Contenu | Rechercher | Menus

Ubuntu 64bits

Cette page a pour but de décrire l'utilisation de la version 64 bits d'Ubuntu, et a aussi pour but d'être la page de la catégorie Ubuntu_64bits pour vous indiquer si les tutoriels ont été testés comme compatibles avec Ubuntu 64 bits.

Avantages et inconvénients

Avantages:

  • La seule version qui fonctionne pour celui qui veut un boot en UEFI (PC récent >2010; logo Windows 8 ou UEFI firmware) : (voir Ordinateurs avec UEFI).
  • Possibilité de gérer plus de 4GB de mémoire (note : Ubuntu 32 bits peut aussi s'affranchir de la limite des 3.2Go, il suffit pour cela d'utiliser le noyau linux "PAE")
  • Gains de performances sous certaines conditions, notamment en encodage vidéo/audio1).
  • Technologie d'avenir.

Inconvénients:

  • Certains logiciels peuvent être une source de problèmes (Flash notamment… voir ci-dessous)
  • Consommation de mémoire légèrement augmentée. Cela peut être limite pour ceux qui n'ont que 1GB de mémoire.

Pour plus d'information, consultez cette page Wikipédia.

Ubuntu 64 bits peut poser des problèmes de compatibilité, notamment avec certains logiciels propriétaires, souvent anciens et non-maintenus, et qui ne sont disponibles qu'en 32bits. Toutefois, il faut noter qu'une grande majorité de programmes 32bits pourront fonctionner sans problème grâce à une couche de compatibilité.

Cette couche de compatibilité n'est plus nécessaire à partir de Ubuntu 11.10 (voir ici)

Installation

L'installation d'Ubuntu 64 bits se fait exactement de la même façon que pour la version 32 bits, il vous suffit simplement d'avoir un ordinateur (PC ou MAC) avec un processeur 64 bits.

Les processeurs compatibles

Pour vérifier si votre ordinateur est compatible 64 bits ou non, démarrez votre ordinateur sur un live-CD2), puis saisissez dans un terminal la commande suivante :

if [[ $(sed -n '/flags/{/ lm / p;q}' /proc/cpuinfo) ]] ; then echo "Compatible 64 bits" ; else echo "Non-compatible 64 bits" ; fi

Si votre PC n'est pas compatible 64 bits, vous devez donc installer un système 32 bits3).

Votre processeur est généralement compatible 64 bits si vous possédez :

  • un ordinateur relativement récent (2003 et plus),
  • un Apple récent (2008 et plus),
  • un ordinateur dont le processeur est de la gamme Intel© Core2 (et +) ou i3/5/7 (Desktop/Mobile).

Ce qui inclut :

  • Amd64: (Tous les processeurs AMD sur socket 754 et supérieurs, hormis certains Sempron uniquement 32bits)
  • Intel EM64T: (Core, Core 2, Core iX et les Xeon récents,).

Les Itanium (IA64) ne sont pas compatibles avec une distribution AMD64 (X86-64).

!!! Attention avec les cpu Intel avec architecture 64bits pré-Core (pentium & celeron), le EM64T n'est pas du 64bits natif mais du 32bits étendu (IA-32e), et occasionneront une baisse de performance notable voire sérieuse par rapport à leurs équivalents AMD en usage 64bits. !!!

Migration de Ubuntu 32 bits à 64 bits

Pour passer d'Ubuntu 32 bits à Ubuntu 64 bits, il suffit de réinstaller le système avec un LiveCD de la version 64 bits.

Utilisation

Ubuntu 64 bits s'utilise généralement de la même façon que Ubuntu 32 bits. Quelques exceptions ci-dessous :

Utiliser des programmes 32 bits sur Ubuntu 64 bits

Toujours vérifier si une version 64bits existe avant d'utiliser cette méthode (sauf si elle est trop complexe à installer), elle ne fonctionnera que mieux !

D'ailleurs cette méthode n'est pas infaillible !

Sous Ubuntu 11.04 et antérieures

Pour utiliser des programmes 32 bits sous Ubuntu 64 bits, il vous faut installer les paquets :

Vous pouvez aussi installer:

Sous Ubuntu 13.10

Sur cette distribution Ubuntu récente mettant en œuvre le concept de multi-arch, on peut installer les dépendances 32 bits via une commande à entrer dans le terminal :

sudo dpkg --add-architecture i386

Installation

  • Si le programme en question n'est pas dans un paquet .deb il suffira de le lancer comme s'il était dans un système 32bits.
  • Si le programme est disponible sous forme d'un paquet .deb, pour l'installer, il vous suffira d'ouvrir un terminal et de taper :
sudo dpkg -i --force-architecture [le nom du paquet à installer]

Au lieu de taper tout le chemin vers le fichier, glissez le fichier à installer dans le terminal, puis faites entrer et s'il n'y a pas de problèmes, vous venez d'installer un programme !

Pour démarrer un programme 64 bits mais faire croire que c'est une application 32 bits Il suffit de précéder votre commande de "linux32"

exemple : linux32 /usr/bin/chromium-browser %U fera croire que votre Chromium est en 32 bits !!!

Désinstallation

Un paquet installé avec l'option –force-architecture n'apparaîtra pas dans la liste des paquets installés (par exemple dans Synaptic). Pour le désinstaller, il suffit d'utiliser l'option -r de dpkg avec le nom du paquet, sans sa version :

sudo dpkg -r [le nom du paquet à désinstaller]

Si vous avez installé en mode force-architecture un paquet 32 bits sur un système 64 bits, puis que vous trouvez le paquet 64 bits "équivalent" et que vous voulez l'installer, faites-le. Vous recevrez une erreur dpkg qui dit "cannot be co-installed with". LIsez attentivement le message, qui distinguera le nouveau paquet de l'ancien par une sous-étiquette précédée de 'deux points' : pour un paquet *, l'ancien (32bits) sera désigné par *:i386, le nouveau par *:amd_64 (ou rien). Tapez dans le terminal :

sudo dpkg -r [le nom du paquet à désinstaller]:i386 (ou autre selon le message d'erreur)

Puis installez le nouveau paquet, via la Logithèque Ubuntu, ou Synaptic, ou apt-get, ou aptitude.

Problèmes connus

Wine sous Ubuntu 64 bits

Consultez la section «installation de Wine 64bits».

Autres

  • Certains pilotes propriétaires, notamment pour les imprimantes, ne sont pas disponibles en 64 bits mais c'est très rare
  • Certaines applications commerciales comme Octaga Player (VRML).

Si vous détectez un logiciel qui ne fonctionne pas en 64 bits, parlez-en sur le forum ubuntu-fr, et n'hésitez pas à écrire aux développeurs de ce logiciel.

Voir aussi

Pages testées sous Ubuntu 64 bits

1) les gains sont pour les opérations où le processeur est l'élément crucial, voir ce comparatif technique. Peu de gains en utilisation bureautique, car le chargement des applications est plutôt limité par la vitesse du disque dur. Pas non plus de gains dans les jeux vidéos, car c'est la carte graphique qui est l'élément déterminant (elles ont leur propre PCB avec une architecture sur 256bits et plus pour les plus récentes).
2) ou un live-USB
3) Source : cette discussion, voir aussi la page architecture matérielle


Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0