Contenu | Rechercher | Menus

NDISWrapper - Pilotes Windows sous Linux

NDISWrapper est un module du noyau Linux qui permet l'utilisation de pilote Windows (la plupart du temps pour des cartes réseaux Ethernet et Wifi mais pas que !).

N'hésitez pas à tester toutes les versions des différents pilotes de ce que vous essayez de faire fonctionner. Les pilotes 32 bits pour Windows XP semblent être les premiers à tester. N'hésitez pas non plus à essayer les pilotes 64 bits si vous utilisez windows 64 bits. (même s'il faut parfois aussi essayer les 32 bits …)

Gardez à l'esprit que Ndiswrapper n'est qu'un bidouillage. Malgré le fait qu'il soit très stable et parfaitement utilisable, il est en effet préférable de chercher avant toute excursion dans les méandres de Ndiswrapper de vérifier si un pilote Linux existe en:

  • Essayant la carte sans ne rien faire, en effet la majeur partie du temps aucun pilote supplémentaire n'est requis
  • Cherchant sur Google si un pilote Linux non officiellement présent dans Ubuntu est utilisable.

Si votre carte Wifi ne marche toujours pas (ou si le pilote non officiel est trop difficile à installer), essayez Ndiswrapper.

ndiswrapper pose problème dans Ubuntu 12.10, et remonte l'erreur "FATAL: Module ndiswrapper not found" au moment de charger le pilote avec modprobe. Pour cela, il est nécessaire de télécharger les sources de ndiswrapper-1.58, et de faire la compilation à la main.

Pré-requis

Toutes les manipulations suivantes vont se faire à l'aide d'un Terminal. Aussi il est conseillé de suivre les quelques tutoriels pour comprendre comment utiliser efficacement ce terminal.

Identification du pilote

Pour savoir s'il est nécessaire d'installer NDISWrapper, reportez-vous d'abord à la procédure générale de configuration d'une interface réseau Wifi.

Avant de continuer vous devez connaître la marque et le modèle exacts de votre carte Wi-Fi, ce qui pourra être utile en cas de cd de pilote "multi-modèles". La documentation précédente doit vous permettre de le connaître.

Avant de pouvoir installer les pilotes Windows avec NDISWrapper, vous devez les télécharger ou utiliser ceux fournis sur le CD d'installation de votre carte réseau. En général il est aussi donné sur le site de la marque de votre carte Wi-Fi ou de votre ordinateur sous le nom de "Pilote de carte réseau local sans fil".

Vous pouvez trouver quelques pilotes Windows NDIS testés sous Linux sur la page de Linuxant (lien Windows Drivers à gauche).

Récupération du fichier .inf du pilote Wi-Fi

Choisissez impérativement la version 32 bits du pilote pour Windows (même si vous utilisez Linux ou Windows 64 bits) pour ne pas avoir un pilote 64 bits (qui est incompatible avec Ndiswrapper, même sous Linux 64 bits).

Si votre pilote est incompatible changer légèrement le modèle de votre ordinateur pour pouvoir essayer d'autres pilotes

Commençons par créer un dossier install_wifi dans votre dossier personnel.

Le fichier que nous cherchons est un fichier .inf, mais il est rarement disponible directement sous cette forme.

Quand vous ouvrez votre CD d'installation du pilote, ou si le pilote est sous forme d'un dossier compressé, vous trouverez peut-être un dossier Drivers, ou pilote, avec à l'intérieur plusieurs dossiers dans le style : Windows Me, Windows 2000, Windows XP se trouveront… Dans ce cas prenez tous les fichiers du dossier Windows XP (ou windows 2000 si vous n'avez pas de dossier Windows XP), et déplacez-les dans votre dossier install_wifi fraichement créé.

Prenez bien garde à prendre tous les fichiers contenus dans le même dossier que le .inf dans votre déplacement de fichiers !!

Le fichier .inf n'étant qu'un fichier texte faisant référence aux autres fichiers contenus dans le même dossier que lui !

Si vous ne trouvez pas de dossier comprenant de fichiers .inf dans votre CD d'installation, ou en téléchargement sur le site du constructeur, le pilote doit être contenu à l'intérieur même du fichier .exe du pilote, déplacez donc ce .exe dans le dossier install_wifi

Décompression du fichier .exe pour obtenir le .inf

Si vous disposez d'un .exe comme pilote vous devez le décompresser pour obtenir le .inf nécessaire à l'installation du pilote.

Si vous avez déjà le .inf, cette étape est donc inutile, vous pouvez directement passer à l'installation.

Après avoir activé les dépôts Universe (actif par défaut depuis Ubuntu 7.04), installez les paquets cabextract unshield

Ouvrez un terminal et tapez :

cd ~/install_wifi

pour aller dans le dossier install_wifi que vous aviez créé précédemment.

Décompressez le fichier .exe en tapant dans le même terminal ceci :

cabextract <nom_du_fichier.exe>

Si aucun fichier n'apparaît dans votre dossier install_wifi, essayez de tapez ceci après :

unshield <nom_du_fichier.exe>

Si rien n'apparaît non plus après ceci, il vous reste l'ultime méthode :

Cette méthode consiste à installer le pilote avec Wine, puis de se rendre dans le dossier : ~/.wine/drive_c/windows/inf et de récupérer les fichiers qui s'y trouvent pour les mettre dans votre dossier install_wifi, allez ensuite dans le dossier: ~/.wine/drive_c/windows/system32/drivers et copiez aussi le contenu dans install_wifi.

Ensuite allez dans votre dossier install_wifi et faites un peu de rangement si vous avez des dossiers résultants de la décompression du .exe, déplacez tous les fichiers contenus dans ces dossiers directement dans install_wifi.

Ne faites pas ça pour les sous-dossiers (les dossiers dans les dossiers), mais seulement pour les dossiers.

Il est conseillé de garder ce dossier précieusement, car il vous sera utile dans le cas d'une réinstallation, ou d'une mise à jour importante.

Installation de NDISWrapper

Il existe deux méthodes pour installer Ndiswrapper : la plus simple et la plus pratique est d'installer le paquet se trouvant dans les dépôts (malheureusement, la version disponible est parfois un peu ancienne) ou alors il vous faut compiler manuellement à partir des sources (bien entendu on ne peut pas faire les deux en même temps !).

Si vous avez des freezes ( sessions gelées ) lors de l'utilisation de Ndiswrapper session internet ou même de la session, désinstaller complètement Ndiswrapper

sudo apt-get remove ndiswrapper --purge

puis installer la dernière version avec la méthode de compilation. C'est très simple, il suffit de lire.

Installation via les dépôts

Installez le paquet ndiswrapper-utils-1.9.

Pour ceux qui ne disposent pas de connexion internet, ces paquets se trouvent sur le CD d'installation (desktop cd, alternate, ou le dvd) de votre version d'Ubuntu (dans ce cas, ne pas oublier d'ajouter le cd-rom comme dépôt, s'il n'y est pas déjà) vous pouvez copier ces fichiers ( Ndiswrapper du cd d'ubuntu dans votre dossier personnel et lancer la commande

sudo dpkg -i ndiswrapper*.deb

Installation par Compilation

La compilation peut être nécessaire lorsqu'on change de noyau ou lorsque l'on désire installer une version de NDISWrapper autre que celle présente dans Synaptic (la plus récente par exemple, actuellement la 1.54). N'oubliez pas que vous devrez recompiler NDISWrapper à chaque mise à jour ou changement de noyau.

Tout d'abord, assurez-vous qu'aucune autre version ne soit déjà installée. Si c'est le cas, commencez par désinstaller l'ancienne version de NDISWrapper et faites le ménage dans les fichiers de configuration (cf § Désinstallation).

Pour compiler, installez d'abord les paquets linux-headers-`uname -r` dh-make fakeroot build-essential

Pour une installation graphique remplacez `uname -r` par la version de votre noyau (donnée par cette même commande : uname -r)

Ensuite, on télécharge NDISWrapper sur le site officiel :
http://sourceforge.net/projects/ndiswrapper/

NDISWrapper se trouve sous la forme d'une tarball (.tar.gz). Placez ce fichier dans votre dossier personnel. On va décompresser cette archive, un répertoire portant alors le nom de ndiswrapper-(Version) va être créé ; on se place ensuite dedans. Pour cela, ouvrez un terminal et tapez :

tar zxvf ndiswrapper-(Version).tar.gz
cd ndiswrapper-<Version>

Il se peut que vous n'arriviez pas à compiler NDISWrapper dans Ubuntu Intrepid avec le kernel 2.6.27. Il faut alors patcher les fichiers sources de NDISwrapper.

Manipulation pour patcher NDISWrapper à effectuer après cd ndiswrapper-<Version> :

gedit ndiswrapper_kernel_2.6.27.patch

coller ceci :

diff -aur driver.old/iw_ndis.c driver/iw_ndis.c
--- driver.old/iw_ndis.c	2008-08-04 21:10:16.000000000 +0200
+++ driver/iw_ndis.c	2008-08-04 21:30:12.000000000 +0200
@@ -1015,7 +1015,7 @@
 	return 0;
 }
 
-static char *ndis_translate_scan(struct net_device *dev, char *event,
+static char *ndis_translate_scan(struct net_device *dev, struct iw_request_info *info, char *event,
 				 char *end_buf, void *item)
 {
 	struct iw_event iwe;
@@ -1034,7 +1034,7 @@
 	iwe.u.ap_addr.sa_family = ARPHRD_ETHER;
 	iwe.len = IW_EV_ADDR_LEN;
 	memcpy(iwe.u.ap_addr.sa_data, bssid->mac, ETH_ALEN);
-	event = iwe_stream_add_event(event, end_buf, &iwe, IW_EV_ADDR_LEN);
+	event = iwe_stream_add_event(info, event, end_buf, &iwe, IW_EV_ADDR_LEN);
 
 	/* add essid */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
@@ -1044,13 +1044,13 @@
 		iwe.u.data.length = IW_ESSID_MAX_SIZE;
 	iwe.u.data.flags = 1;
 	iwe.len = IW_EV_POINT_LEN + iwe.u.data.length;
-	event = iwe_stream_add_point(event, end_buf, &iwe, bssid->ssid.essid);
+	event = iwe_stream_add_point(info, event, end_buf, &iwe, bssid->ssid.essid);
 
 	/* add protocol name */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
 	iwe.cmd = SIOCGIWNAME;
 	strncpy(iwe.u.name, network_type_to_name(bssid->net_type), IFNAMSIZ);
-	event = iwe_stream_add_event(event, end_buf, &iwe, IW_EV_CHAR_LEN);
+	event = iwe_stream_add_event(info, event, end_buf, &iwe, IW_EV_CHAR_LEN);
 
 	/* add mode */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
@@ -1061,7 +1061,7 @@
 		iwe.u.mode = IW_MODE_INFRA;
 	else // if (bssid->mode == Ndis802_11AutoUnknown)
 		iwe.u.mode = IW_MODE_AUTO;
-	event = iwe_stream_add_event(event, end_buf, &iwe, IW_EV_UINT_LEN);
+	event = iwe_stream_add_event(info, event, end_buf, &iwe, IW_EV_UINT_LEN);
 
 	/* add freq */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
@@ -1076,7 +1076,7 @@
 	/* convert from kHz to Hz */
 	iwe.u.freq.e += 3;
 	iwe.len = IW_EV_FREQ_LEN;
-	event = iwe_stream_add_event(event, end_buf, &iwe, IW_EV_FREQ_LEN);
+	event = iwe_stream_add_event(info, event, end_buf, &iwe, IW_EV_FREQ_LEN);
 
 	/* add qual */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
@@ -1090,7 +1090,7 @@
 	iwe.u.qual.noise = WL_NOISE;
 	iwe.u.qual.qual  = i;
 	iwe.len = IW_EV_QUAL_LEN;
-	event = iwe_stream_add_event(event, end_buf, &iwe, IW_EV_QUAL_LEN);
+	event = iwe_stream_add_event(info, event, end_buf, &iwe, IW_EV_QUAL_LEN);
 
 	/* add key info */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
@@ -1101,7 +1101,7 @@
 		iwe.u.data.flags = IW_ENCODE_ENABLED | IW_ENCODE_NOKEY;
 	iwe.u.data.length = 0;
 	iwe.len = IW_EV_POINT_LEN;
-	event = iwe_stream_add_point(event, end_buf, &iwe, bssid->ssid.essid);
+	event = iwe_stream_add_point(info, event, end_buf, &iwe, bssid->ssid.essid);
 
 	/* add rate */
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
@@ -1115,7 +1115,7 @@
 		if (bssid->rates[i] & 0x7f) {
 			iwe.u.bitrate.value = ((bssid->rates[i] & 0x7f) *
 					       500000);
-			current_val = iwe_stream_add_value(event, current_val,
+			current_val = iwe_stream_add_value(info, event, current_val,
 							   end_buf, &iwe,
 							   IW_EV_PARAM_LEN);
 		}
@@ -1128,13 +1128,13 @@
 	iwe.cmd = IWEVCUSTOM;
 	sprintf(buf, "bcn_int=%d", bssid->config.beacon_period);
 	iwe.u.data.length = strlen(buf);
-	event = iwe_stream_add_point(event, end_buf, &iwe, buf);
+	event = iwe_stream_add_point(info, event, end_buf, &iwe, buf);
 
 	memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
 	iwe.cmd = IWEVCUSTOM;
 	sprintf(buf, "atim=%u", bssid->config.atim_window);
 	iwe.u.data.length = strlen(buf);
-	event = iwe_stream_add_point(event, end_buf, &iwe, buf);
+	event = iwe_stream_add_point(info, event, end_buf, &iwe, buf);
 
 	TRACE2("%d, %u", bssid->length, (unsigned int)sizeof(*bssid));
 	if (bssid->length > sizeof(*bssid)) {
@@ -1155,7 +1155,7 @@
 				memset(&iwe, 0, sizeof(iwe));
 				iwe.cmd = IWEVGENIE;
 				iwe.u.data.length = ielen;
-				event = iwe_stream_add_point(event, end_buf,
+				event = iwe_stream_add_point(info, event, end_buf,
 							     &iwe, iep);
 			}
 			iep += ielen;
@@ -1236,7 +1236,7 @@
 	TRACE2("%d", bssid_list->num_items);
 	cur_item = &bssid_list->bssid[0];
 	for (i = 0; i < bssid_list->num_items; i++) {
-		event = ndis_translate_scan(dev, event,
+		event = ndis_translate_scan(dev, info, event,
 					    extra + IW_SCAN_MAX_DATA, cur_item);
 		cur_item = (struct ndis_wlan_bssid *)((char *)cur_item +
 						      cur_item->length);    

Et enregistrer. Vous pouvez également le télécharger ici mais il faudra l'enregistrer dans le dossier ndiswrapper-<Version>.

Ensuite taper cette commande :

patch -p0 < ndiswrapper_kernel_2.6.27.patch

Si le patch a fonctionné, vous devriez voir:

patching file driver/iw_ndis.c
Hunk #11 succeeded at 1236 with fuzz 1.

Fin du patch. Reprendre ici la compilation si le patch n'est pas nécessaire.


Enfin, maintenant que l'on se trouve dans le bon répertoire, on passe à l'installation proprement dite :

make
sudo make uninstall

puis on déplace ce dossier dans le dossier /opt/ où il sera en sécurité, et on s'y rend :

cd ..
sudo mv ndiswrapper-<version> /opt/
cd /opt/ndiswrapper-<version>

On installe ndiswrapper :

sudo make install
Liens utiles

Configuration de NDISWrapper

Deux choix s'offrent à vous :

Procédure manuelle

Premièrement, nous allons charger dans le système le pilote Windows que nous avons récupéré (cf. supra). Pour cela, ouvrez un terminal, placez-vous dans le répertoire où se trouvent les pilotes (avec les fichiers .sys etc., pas uniquement le fichier .inf) et tapez (le nom du fichier .inf dépend de votre pilote) :

cd répertoire_où_se_trouve_le_pilote

Si vous avez suivi la documentation ça devrait être :

cd ~/install_wifi

Pour la commande ndiswrapper il se peut que la commande soit légèrement différente, pour cela taper dans un terminal ndiswr puis demander une auto-complétion en appuyant plusieurs fois sur la touche TAB, pour activer l'auto-complétion regarder ici

Sous Lucid, Maverick
sudo ndiswrapper -i votre_pilote.inf
Sous Feisty, Gutsy
sudo ndiswrapper-1.9 -i votre_pilote.inf
Sous Edgy
sudo ndiswrapper-1.8 -i votre_pilote.inf
Sous Dapper
sudo ndiswrapper -i votre_pilote.inf
Avec la méthode de la compilation (méthode "universelle")
sudo ndiswrapper -i votre_pilote.inf

Le nom du fichier .inf est sensible à la casse ! N'hésitez pas à utiliser la touche <Tab> pour compléter automatiquement le nom du fichier.

Pour vérifier que NDISWrapper a bien installé votre pilote, tapez la commande suivante :

ndiswrapper -l

Vous devriez voir un message dans le genre de celui-ci :

Installed ndis drivers:
(votre_pilote) driver present, hardware present

Ensuite, nous allons créer un module pour le charger dans le noyau Linux. Ce module sera créé à partir du pilote Windows que nous avons chargé précédemment. Pour faire ceci, utilisez la commande suivante dans un terminal :

sudo ndiswrapper -m

Procédure graphique

Il existe un utilitaire dans le dépôt « Universe » qui se nomme ndisgtk et qui effectue la procédure ci-dessus de manière graphique. Après son installation, il se situera dans Système → Administration → Windows Wireless Drivers.

ndisgtk.jpg

Passer la main à NDISWrapper

Décharger le module par défaut et charger NDISWrapper

Étape supplémentaire avant de pouvoir goûter aux joies du nomadisme (limité) , décharger le module qui gère par défaut votre carte Wi-Fi. Même si vous avez correctement configuré NDISWrapper cette étape est nécessaire. En effet imaginez deux personnes (module par défaut et ndiswrapper) voulant manger avec une cuillère (Wi-Fi) et en même temps !

Pour décharger le module par défaut d'abord le connaître : Vous êtes donc invité à l'étudier dans cette partie de la documentation ou sur le forum Ubuntu.

Une fois que vous savez lequel c'est, il vous faut entrer la commande suivante pour décharger ce module :

sudo modprobe -r nom_du_module_à_blacklister

Par exemple pour le chipset bcm43xx

sudo modprobe -r bcm43xx

Les commandes ci-dessus déchargent les modules pour la session en cours et il faut qu'au prochain démarrage ces modules ne se chargent pas. Il faut donc les blacklister voir la partie cas particuliers

Nous allons maintenant tester si le module que nous venons de créer fonctionne. Pour cela, on va le charger dynamiquement dans le noyau avec la commande suivante :

sudo modprobe ndiswrapper

Si tout s'est bien passé, vous devriez avoir une interface eth1 ou wlan0 existante. Vous pouvez vérifier cela en tapant iwconfig dans un terminal ou en allant dans le menu Système → Administration → Réseau.

Si ce n'est pas le cas, essayez de décharger le module et rechargez-le : sudo modprobe -r ndiswrapper puis sudo modprobe ndiswrapper.

Sur Ubuntu 12.04, vous risquez d'avoir ce message d'erreur : FATAL: Module ndiswrapper not found. Dans ce cas, installez le paquet ndiswrapper-dkms puis rechargez le module :

sudo apt-get install ndiswrapper-dkms
sudo modprobe ndiswrapper

Charger automatiquement NDISWrapper au démarrage du système

Pour que NDISWrapper se charge à chaque démarrage, il suffit d'ajouter une ligne contenant ndiswrapper à la fin du fichier « /etc/modules ». Faites-le manuellement ou tapez :

echo "ndiswrapper"|sudo tee -a /etc/modules

Charger automatiquement NDISWrapper au démarrage du système pour la 11.10 Oneiric avec Unity

Dans ce cas, il faut lancer le chargement du module NDISwrapper en utilisant le script de démarrage /etc/rc.local. Pour ce faire éditer le fichier /etc/rc.local

sudo gedit /etc/rc.local

Insérer la commande

/sbin/modprobe ndiswrapper &

Devant la commande

exit 0

Vérification de l'installation

L'ordre d'exécution des commandes

Ceci est peut-être trivial mais il vous faut respecter cet ordre (à adapter en fonction des cas), en résumé :

  • installer NDISWrapper
  • sudo ndiswrapper -i chemin_complet_du_pilote.inf
  • sudo ndiswrapper -m
  • sudo modprobe -r nom_du_module_a_backlister
  • echo "blacklist module_a_backlister"|sudo tee -a /etc/modprobe.d/blacklist
  • sudo modprobe ndiswrapper
  • echo "ndiswrapper" | sudo tee -a /etc/modules

Les réponses des commandes

La commande magique ndiswrapper -l n'est pas là pour faire jolie, c'est elle qui vous indique que l'installation du pilote s'est bien passée ou pas. Si la réponse est :
Installed ndis drivers:
(votre_pilote) driver present, hardware present
Bravo votre pilote est installé sinon ceci veut dire que le pilote ( .inf ) est incompatible. Il vous faut en chercher un autre mais ceci veut également dire qu'il vous faut désinstaller le pilote qui vient de causer problème (voir la partie désinstaller le pilote ).

Enfin la commande de confirmation est sans aucun doute iwconfig.

~$ iwconfig
lo        no wireless extensions.

eth1      no wireless extensions.

eth0      IEEE 802.11g  ESSID:"ssid"  
          Mode:Managed  Frequency:2.417 GHz  Access Point: xx:xx:xx:xx:xx   
          Bit Rate=5.5 Mb/s   Tx-Power:32 dBm   
          RTS thr:2347 B   Fragment thr:2346 B   
          Power Management:off
          Link Quality:26/100  Signal level:-79 dBm  Noise level:-96 dBm
          Rx invalid nwid:0  Rx invalid crypt:0  Rx invalid frag:0
          Tx excessive retries:12766  Invalid misc:559650   Missed beacon:0

eth0 est donc l'interface Wi-Fi qui est reconnue !


Vous pouvez maintenant configurer l'interface sans fil. Pour cela, rendez-vous sur cette page.

La page WiFi n'explique pas quel utilitaire de connexion utiliser avec ndiswrapper, celui par défaut ne fonctionnant pas. Il faut donc ajouter une section ici afin d'achever la procédure d'installation du module— doc83 Le 27/10/2012, 18:27

Désinstallation

Suppression du pilote

On désinstalle le pilote :

sudo ndiswrapper -r <nomdudriver>

Puis, on décharge le module du noyau :

sudo modprobe -r ndiswrapper

Désinstaller NDISWrapper

Ouvrez le fichier « /etc/modules » en mode super-utilisateur et supprimez ndiswrapper à la fin du fichier.

On désinstalle NDISWrapper :

sudo modprobe -r ndiswrapper
sudo apt-get remove ndiswrapper-utils --purge

Avec la méthode compilation il vous faut vous déplacer dans le dossier :

cd /opt/ndiswrapper-<version>

Puis désinstaller :

sudo make uninstall

Suppression des traces résiduelles

Supprimez le paquet ndiswrapper-utils, ndiswrapper-utils-1.8 ou ndiswrapper-utils-1.9 selon votre version d'Ubuntu.

Enfin, supprimez les "résidus" d'installation :

sudo rm -r /etc/ndiswrapper/ 
sudo rm -r /etc/modprobe.d/ndiswrapper
sudo rm -r /etc/modprobe.d/ndiswrapper.conf
sudo rm /lib/modules/`uname -r`/kernel/drivers/net/ndiswrapper/ndiswrapper.ko

Maintenant, il ne devrait rester aucune trace de NDISWrapper dans votre système.

Problèmes et solutions

Carte « aveugle »

Il se peut que la carte ainsi configurée semble marcher mais ne voit jamais aucun réseau. Dans ce cas la commande

sudo iwlist wlan0 scan

retourne

Aucun résultat

Cette erreur peut très bien ne pas être systématique ! C'est-à-dire que vous pouvez avoir un truc qui marche plusieurs fois, et qui se met à ne plus marcher un jour, pour un bon moment.

Une solution qui marche plutôt bien pour régler ce problème est de rajouter l'option irqpoll au démarrage.

pour ce faire on édite le fichier /boot/grub/menu.lst et on rajoute irqpoll à la fin de la ligne kernel que l'on lance.

sudo gedit /boot/grub/menu.lst
title           Ubuntu 7.10, kernel 2.6.22-14-generic
root            (hd0,1)
kernel          /boot/vmlinuz-2.6.22-14-generic root=UUID=ab2e6ac4-be95-4745-9775-0f09d21c1ca1 ro quiet splash irqpoll
initrd          /boot/initrd.img-2.6.22-14-generic
quiet

La méthode consistant à modifier le fichier /boot/grub/menu.lst pour activer le wifi ne fonctionne plus à partir d'ubuntu 9.10 En effet le fichier menu.lst est remplacé par grub.cfg. Ce fichier ne pouvant pas être modifié directement (il est généré à partir d'autres fichiers), le mode opératoire est le suivant: 1) ouvrir un terminal 2) taper gksudo gedit /etc/grub.d/10_linux 3) ajouter pnpbios=off acpi=force irqpoll au bon endroit:

…/… if [ "x$5" != "xquiet" ]; then

  cat << EOF
  echo    '$(printf "$(gettext_quoted "Loading Linux %s ...")" ${version})'

EOF

fi
cat << EOF
  linux    ${rel_dirname}/${basename} root=${linux_root_device_thisversion} ro ${args} pnpbios=off acpi=force irqpoll

EOF …/…

5) Enregistrer les modifications et fermer le fichier 6) dans le terminal taper sudo update-grub 7) Redémarrer l'ordinateur

Cas particuliers

Maintenant que NDISWrapper a pris en charge votre carte Wi-Fi, il faut désactiver le module/pilote par défaut pour éviter un conflit au prochain redémarrage. Ceci se résume à écrire une seule ligne dans un fichier.

Si votre carte n'est pas listée en dessous, faites une recherche sur le module par défaut gérant la wifi de votre ordinateur. La commande lsmod sera utile.

Attention : A partir de la version 9.04 (Jauntly Jackalope), le fichier "blacklist" est nommé "blacklist.conf"

Accès au Wi-Fi via un adaptateur USB Netgear

Vous trouverez la procédure sur cette page.

Broadcom Corporation

Chipset BCM4318, BCM4318

Pour la version Gutsy et inférieur de Ubuntu

Il faut éditer le fichier /etc/modprobe.d/blacklist et rajouter à la fin

# broadcom 43xx
blacklist bcm43xx

Un redémarrage est conseillé après.

Pour la version Hardy et supérieur

Il faut éditer le fichier /etc/modprobe.d/blacklist et rajouter une ligne, le code suivant effectue cette manipulation automatiquement.

echo -e "blacklist ssb\nblacklist b43"| sudo tee -a /etc/modprobe.d/blacklist

Puis de même pour le fichier /etc/modprobe.d/ndiswrapper

echo 'install ndiswrapper modprobe -r ssb; modprobe --ignore-install ndiswrapper $CMDLINE_OPTS; modprobe ssb'| sudo tee -a /etc/modprobe.d/ndiswrapper

Après un redémarrage votre carte devrait fonctionner.

Chipset Atheros AR5006EG

(Rencontré sur un Toshiba P200-12V et un Asus X51R) De la même manière que pour le chipset BCM4318 ci-dessus, il faut éditer le fichier /etc/modprobe.d/blacklist et rajouter à la fin

# Atheros AR5006EG
blacklist ath_pci

Et redémarrer ensuite. En effet, le pilote madwifi qui gère généralement les chipsets de la marque Atheros ne prend pas en charge ce chipset…

Carte Linksys WPC54G

Si la commande sudo ndiswrapper -i #driver#.inf vous a renvoyé des lignes du type:

Forcing parameter RadioState|0 to RadioState|1

Ouvrez tous les fichiers .conf du répertoire « /etc/ndiswrapper » en mode super-utilisateur et remplacez RadioState|1 par RadioState|0 puis sauvegardez les modifications.

Chipset ACX100

Si vous ne pouvez pas utiliser le pilote libre (incompatibilité ou WPA …), avant d'installer le pilote windows via NDISWrapper, il faut désactiver le pilote libre, comme indiqué sur cette page: Pilote ACX

Carte NETGEAR PCMIA MA521

Se rendre sur le site constructeur http://firmware.netgear-forum.com/index.php?produit=MA521 (5.175).

De là décompresser l'archive (ma521_5_175_1204_2006.zip), on obtient un 'setup.exe'. En l'installant via wine, il suffit de se rendre dans le dossier : ~/.wine/drive_c/windows/inf/MA521_patch et récupérer les fichiers NETMA521.inf et MA521nd5.sys (il vous faut ces deux fichiers).

Un autre lien pour récupérer ces deux fichiers (archive tar.gz) : http://www.clicksources.com/netgear_MA521.tar.gz ( McPeter )

Carte Belkin Wireless PCMCIA Card - F5D6020 (rev 20)

Utiliser un pilote RealTek 8180 pour qu'elle fonctionne avec NDISWrapper.

Procédure détaillée : carte Wifi PCMCIA Belkin F5D6020

Carte Netgear WG311V3

Voir la page wifi netgear wg311v3 qui détaille la procédure.

Dongle USB Wifi utilisant le pilote sis163u

Voir la page: thomson_wlg_1500a qui détaille la procédure.

Si les ESSID ne s'affichent pas

Ouvrir en mode super-utilisateur le fichier « /etc/network/interfaces » puis sauvegarder sans rien modifier.

Exemples de cartes


ndiswrapper.txt · Dernière modification: Le 07/03/2014, 16:12 par 82.236.147.138
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0