Contenu | Rechercher | Menus
Selon les tags présents sur cette page, les informations qu'elle contient n'ont pas été vérifiées depuis Ubuntu 12.04 LTS.
Apportez votre aide…

AutoFS - montage automatique de systèmes de fichier

Le montage manuel ou par mount_fstab a plusieurs inconvénients:

  • Le principal, c'est qu'il n'est pas toujours possible de rendre le montage automatique. Il est censé l'être si vous ne spécifiez pas "noauto" dans les options de montage dans /etc/fstab. Cependant, si lors du montage vous n'êtes pas encore connecté (en wifi par exemple), alors il ne se fait pas, et il faut l'effectuer manuellement (de même que le démontage).
  • Un autre inconvénient, moins important, est que les dossiers restent montés et consomment des ressources même si vous ne les utilisez pas.
  • Si vous éteignez l'ordinateur qui partage ses données, les autres ordinateurs auront des difficultés à gérer la situation (par exemple, le shutdown qui bloque à cause d'un ancien montage nfs).

AutoFS permet de résoudre ces 3 problèmes.

Définition

AutoFS contrôle les opérations des démons d'automount. Les démons d'automount montent automatiquement des systèmes de fichiers quand ils sont employés et les démontent après une période d'inactivité. Ceci est fait en se basant sur un ensemble de cartographies pré-configurés.
Le montage automatique par le noyau sous Linux est implémenté, presque complètement, à la manière de celui de SunOS. Une version récente du module autofs4 du noyau (intégrée ou séparée) est nécessaire.

Installation

Installez le paquet autofs

supprimez (ou commentez) dans /etc/fstab les montages que vous voulez gérer par AutoFS (si vous en aviez écrit auparavant).

Partage

Créer

Déclaration des répertoires parents de montages et de leur types

Pour chaque type de montage via AutoFS, éditez le fichier (avec les droits d'administration) /etc/auto.master pour y ajouter une ligne concernant le type de système de fichier :

/<point_de_montage_parent> /etc/auto.<type> --ghost,--timeout=30

<point_de_montage_parent> est le répertoire parent de montages. <timeout> est le timeout (en secondes) pour le démontage automatique.

Les 3 champs peuvent être séparés par un nombre quelconque d'espaces ou par des tabulations.
Il est possible de mettre un commentaire précisant ces types de système de fichier.

exemples :

/media   /etc/auto.media --ghost,--timeout=30
/mnt     /etc/auto.mnt   --ghost,--timeout=30
/net     /etc/auto.net   --ghost,--timeout=30

Création des partages

Il faut ensuite créer les partages pour chaque type de système fichier éditez le fichier (avec les droits d'administration) /etc/auto.<type>

<mon_partage>    -fstype=<type>,rw,options    <ip_serveur>:/<dossier_du_partage_sur_le_serveur>

Explications :

Déclaration des répertoires parents de montages et de leur types

  • <mon_partage> est une valeur à votre discrétion … il se fera, là, à l'intérieur du dossier précisé dans auto.master
    (ex.: /media/<mon_dossier>, /mnt/<mon_dossier>, /net/<mon_dossier>, …).
    Si ce dossier n'existe pas, AutoFS le créera automatiquement.
    <mon_dossier> peut vous permettre de centraliser un ensemble de partage
    (ex.: vous avez une série de partage via ftp, vous les regroupez sous /net/ftp).
  • <type> vous permet de voir rapidement de quel type de système de fichier il s'agit (ex.: smb - samba, nfs : network file system, ftp , etc.).
  • L'option '--ghost' crée un répertoire pour le montage du média désiré. Ainsi, le point de montage est créé lorsqu'on y accède.
    Si cette option est omise, aucun répertoire n'est créé et l'utilisateur devra connaître précisément le point de montage d'un périphérique pour y accéder.
  • L'option '--timeout=30' (ou '-t=30') correspond au temps (secondes) pendant lequel le montage reste activé après le dernier accès au dossier partagé ( ne mettez pas une valeur trop importante !).
    Il faut attendre au moins 30 secondes entre le dernier accès à un partage samba et l'extinction d'un ordinateur distant pour ne pas avoir de soucis pour le démontage des dossiers distants.

Création des partages

  • '<mon_partage>' est à votre discrétion. Ce dossier apparaîtra dans '<point_de_montage_mon_dossier>/<mon_partage>'
    (ex: /net/ftp/serveur_1).

paramétrez les options de montage suivantes.

  • L'option '-fstype=<type>' permet d'indiquer le type de système de fichier à monter (ex: -fstype=ftp).
  • L'option 'rw' donne des droits de lecture/écriture (ReadWrite). Pour une lecture seule : 'ro' (ReadOnly).
  • L'option 'options' dépend de votre type de montage et des droits à accorder
    • 'uid=1000,guid=1000' pour écrire de façon neutre
    • 'uid=id_user,guid=id_groupe' pour écrire selon les droits id_user et id_groupe (les droits doivent être correctement paramétrés côté serveur)
    • 'rsize=8192,wsize=8192' pour accélérer les communications NFS en lecture (rsize) et écriture (wsize)

Prise en compte des modifications apportées dans les fichiers de configuration :

Après avoir configuré le service par le biais des fichiers que vous avez créés/modifiés il faut penser à relancer le service autofs; pour qu'il actualise les données.
Dans un terminal :

 sudo service autofs restart
 

Type de montage

NFS

Exemple de partage NFS

Editez le fichier /etc/auto.master

/media/serveur_maison	/etc/auto.nfs --ghost,--timeout=60

Editez le fichier /etc/auto.nfs

Photos_serveur  -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.3:/home/blinckers/Photos
Entreprise      -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.3:/home/professionnel
Musique_serveur -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.3:/home/blinckers/Musique

Chaque partage sera monté dans :

  • /media/serveur_maison/Photos_serveur
  • /media/serveur_maison/Entreprise
  • /media/serveur_maison/Musique_serveur

et sera visible sur le bureau (Gnome)

un autre exemple de partage NFS

Editez le fichier /etc/auto.master

+auto.master
/media/nas	/etc/auto.nfs --ghost,--timeout=60

Editez le fichier /etc/auto.nfs

Photos -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.250:/volume1/photo
video -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.250:/volume1/video
music -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.250:/volume1/music
public -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.250:/volume1/public
images -fstype=nfs,rw,intr   192.168.1.250:/volume1/homes/remy/images

Pour NFS, l'option fstype est facultative : c'est le système de fichier par défaut pour autofs.

l'option intr est dépréciée depuis la version de kernel 2.6.25 donc Lucid 10.04 LTS comme le stipule la manpage NFS

N'utilisez pas les signets nautilus vers des dossiers issus du partage nfs, le timeout d'autofs ne fonctionnera pas et cela provoquera des freezes si le serveur est hors ligne. Par contre, les volumes NFS présent par défaut dans les raccourcis de nautilus ne poseront pas de problème.

Pour ce faire allez voir le fichier /home/Utilisateur/.gtk-bookmarks, il se peut qu'il y ai une ligne qui pointe vers un partage nfs et qui n'apparaisse pas dans la partie signet de nautilus, supprimez là, sinon freezes…

SSH

FTP

Il faut avoir précédement visité la page curlftpfs

exemple de partage FTP Editez le fichier /etc/auto.master

/net/ftp /etc/auto.ftp uid=1000,gid=1000,--ghost,--timeout=30

Editez le fichier /etc/auto.ftp

serveur_1      -fstype=fuse,allow_other,user=<login>:<pass>    :curlftpfs\#serveur_1

Le partage sera monté dans /net/ftp/serveur_1

SAMBA

autofs_avec_samba Voici pour Lucid, un exemple de configuration pour monter un partage samba ouvert en lecture/écriture à tout le monde (le partage est usb_black sur le serveur 192.168.1.254, il sera monté dans /net/USBblack).

le type est smbfs et non pas smb comme indiqué plus tôt

Editez le fichier /etc/auto.master

/net /etc/auto.smbfs --ghost,--timeout=30

Editez le fichier /etc/auto.smbfs

USBblack     -fstype=smbfs	://192.168.1.254/usb_black

Cela correspond au montage à la main

sudo mount //192.168.1.254/usb_black /net/USBblack


Contributeurs : McPeter



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0