Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, celle-ci est ancienne et ne contient plus d'informations sur une des versions supportées d'Ubuntu.
Apportez votre aide…

Géolocaliser ses photos avec un GPS

Rappel sur les metadonnées

Les métadonnées d'une photo numérique sont des données (évidemment) dans la photo, c'est-à-dire écrite à l'intérieur du fichier JPG, TIFF ou RAW par exemple. Ces informations n'apparaissent pas lorsque vous visualisez les images. En revanche, en utilisant un logiciel adéquat, vous pouvez à la fois afficher l'image ainsi que les métadonnées contenues dans le fichier.

Ces métadonnées peuvent être de type EXIF, c'est à dire des informations concernant les paramètres de prise de vue et les réglages de l'appareil au moment de la capture numérique : taille de l'image en pixels, modèle de l'appareil photo, ouverture, temps d'exposition, sensibilité ISO… sont autant de métadonnées.

Ou bien de type IPTC qui viennent en complément des spécifications exifs précédentes et nécessitent une intervention humaine car elles se rapportent non pas aux aspects purement techniques des images, mais surtout à leurs aspects administratifs, sémantiques et légaux. A titre d'exemple, on y trouve les champs Copyright, Mots Clés, Auteur…

Ceci étant dit, il faut savoir que l'enregistrement des données de géopositionnement se fait à travers une trentaine de champs EXIF (spécifications exif, p46 pour les GPS). Seuls quelques-un seront généralement renseignés ou à remplir :

 
  * GPSLatitudeRef
  * GPSLatitude
  * GPSLongitudeRef
  * GPSLongitude

Prêt à géocoder vos photos ?

1. Les APN avec GPS

C'est bien sur la solution la plus simple puisqu'il ne faut se soucier de rien : les coordonnées géographiques sont automatiquement associées à chaque photo prise. Mais ce type d'appareil est encore relativement cher. L'alternative reste les téléphones haut de gamme et PDA récents qui sont bien souvent équipés d'un GPS et d'un appareil photo -d'une qualité moyenne mais qui dépannera- pour un prix abordable.

Pour voir si vos photos contiennent bien les données EXIF de géolocalisation, installer le paquet 'exif' du dépôt universe puis exécuter la commande exif suivie du nom du fichier image.

Vous devez obtenir les champs minimums suivants :

sydtux@ubuntu:~$ exif maphoto.jpg
InteroperabilityInde|N
InteroperabilityVers|45,00, 10,00, 21,00
Longitude Est ou Oue|E
Longitude           |5,00, 43,00, 55,00

2. Avec un APN, un GPS indépendant et un logiciel de géocodage

Il s'agit dans ce cas de mettre à la même heure APN et GPS puis de laisser le GPS allumé en mode 'trace' (pour avoir le parcours exact suivi) durant tout le temps de prise de photo (rando, séjour…), sans oublier de prendre des photos ! Ensuite, il faut extraire les logs du GPS puis les associer aux photos ; il faudra trouver un équilibre entre la densité de la trace et la mémoire disponible, en sachant que les logiciels utiliseront la date la plus proche s'il n'y pas correspondance exacte ou en cas de perte de la position GPS.

La plupart des logiciels utilisent une trace GPS au format .GPX, ce qui n'est pas forcément le format géré par votre GPS. C'est là qu'intervient le logiciel de conversion de format de fichiers en ligne de commande GPSBabel, disponible dans le dépôt universe ou bien utilisable en ligne sur le site GPSVisualizer.com

Pour l'installer :

sudo apt-get install gpsbabel

Syntaxe pour l'utiliser :

gpsbabel [options] -i INTYPE -f INFILE -o OUTTYPE -F OUTFILE

Remplacer "OUTTYPE" par "gpx" pour obtenir votre fichier "OUTFILE" à ce format.

Pour en savoir plus sur les nombreux formats gérés par GPSBabel, exécuter dans un terminal la commande : gspbabel -h

Vous pouvez aussi utiliser gpsman (également dans le dépôt universe). L'outil est graphique mais plus complexe et réservé aux utilisateurs à l'aise dans la manipulation des données géographiques.

Pour l'installer :

sudo apt-get install gpsman

Pour en savoir plus : http://www.ncc.up.pt/gpsman/

Première solution : GPicSync

Site de GPicSync

Ce logiciel développé en Python est disponible pour Ubuntu sous la forme d'une archive régulièrement mise à jour, son auteur, Francois Schnell, n'est pas contre un peu d'aide pour en faire un paquet (avis aux intéressés)

Il s'appuie sur Geonames, une base de données libre (CC-BY) mature et de niveau professionnel qui permet de connaître le pays, région, village, entrée wikipedia la plus proche, etc. en fonction de la latitude/longitude, code postal, etc.

Deuxième solution : Les kipi-plugins

Site des kipi-plugins

Les « kipi-plugins » sont des outils permettant de manipuler des photos (rotation, dimensions, galeries, gestion des metadonnées..) destinés à être intégrés dans d'autres outils graphiques de manipulation d'images pour KDE dans le but de mutualiser les développements. Citons DigiKam, Gwenview, ShowImg ou encore KimDaBa. L'un de ces plugins se nomme "GPS Sync" et permet comme son nom l'indique de synchroniser ses photos à partir d'une trace GPS.

Installation : Les kipi-plugins sont installés par défaut avec Digikam dans Feisty Fawn. Par contre, il faut configurer Digikam pour rendre ces plugins disponibles dans l'application : Menu configuration > Configurer digikam > Modules externes kipi > Cocher "KIPI plugin to Geolocalize picture"

Ce plugin de géolocalisation permet de :

  • Modifier les coordonnées de chaque image.

Revient à la solution 3. évoquée ci-après avec en bonus la possibilité de cliquer sur une carte pour localiser votre prise de vue, les coordonnées géographiques "cliquées" sont séléctionnées.

  • Supprimer les métadonnées GPS

Utile en cas de mauvaise manip lors d'une synchro, si vous disposez de données mal géocodées, ou si vous désirez effacer vos traces.

  • Géocoder "par lot"

Le géocodage est très simple à utiliser, vous devez simplement disposer de photos et d'un fichier au format gpx.

Quelques options :

  • max gap time et max distance time qui vous permettent d'affiner la précision de la corrélation entre l'horodatage photo et l'horodatage de vos points GPS (tolérance en seconde pour une correspondance ou une interpolation).
  • le choix du fuseau horaire, les données GPS étant au temps UTC, pas forcément vos photos.

Troisième solution : gpscorrelate-gui

Cette application se limite à l'essentiel. Le principe est exactement le même qu'avec kipi-plugin : Des photos, un fichier au format GPX. Les options sont quasi les même, avec en plus la possibilité de préciser le format GPS datum (mais avec votre fichier GPX ce sera WGS-84 par défaut).

Quatrième solution : gpscorrelate

Pour ceux qui ne sont pas allergiques avec la ligne de commande, il y a aussi gpscorrelate, le même qu'avant, mais sans gui. Son intérêt est la possibilité de tagguer très rapidement une très grande quantité de photos.

il prend en argument :

-g : le fichier de tracé gps (obligatoire)

-z : le décalage de fuseau horaire entre le tracé gps et les photos. Par exemple, mon tracé est à l'heure GMT alors que je suis en France, heure d'été, soit GMT+2.

Ainsi, la commande

gpscorrelate -g trace.gpx -z +2 *.jpg

apporte un tag à toutes les photos .jpg du dossier courant en ajustant l'heure de +2 heures.

Si vous vous êtes trompé dans le fuseau horaire, il faut d'abord supprimé le tag GPS avant d'en corréler un nouveau

gpscorrelate -r *.jpg

3. En saisissant manuellement les coordonnées GPS

Où récupérer la longitude et la latitude d'un emplacement ? En installant Google Earth sur Ubuntu (documentation) ou bien si vous souhaitez juste les coordonnées d'une ville en visitant tageo.com.

Peu d'outils sous Linux permettent d'éditer les metadonnées qui nous intéressent des images :

Première solution : exiv2 (en ligne de commande)

Nous insérerons toutes les données de positionnement pour une image à l'aide d'un script geo.cmd qui doit contenir :

# Ajouter aux metadatas les informations de geolocalisation
# 'add' pour ajouter les informations
# 'set' pour remplacer celles déjà exisante
# 'del' pour les supprimer (sans préciser de valeur)
add Exif.GPSInfo.GPSLatitudeRef N
add Exif.GPSInfo.GPSLatitude 45/1 10/1 21/1
add Exif.GPSInfo.GPSLongitudeRef E
add Exif.GPSInfo.GPSLongitude 5/1 43/1 55/1

Pour exécuter le script :

exiv2 -m geo.cmd maphoto.jpg
Deuxième solution : metadataEdit

C'est un kipi-plugin à utiliser dans un logiciel de photo Kde. Avec Digikam, il suffit d'activer le plugin dans le menu Configuration > Configurer digikam > Modules externes kipi > Cocher "KIPI Pictures Metadata Editor"

Troisième solution : Picasa2 / Google Earth : la solution Google pour Linux

Dans ce dernier cas, il faudra installer Wine (avec la commande qui va bien) pour pouvoir utiliser ces 2 logiciels initialement développés pour Windows. Ensuite, dans Picasa, il serait possible d'utiliser simplement le menu Outils puis Geotagger pour lancer Google Earth et repérer l'endroit depuis lequel la photo a été prise. Les données seront automatiquement ajoutée aux metadonnées de votre photo.

Une autre solution quand gpscorrelate et gpicsync ne fonctionnent pas: Photomapper sous wine: http://software.copiks.com/photomapper/ C'est une application tout en un! (image, carte, geotaggage des photos).

Publiez vos photos !

Les photos peuvent ensuite être envoyées sur internet, le site choisi (loc.alize.us, panoramio…) s'occupant automatiquement de lire les metadonnées de la photo et de la positionner sur un fond de carte.

Les plate-formes de publication ne sont pas l'objectif de cette page mais impossible de ne pas en parler puisqu'elles sont la finalité des points précédents. Voici quelques solutions ; à vous de les essayer et de retenir celle qui répondra le mieux à votre besoin !

LOCR permet de classer ses photos dans un album public ou privé et des les afficher sur les cartes Google Maps. Pour chaque photo est indiqué l'adresse d'où à été prise la photo (souvent plus parlant que des coordonnées longitude/latitude :p), les articles Wikipedia se rapportant à la photo et une suggestion de photos prises à proximité. Et cerise sur le gâteau, la possibilité de lancer Google Earth pour voir ses photos. Un 'must have' ! (un exemple en Isère)

Flickr Maps : bien connu des amateurs de photographie, Flickr a lancé son service Maps en ligne basé sur les cartes Yahoo Maps (moins précise que celle de Google).

TrackMyPals : le nouveau né qui vous permet de déposer vos photos en les géolocalisant soit à partir des coordonnées GPS contenus dans la photos soit en choisissant l'emplacement à l'aide de Google Maps intégré au site, TrackMyPals se base sur les cartes Google Maps.

Une autre solution consiste à regarder ses photos sans pour autant les publier, en les géotaggant avec Picasa2 à partir des cartes de Google Earth. Ce même logiciel servira aussi à regarder plusieurs photos en les exportant dans un fichier au format KML qui contiendra les photos et qui pourra facilement être envoyé par email à un ami !

Et en local ?

Pour ceux qui ne veulent pas publier leurs photos sur internet mais profiter de leur photos géotagguées, en visionnant ves photos avec un onglet google map, vous pouvez vous reporter sur XnView MP

D'autre part, le logiciel Oqapy supporte toutes les opérations de géolocalisation décrites dans cette page. Géolocalisations en série à partir d'un fichier GPX ou individuelles sur cartes OpenStreetMap ou Google Map.

La bibliothèque libchamplain permet aussi d'afficher une carte qui exploitera les information géographique des photos qui en possèdent. Cette affichage pourra se faire directement dans Eye Of Gnome (EOG) la visioneuse d'images utilisée par défaut sous Ubuntu. Pour cela il suffit d'installer le paquet suivant : eog-plugins et d'activer les plugin dans EOG en passant par les préférences.

En résumé

Technologie récente et en pleine expansion (notion émergeante de geoRSS), la géolocalisation de photo est pourtant bien une réalité accessible à tous. Plusieurs logiciels pour géotagger ses photos existent déjà pour Ubuntu. Maintenant, à quand l'utilisation d'un fond de carte libre comme openstreetmap ?


Contributeurs : sidney_v, fred, SkeRoy



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0