Contenu | Rechercher | Menus

Utilisation avancée du clavier

Cette page présente les principales possibilités d'utilisation du clavier pour accomplir un certain nombre de tâches telles que, par exemple, lancer une application par un raccourci clavier ou déplacer le pointeur grâce aux touches du clavier.

Elle ne concerne pas la manière dont tel ou tel caractère est affecté à telle ou telle touche. Cet aspect relève de la configuration du clavier qui est traité dans la page « Configurer le clavier ».
Ici, il s'agit plutôt de configuration du système pour qu'il interprète la frappe des touches de la manière souhaitée par l'utilisateur.

Pour éviter de surcharger cette page, il a été pris le parti de développer certains aspects plus techniques sur la page Comprendre la configuration du clavier.

Configurer les options

L'interface graphique pour la configuration du clavier offre de nombreuses options et c'est par là que vous devriez commencer.
Ces options son accessibles depuis le menu Système → Préférences → Clavier → onglet Agencements → bouton Options.

Il n'est ni possible ni souhaitable d'expliquer ici dans le détail toute la combinatoire des options possibles, mais sachez que vous pouvez, entre autres possibilités, y redéfinir:

  • le rôle de la touche Verrouillage Majuscule, en particulier son effet sur les touches de chiffres, ainsi que sa relation avec la touche Majuscule,
  • la touche à laquelle le symbole de l'euro € est affecté,
  • la touche à laquelle est affectée la fonction Compose. Pour plus de détail à ce sujet, reportez-vous au paragraphe Saisie indirecte des caractères plus bas dans cette page.
  • la touche, ou la combinaison de touches, qui permet de choisir parmi les agencements de clavier sélectionnés par l'utilisateur.
  • Adapter la saisie de l'espace insécable avec la barre d'espacement.

Vous pourrez également y configurer diverses options de compatibilité, en particulier faire que la touche Majuscule agisse sur le pavé numérique à la manière de MS Windows (utile pour taper facilement les chiffres sur un portable dépourvu de pavé numérique).

Configurer les raccourcis clavier

La plupart des raccourcis clavier peuvent être configurés au moyen de l'interface graphique accessible depuis le menu Système → Préférences → Raccourcis clavier. La fenêtre suivante s'ouvre:

Les raccourcis clavier

Modifier un raccourci

Suivez les instructions au bas de la fenêtre pour modifier un raccourci déjà configuré.
Dans le champ « raccourci », saisissez la combinaison de touches telle que vous envisagez de la saisir par la suite pour exécuter ce raccourci, et non pas les symboles de touche tel que ceux que vous pouvez voir dans la colonne « raccourci » de la fenêtre.

Ajouter un raccourci

Pour ajouter un raccourci personnalisé, cliquez sur Ajouter,

puis saisissez le contenu des deux champs. Le titre sera tel que vous souhaitez qu'il apparaisse dans la fenêtre de définition des raccourcis clavier ci-dessus.

Pour connaître le nom exact de la commande à saisir, créez un raccourci sur le bureau et, par un clic du bouton de droite, regardez la valeur du champ commande dans les propriétés .

Connaître les raccourcis clavier

Pour mieux connaître les très nombreux raccourcis clavier, rendez-vous sur cette page entièrement dédiée.

Activer et désactiver le déplacement du pointeur de la souris au clavier

Si vous souhaitez déplacer le pointeur de la souris avec le clavier ou, au contraire, désactiver cette fonction :

  • Sous Gnome: allez dans le menu Système → Préférences → Clavier → onglet Touches de la souris et (dé)cochez Permettre le contrôle du pointeur en utilisant le pavé numérique.
  • Sous KDE: allez dans le menu Configuration du système → onglet Déplacement de la souris et (dé)cochez Déplacer la souris avec le clavier.
  • Ou plus simplement, appuyez simultanément sur les touches Ctrl1)+Shift2)+Num Lock3)

Afficher et imprimer l'agencement courant

Si vous êtes un peu perdu pour retrouver un symbole sur votre clavier ou si vous utilisez une disposition qui ne correspond pas au marquage de votre clavier, vous pouvez afficher l'agencement courant de deux manières :

  1. la plus rapide est de cliquer sur l'indicateur de clavier s'il est présent dans l'applet de notification général du tableau de bord et de choisir : Afficher l'agencement actuel.
  2. alternativement, ouvrez l'interface des préférences de clavier depuis le menu Système → Préférences → Clavier → onglet Agencements puis, après avoir sélectionné votre agencement dans la liste des agencements installés, cliquez sur le bouton Afficher.

Dans les deux cas, vous pourrez imprimer votre agencement.

Par ailleurs, il est possible de visualiser les noms symboliques des touches, avec le code de touche en petit, par la commande :

xkbprint -label name $DISPLAY - | gv -orientation=seascape - 

Il vous faudra avoir installé le paquet gv . gv est un visioneur de fichier ps ou pdf remplaçant gs.

Si vous remplacez name par code dans la commande ci-dessus, vous obtiendrez les codes de touche seulement mais affichés en gros.

Activer la touche de verrouillage numérique

Au démarrage

Si vous voulez activer par défaut la touche de verrouillage numérique 4) de votre clavier au démarrage, suivez cette page.

Autres cas

  • Il peut arriver que le pavé numérique devienne inactif : la touche de verrouillage numérique 5)) activée, les nombres sont impossibles à taper.
    Il suffit de taper la combinaison Ctrl+Shift+Num Lock6) pour le réactiver.

Saisie indirecte des caractères

Comme il est pratiquement impossible de disposer de tous les caractères sur votre clavier, et que vous vous retrouverez certainement un jour dans l'obligation de saisir un caractère non disponible, il faudra bien que vous puissiez le faire.

Heureusement, plusieurs possibilités ont été prévues. Parmi celles-ci, citons :

  1. La combinaison diacritique
  2. La composition
  3. La saisie du code Unicode

La combinaison diacritique

Pour illustrer comment utiliser un caractère accompagné d'un signe diacritique, prenons le caractère À qui est un A majuscule avec accent grave. Il se peut que ce caractère ne soit pas prévu sur votre clavier. Dans un tel cas, si l'accent diacritique ` est prévu sur votre clavier 7), alors vous pouvez saisir normalement (c'est à dire sans maintien ) les signes ` et A successivement et vous obtiendrez À.
La procédure est exactement la même avec les autres signes et lettres pour autant que la combinaison soit valide :
à ù ì ò ỳ À Ù Ì Ò

Vous remarquez au passage que la touche ` semble sans effet quand on la presse une seule fois, et apparait uniquement lorsque le deuxième caractère est frappé, pour ainsi l'accompagner. Une telle touche est appelée touche morte. Si la touche du signe diacritique est frappée deux fois, c'est le signe lui même qui apparaît.

Ceci peut rendre de grands services à tous ceux qui doivent rédiger des textes mélangeant les langues.
L'avantage de cette méthode est de vous dispenser de mémoriser des codes représentant les caractères. Il importe cependant que vous repériez sur votre clavier ces signes diacritiques, voire que vous en ajoutiez.

Pour repérer les signes diacritiques sur votre clavier. vous pouvez en afficher l'agencement à partir du dialogue des préférences du clavier. Ceci peut néanmoins s'avérer difficile car beaucoup de ces caractères sont très ressemblants.
Le plus efficace consiste à ouvrir le fichier de description de votre agencement dans le dossier /usr/share/X11/xkb/symbols et de repérer toutes les touches qui contiennent un symbole diacritique dans un de leur niveau.

Voici quelques lignes du fichier /usr/include/X11/keysymdef.h qui donnent le symbole de certains signes diacritiques.

define XK_dead_grave 0xfe50
define XK_dead_acute 0xfe51
define XK_dead_circumflex 0xfe52
define XK_dead_tilde 0xfe53
define XK_dead_perispomeni 0xfe53
define XK_dead_macron 0xfe54
define XK_dead_breve 0xfe55
define XK_dead_abovedot 0xfe56

Le symbole par lui-même est ce qui se trouve après XK_. C'est donc cette forme abrégée que vous trouverez dans les fichiers de description des agencements de claviers. Le préfixe dead 8) signifie qu'il s'agit d'un symbole de touche morte.

Ceci est une manière générique pour obtenir les caractères diacritiques. Il se peut bien-sûr que votre arrangement possède déjà nombre de caractères accentués, souvent aux niveaux 3 et 4, y compris en majuscule. Utilisez le dialogue des préférences de clavier pour visualiser votre arrangement et voir comment l'accès à ces niveaux est configuré.
Pour plus de détails consultez la page Comprendre la configuration du clavier

La composition

La composition, comme son nom l'indique, fait appel à la touche compose, entendez la touche à laquelle est attaché le symbole Multi_key, car ce symbole peut facilement être attaché à une autre touche.

Sous Gnome, si vous désirez savoir quelle est votre touche compose actuelle où en changer, regardez l'option position de la touche compose du dialogue des préférences.

Sous KDE4, pour configurer la position de la touche compose, ouvrir "system settings" (via le menu ou alt+F2), cliquer sur "région & langue", aller dans "Disposition du clavier", onglet "Avancé" puis chercher dans les options Xkb "position de la touche compose" (ou compose key position, en anglais). enfin choisir quelle touche affecter pour compose, la touche logo windows de gauche (left win) est un compromis aisé puisque souvent inutilisé.

Une fois la touche compose définie, il faut savoir que le système reconnaît un certain nombre de séquences prédéfinies. Ces séquences se trouvent dans le fichier /usr/share/X11/locale/fr_FR.UTF-8/Compose.

FIXME Ce fichier n'existe pas et le fichier /usr/share/X11/locale/en_US.UTF-8/Compose, censé le remplacer, selon le fichier /usr/share/X11/locale/compose.dir, peut être retiré sans que cela pose le moindre problème. Où est donc le fichier actif ? Réponse : voir le fichier compose.dir : pour un système en fr_FR.UTF8 il faut modifier le fichier en_US.UTF-8/Compose ; un redémarrage de la session est nécessaire pour prendre en compte les modifications

Voici un court extrait de ce fichier.

<Multi_key> <o> <c>              	: "©"   copyright # COPYRIGHT SIGN
<Multi_key> <o> <C>              	: "©"   copyright # COPYRIGHT SIGN
<Multi_key> <O> <c>              	: "©"   copyright # COPYRIGHT SIGN
<Multi_key> <O> <C>              	: "©"   copyright # COPYRIGHT SIGN

<Multi_key> <o> <r>              	: "®"   registered # REGISTERED SIGN
<Multi_key> <o> <R>              	: "®"   registered # REGISTERED SIGN
<Multi_key> <O> <r>              	: "®"   registered # REGISTERED SIGN
<Multi_key> <O> <R>              	: "®"   registered # REGISTERED SIGN
#<Multi_key> <o> <e>              	: "œ"   oe # LATIN SMALL LIGATURE OE
<Multi_key> <O> <E>              	: "Œ"   OE # LATIN CAPITAL LIGATURE OE
<Multi_key> <a> <e>              	: "æ"   ae # LATIN SMALL LETTER AE
<Multi_key> <A> <E>              	: "Æ"   AE # LATIN CAPITAL LETTER AE

Ceci montre que le caractère ® peut être obtenu en saisissant la séquence de touches Compose o r 9), sans aucun maintien intermédiaire des touches.

Les séquences peuvent être personnalisées et vous pouvez même faire qu'elles produisent une suite de caractères plutôt qu'un seul.

La saisie du code Unicode

Une autre manière de saisir un caractère consiste à utiliser son code unicode. Vous pouvez trouver la table unicode de tous les symboles graphiques sur la page http://unicode.org/roadmaps/bmp/.

En voici un court extrait pour les "Hiragana" 96 Characters Found.

0x3040
0x3041
0x3042
0x3043
0x3044
0x3045
0x3046
0x3047
0x3048

Vous pouvez télécharger les tableaux à partir de la page http://unicode.org/fr/charts/symbols.html

Pour saisir le symbole, il faut maintenir la combinaison de touches Ctrl-⇧, et tout en maintenant cette combinaison, taper successivement les touches uWXYZ où u signifie unicode et WXYZ représentent les différents chiffres hexadécimaux du code 10). En fin de saisie seulement, relâchez tout.

La saisie Unicode en elle-même commence dès que vous avez saisi le u. Elle est caractérisée par une marque de soulignement.

Sachez que vous pouvez saisir de cette manière de très nombreux symboles, pas seulement des caractères textuels, mais aussi des symboles très divers, comme par exemple ◕. Mais attention, selon que les polices sont installées ou pas sur votre système, les caractères ne seront pas forcément affichables à l'écran.

Claviers virtuels

  • OnBoard : clavier virtuel simple, installé par défaut dans Ubuntu (menu Applications→Accessibilité)
  • Kvkbd : clavier virtuel simple, installé par défaut dans Kubuntu
  • cellwriter : Reconnaissance de l'écriture manuscrite ou celle saisie sur une tablette graphique ou sur un clavier virtuel du type tablet PC.
  • Florence: clavier virtuel pour GNOME extensible et redimensionnable.
  • GOK (Gnome Onscreen Keyboard) : clavier d'écran avec la particularité intéressante de proposer des actions à la souris sur les fenêtres, les lanceurs etc.
  • Xvkbd : clavier virtuel

Voir aussi le portail "Accessibilité".

Voir aussi


Contributeurs: Stemp, YannUbuntu, Nicolas11, jaaf64

1) Control
2) Majuscule
3) , 6) Verrouillage Numérique
4) , 5) Ver. Num. ou Num. Lock
7) Altgr+ 7 de la rangée au dessus des lettres pour l'agencement proposé par défaut lors de l'installation
8) mort en français
9) sans se préoccuper de la casse selon la liste ci-dessus
10) Par exemple, u2318 pour saisir le symbole

tutoriel/utilisation_avancee_du_clavier.txt · Dernière modification: Le 01/09/2013, 12:21 par 212.224.232.194
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0