Contenu | Rechercher | Menus

Accéder à ses partitions Windows depuis Ubuntu

Si Ubuntu est installée dans Windows (via Wubi)

Depuis un Ubuntu installé via Wubi, vous pouvez accéder aux fichiers Windows dans Nautilus via Fichiers → Périphériques : Poste de travail → host → Users. FIXME jamais utiliser wubi mais je doute que le chemin soit bon, surtout pas en anglais. si quelqu'un peu tester…

Si Ubuntu est installée de façon standard

Accéder à une partition Windows depuis le gestionnaire de fichiers avec plusieurs utilisateurs

Les partitions Windows sont généralement reconnues automatiquement et accessibles sans manipulation supplémentaire. Elles apparaissent directement dans les liens rapides du gestionnaire de fichiers.
Cependant, ceci peut ne pas être appliqué automatiquement à l'ensemble des comptes utilisateur de votre ordinateur. Pour autoriser les autres comptes d'utilisateurs à monter les partitions Windows et en accéder au contenu, il faut modifier le type de compte et le passer en "Administrateur". Par contre si la partition en question est déjà monté automatiquement sous le premier utilisateur elle sera accessible directement aux autres utilisateurs.

Gérer le montage de partitions

La méthode expliquée ci-dessus accorde le droit de monter et d'accéder à l'ensemble des partitions Windows sur les périphériques internes et externes. Or, il y a des situations où il est préférables de n'accorder l'accès qu'à certaines partitions uniquement ou d'accorder que certains droits sur celles-ci. Une gestion plus fine des droits accordés à un ou des systèmes de fichiers se fait dans le fichier de configuration des règles de montage /etc/fstab. Deux applications permettent de gérer graphiquement le montage des partitions Disk-manager, qui prend en charge tout les systèmes de fichiers (FAT32, NTFS, EXT…) et Ntfs-config. Cette page va vous présenter la méthode manuellement en modifiant directement le fichier fstab. Les informations ci-dessous sont utiles :

  • Si vous désirez gérer une nouvelle partition, créée après l'installation d'Ubuntu, et que vous ne désirez pas utiliser les méthodes décrites précédemment;
  • Si vous désirez gérer plus finement les autorisations d'accès aux partitions Windows depuis Ubuntu.

Avant toute modification, on se référera utilement à la documentation sur mount et fstab.

Création d'un point de montage

Il est nécessaire de créer un point de montage pour chacune de vos partitions Windows que vous souhaitez rendre accessibles. Un point de montage est un dossier, dans l'arborescence de votre ordinateur, à partir duquel il sera possible d'accéder aux données contenues dans votre partition Windows. Ce dossier peut être situé à n'importe quel endroit de votre arborescence. Pour créer un point de montage entrez dans un terminal la commande suivante :

sudo mkdir <point de montage>

<point de montage>, à saisir sans les crochets, correspond à l'emplacement et au nom du dossier servant de point de montage.
Habituellement les points de montage prennent place dans le dossier /media. Il est alors possible de faire apparaître automatiquement un lien vers votre ou vos partitions Windows sur votre bureau ou dans le menu « Raccourcis » du gestionnaire de fichiers. Si vous souhaitez accéder rapidement à vos partitions par ces moyens, il s'agit donc de l'emplacement à privilégier. Le choix du nom des points de montage est libre. . Si vous désirez rendre accessible plus d'une partition Windows, chaque partition doit avoir son point de montage propre (son propre dossier dans votre arborescence).

Prenons un exemple concret pour illustrer ce que nous venons de voir. Nous disposons d'une partition Windows que nous désirons rendre accessible depuis Ubuntu. Elle sera accessible en lecture et en écriture. Nous créerons donc un dossier dans lequel elle sera montée. Nous voulons aussi que cette partition possède un raccourci créé automatiquement dans le gestionnaire de fichiers, nous créerons donc le dossier de la partition (que nous appelerons documents) dans le dossier /media. Pour créer le point de montage entrez cette commande dans un terminal:

sudo mkdir /media/documents

Découvrir ses partitions Windows

Une fois le point de montage créé, il faudra assigner la partition Windows à votre point de montage. Mais avant de pouvoir procéder à cette assignation, il faut découvrir le nom du périphérique de la partition Windows. Pour connaître ses partitions avec précision regardez ici. Pour connaître leur désignation ici. Dans la dernière colonne, Système, est indiqué le système de fichiers de chacune des partitions de vos disques durs. Les partitions Windows peuvent être formatées selon deux systèmes de fichiers : FAT32 et NTFS. C'est grâce à cette information que vous pourrez distinguer vos partitions Windows des autres partitions de vos disques durs. Notez le nom du périphérique (dans la première colonne, Périphérique) associée à votre partition Windows, de même que le système de fichiers qui lui est associé.

Renseigner ses partitions Windows au démarrage d'Ubuntu

Vous avez créé un point de montage pour votre partition Windows à rendre accessible depuis GNU/Linux et vous savez désormais son nom de périphérique. Maintenant, il vous faut renseigner les informations de montage à Ubuntu afin qu'il puisse monter de lui-même vos partitions Windows.

Les partitions à monter automatiquement sont renseignées dans le fichier /etc/fstab à éditer en mode administrateur.

Note : avant d'effectuer toute modification du fichier /etc/fstab, pensez à en faire une copie de sauvegarde ! Cela peut être fait grâce à la commande suivante, exécutée dans un terminal :

sudo cp /etc/fstab /etc/fstab_sauvegarde

Pour restaurer cette copie de sauvegarde, en cas de besoin, exécutez la commande inverse :

sudo cp /etc/fstab_sauvegarde /etc/fstab

Ajouter une partition de système de fichiers NTFS ou FAT32 à fstab

Pour ajouter une partition dont le système de fichiers est le NTFS ou le FAT32, il vous suffit d'ajouter une instruction à la fin de votre fichier /etc/fstab, sous la forme suivante:

# Partitions Windows - NTFS ou FAT32
périphérique	point de montage	ntfs-3g ou vfat	rw,user,auto,exec,gid=100,uid=1000,umask=002,utf8,codepage=850,shortname=mixed	0	0

Ajoutez une instruction comme celle-ci pour chacune de vos partitions NTFS ou FAT32. Vous ne devez indiquer qu'une seule instruction par ligne ! Détaillons un peu ces instructions afin de mieux comprendre ce que vous faites:

  • Le périphérique correspond au nom du périphérique de la partition Windows que vous voulez monter. Vous l'avez trouvé à l'étape précédente.
  • Le point de montage correspond au point de montage de votre partition. Vous l'avez défini à la première étape.
  • ntfs-3g indique que le système de fichiers de votre partition est le NTFS ou vfat le FAT32;
  • Viennent ensuite les options de montage, vous trouverez le détail de toutes ces options sur la page fstab.
    • L'option shortname=mixed (FIXME pour les systèmes FAT32 seulement?) permet de faire en sorte que les noms de fichiers de moins de 8 caractères conservent leur casse. Pour des raisons de rétro-compatibilité, les noms de fichiers de moins de 8 caractères sont automatiquement mis en majuscules, à moins que cette option soit précisée.

Pour prendre un exemple concret en FAT32, à adapter avec le NTFS:

# Partitions Windows - FAT32
/dev/sdb1	/media/documents	vfat	rw,user,auto,exec,gid=100,uid=1000,umask=002, utf8,codepage=850,shortname=mixed	0	0
  • /dev/sdb1 est le nom du périphérique;
  • /media/documents est le point de montage;
  • J'ai indiqué une instruction par ligne.

Au lieu de mettre le nom de la partition sous la forme /dev/sdb1, vous pouvez mettre son UUID, qui doit reste fixe. Au lieu d'avoir quelque chose comme cela:

# Partitions Windows - NTFS
/dev/sda1	/media/documents	 ntfs-3g 	rw,user,auto,gid=100,uid=1000,nls=utf8,umask=002	0	0

Vous aurez:

# Partitions Windows - NTFS
UUID=XXXXXXXXXXXXXXXX	/media/windows	 ntfs-3g 	rw,user,auto,gid=100,uid=1000,nls=utf8,umask=002	0	0

où XXXXXXXXXXXXXXXX est le code trouvé par:

sudo vol_id /lenom/devotrepartition_trouvépar_fdisk-l

ou par

sudo blkid

Sauvegarde des fichiers et montage des partitions

Une fois les modifications apportées, enregistrez votre fichier de configuration, afin de prendre en compte les modifications. Redémarrez votre ordinateur pour tester si les partitions Windows seront montées automatiquement.

Il se peut que les partitions NTFS ne soient pas montées automatiquement sous Ubuntu si elles ont subi une corruption lors d'un arrêt manqué de Windows. L'intégrité de la partition NTFS doit alors être vérifiée et réparée sous Windows, généralement par un arrêt correct de Windows (sans plantage). Il est aussi possible d'utiliser ntfsfix pour réparer la partition NTFS endommagée depuis GNU/Linux.

Problèmes connus

Si vous n'avez pas d'accès en écriture à votre partition Windows, vérifiez que vous avez assigné les options gid=100,uid=1000,umask=002. De plus, une fois la partition montée, vous ne pouvez plus modifier les droits d'accès aux fichiers et dossiers. Les systèmes de fichiers Windows ne gèrent pas les droits d'accès selon la norme POSIX. Ubuntu émule le comportement des droits d'accès POSIX au montage de la partition. Pour changer les droits d'accès, modifier fstab n'est donc pas suffisant : vous devrez démonter la partition puis la remonter avec de nouvelles options.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0