man mount.cifs

Protocole GNU/Linux NFS

Samba permet de partager et d'accéder aux ressources du NAS en réseau avec des clients aux systèmes d'exploitation différents. C'est pourquoi dans le but de simplifier et généraliser les procédures pour tous, ce tutoriel est basé sur le protocole samba/cifs.

Certains NAS sont aussi compatibles Linux et peuvent alors utiliser le protocole NFS. Si vous n'avez que des ordinateurs GNU/linux sur le réseau, vous pouvez bien sûr utiliser ce protocole pour monter votre NAS avant le démarrage complet d'Ubuntu. La procédure à suivre est à peu près la même.

  • Création d'un point de montage ;
  • Modification du fichier /etc/fstab (remplacer alors cifs par nfs).

Pour en savoir plus sur les options de nfs, saisir dans un terminal la commande suivante :

man nfs

N'utilisez pas cette procédure si un mot de passe est nécessaire pour accéder à votre NAS, la commande ne s'exécutera pas dans le fichier fstab.
Le protocole nfs n'utilise pas d'authentification identifiant/par mot_de_passe. La gestion des droits d'accès n'est pas coté client, mais uniquement coté serveur.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0