Contenu | Rechercher | Menus

Versions maintenues à long terme (LTS)

L'abréviation LTS signifie Long Term Support, ou maintenue à long terme.

Différence avec une version non-LTS

Les versions LTS d'Ubuntu sont maintenues durant cinq ans, alors que les versions non-LTS sont maintenues pendant 18 mois.

Une version stable d'Ubuntu est publiée tous les six mois, pour les postes de travail et les serveurs. Ceci signifie que, tous les six mois, un administrateur de système doté d'Ubuntu peut mettre à niveau sa distribution afin de profiter des dernières innovations et des dernières versions des logiciels disponibles. S'il ne souhaite pas mettre à niveau sa distribution immédiatement, il profite de mises à jour de sécurité ; des correctifs sont publiés pour une durée de 18 mois après la sortie de la publication stable d'une version d'Ubuntu. Passés ces 18 mois, une version d'Ubuntu devient alors en fin de vie (end of life, EOL) et ne profite plus de mises à jour de sécurité.

À partir de la version 13.04 incluse, la durée de support des versions non LTS passe de 18 à 9 mois.

Ce délai peut être considéré comme court pour certains usagers, qui nécessitent un système stable et maintenu pour une durée étendue. C'est pourquoi certaines versions d'Ubuntu sont estampillées LTS. Ces versions, publiées tous les deux ans au mois d'avril, sont soutenues pour une durée prolongée :

  • Ubuntu 10.04 LTS et versions LTS antérieures : 36 mois (3 ans) pour les postes de travail et 60 mois (5 ans) pour les serveurs ;
  • À partir de Ubuntu 12.04 LTS : 60 mois (5 ans) pour les postes de travail et les serveurs.

L'utilisation d'une version LTS n'implique aucun frais : Ubuntu est et restera toujours gratuite, et la mise à niveau vers une nouvelle version d'Ubuntu l'est tout autant. La ligne LTS s'adresse principalement aux milieux qui nécessitent une stabilité à long terme dans des environnements peu changeants.

Application de l'étiquette LTS

Le label LTS ne s'applique qu'aux variantes officielles de la famille Ubuntu, ainsi qu'à certains paquets des dépôts de logiciels uniquement. Certaines exceptions peuvent survenir : par exemple, lors de la sortie de la série 8.04 des distributions Ubuntu, l'équipe de Kubuntu a décidé d'en distribuer une version avec le nouvel environnement de bureau KDE 4.0 ; Kubuntu n'a pas été estampillé LTS. Pour la version 10.04, le jeune projet Ubuntu Netbook Edition n'a pas été estampillé LTS.

Versions d'Ubuntu ayant le label LTS .
Version Nom de code de développement Date de sortie Date de fin de vie (EOL) Notes
Ubuntu 12.04 LTS The Precise Pangolin 26 avril 2012 Postes de travail : avril 2017
Serveurs : Avril 2017
(rapporter un bug)
Maintenue 5 ans autant sur les serveurs que sur les postes de travail.
Ubuntu 10.04 LTS The Lucid Lynx 29 avril 2010 Postes de travail : Avril 2013
Serveurs : Avril 2015
(rapporter un bug)
Ne s'applique pas à l'Édition Netbook
:!: Arrivée en fin de vie (EOL) pour les postes de travail !
Effectuez une mise à niveau vers une version LTS toujours maintenue dès que possible.
Ubuntu 8.04 LTS The Hardy Heron 24 avril 2008 Serveurs : Avril 2013
(rapporter un bug)
:!: Arrivée en fin de vie (EOL) !
Effectuez une mise à niveau vers une version LTS toujours maintenue dès que possible.

Détails concernant le label LTS

  1. La récupération des paquets de Debian se fait de manière plus conservatrice, synchronisée depuis Debian testing plutôt que Debian unstable ;
  2. La stabilisation de la distribution commence tôt dans le cycle de développement en limitant le nombre de nouveautés. L'équipe d'Ubuntu fait une sélection entre les paquets qui doivent être inclus dans une distribution maintenue sur une durée d'au plus 5 ans et ceux qui pourront être optionnellement installés par les utilisateurs ;
  3. Les changements structurels majeurs sont le plus possible évités, comme le changement des applications incluses par défaut dans la distribution, la transition vers d'autres bibliothèques ou les changements des couches basses du système (ex : l'introduction de KMS ou la migration de HAL vers DeviceKit n'aurait pas été approprié pour une version LTS).

De plus, une version LTS est :

  • tournée vers les entreprises : ces versions sont pensées pour le déploiement dans des parcs de serveurs et de postes de travail dont la durée de vie est longue et où les changements sont peu fréquents ;
  • compatible avec les nouveaux matériels : des révisions sont publiées à intervalles réguliers (une point release) pour ajouter la prise en charge de nouveaux matériels pour serveurs et postes de travail ;
  • davantage testée : la phase de développement alpha est réduite, afin d'étendre davantage la période de stabilisation bêta pour récolter le plus de retours d'expérience et de rapports de bogues et pour stabiliser l'ensemble de la distribution.

Clairement, une version LTS n'est pas :

  • une version incluant de nombreuses nouveautés : l'effort est surtout tourné vers la stabilisation et le renforcement des fonctionnalités existantes. Si des exceptions sont accordées à certains projets, elles sont documentées et leur intégration dans une version LTS doit être complétée pour la version bêta 1 du cycle de développement ;
  • une version d'avant-garde : plutôt que d'importer les paquets de Debian depuis sa version unstable, ceux-ci sont tirés depuis la version testing de Debian. Même si certaines nouveautés ne sont pas incluses dans ces paquets, il y a plus de bénéfices à importer des paquets testés qui introduisent moins de bogues et moins de régressions.

Planification d'une version LTS / Cycle de développement

Le cycle de développement d'une version LTS s'étend sur deux ans. Durant ce laps de temps, des changements majeurs sont apportés dans Ubuntu et sont intégrés dans des versions non-LTS. Trois versions non-LTS sont publiées durant ce cycle. Au bout du cycle de développement, une version dont l'apport principal est la stabilité est estampillée LTS.

Lors du développement de la version LTS proprement dite, des modifications sont appliquées à la planification :

  1. Phase alpha réduite : puisque moins de nouveau code est introduit, le nombre de versions alpha de développement est moindre, ce qui accorde davantage de temps à la phase de stabilisation bêta ;
  2. Deux versions bêta : d'ordre général, plus de rapports de bogues sont envoyés durant la phase bêta de stabilisation. Pour corriger plus de problèmes, une version bêta supplémentaire est prévue dans le calendrier de développement.

Historique des versions LTS

Les versions suivantes ont été estampillées LTS. Les versions antérieures à Ubuntu 10.04 LTS sont obsolètes pour les postes de travail et antérieures à 8.04 LTS pour les serveurs. Plus aucune mise à jour de sécurité n'est proposée pour les versions obsolètes. Il est recommandé d'effectuer une mise à niveau vers une version toujours maintenue d'Ubuntu.

Versions d'Ubuntu ayant eu le label LTS .
Version Nom de code de développement Date de sortie Date de fin de vie (EOL)
Ubuntu 12.04 LTS The Precise Pangolin 26 avril 2012 Postes de travail : avril 2017
Serveurs : avril 2017
Ubuntu 10.04 LTS The Lucid Lynx 29 avril 2010 Postes de travail : avril 2013
Serveurs : avril 2015
Ubuntu 8.04 LTS The Hardy Heron 24 avril 2008 Postes de travail : 12 mai 2011
Serveurs : avril 2013
Ubuntu 6.06 LTS The Dapper Drake 1er juin 2006 Postes de travail : 14 juillet 2009
Serveurs : 1er juin 2011

Source : Ubuntu.com et Canonical


lts.txt · Dernière modification: Le 08/08/2013, 17:54 par 194.206.254.8
Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0