Contenu | Rechercher | Menus

Ubuntu 13.04 (« The Raring Ringtail »)

Fin de vie depuis le 27 janvier 2014
Depuis le 27 janvier 2014, Ubuntu 13.04 est en fin de vie. Elle ne profite plus de nouvelle mise à jour de sécurité et les paquets logiciels pour cette version sont déplacés dans des serveurs d'archive. Pour continuer à recevoir des mises à jour de sécurité, veuillez mettre à niveau votre version d'Ubuntu vers une version activement soutenue.

Le bassaris, mammifère de la famille des ratons laveurs, est le nom de code de développement d'Ubuntu 13.04.

Ubuntu 13.04 (nom de code : The Raring Ringtail ou Le Bassaris Trépignant en français) est la dix-huitième version d'Ubuntu. Son développement, débuté en octobre 2012, s'échelonne sur une période de six mois ; la version stable, finale d'Ubuntu 13.04 est sortie le 25 avril 2013.

À propos du nom de code de développement

Mark Shuttleworth a annoncé le nom de code dans un billet de son blog personnel, le 17 octobre 2012. The Raring Ringtail (le bassaris impatient) est un mammifère de la famille des ratons laveurs. La référence au petit animal, mince, agile et impatient évoque la volonté d'étendre le développement d'Ubuntu vers les plateformes mobiles, que ce soient des téléphones intelligents ou des tablettes tactiles. On constate à cet effet, par exemple, une amélioration de la gestion de l'autonomie ou de la consommation mémoire et la course nécessaire dans ce secteur très concurrentiel.




Changements apportés depuis la version précédente

L'Ubuntu Developer Summit (UDS), qui s'est déroulé à Copenhagen (Danemark) du 29 octobre au 1er novembre 2012, a été un événement majeur du processus de développement de la nouvelle version d'Ubuntu. C'est durant cette rencontre, à laquelle ont assisté des ingénieurs de Canonical, des membres de la communauté, des partenaires, des vendeurs de logiciels indépendants, des membres d'équipes de développement upstream et d'autres participants, que se sont discutés les grands axes de développement d'Ubuntu, dans un environnement tourné autour de discussions et de planification d'échéanciers.



Le nouvel Unity 7

La nouvelle version de l'interface Unity a été énormément optimisée en ce qui concerne son temps de réaction et son impact sur l'utilisation des ressources système. Côté fonctionnalités et visuel, elle apporte quelques modifications mineures mais améliorant son ergonomie et son esthétisme.

Changements d'apparence

Le dialogue d'extinction de l'ordinateur a été redessiné.

  • De nouvelles icônes ont été dessinées pour la Logithèque Ubuntu, pour le gestionnaire de mises à jour et pour le gestionnaire de fichiers ;
  • La boîte de dialogue de fermeture de session a été redessinée. Elle prend maintenant les allures de Unity. Les boutons sont aussi plus grands, aidant à comprendre leur effet et facilitant leur interaction avec les écrans tactiles ;
  • Un nouveau menu, Synchronisation, affiche l'état de synchronisation entre le système Ubuntu et les services de stockage dans le nuage. Actuellement, seul Ubuntu One est pris en charge par ce menu. D'autres services, tels DropBox et OwnCloud, pourraient être intégrés dans une future version d'Ubuntu.

Tableau de bord

  • Tolérance aux erreurs dans la barre de recherche : Grâce à un outil de recherche revu, la barre de recherche du tableau de bord devient tolérante aux erreurs de frappe. Lorsqu'une erreur de saisie est commise par l'utilisateur, le tableau de bord recherche des termes semblables. Par exemple, une recherche avec le terme erroné « fierfxo » trouve quand même le navigateur Web Firefox ;
  • Lentille Friends : Les fonctionnalités sociales sont désormais gérées par le service Friends, qui remplace Gwibber qui n'est plus maintenu. Aucune transition n'est requise : vos données de Gwibber sont migrées vers le service Friends. L'interaction avec les services de réseaux sociaux s'effectue au travers de la nouvelle lentille Friends, visible dans le tableau de bord. Néanmoins, pour ceux qui préféreraient utiliser une application dédiée, le logiciel friends-app peut être installé depuis la Logithèque Ubuntu ;
  • Loupe Google Drive : La loupe Google Drive remplace la loupe Google Docs et offre davantage de sources de recherche aux lentilles du tableau de bord pour les utilisateurs des services de Google. Ainsi, la loupe Fichiers peut rechercher les documents dans Google Drive et la loupe Photos retrouve les photos de l'utilisateur dans son espace Picasa.

Barre des lanceurs

La fenêtre active est désormais indiquée d'un point dans la liste contextuelle d'un lanceur.

  • Taille de la barre des lanceurs : auparavant limitée à un minimum de 32 pixels, celle-ci peut désormais être réduite jusqu'à une taille de 8 pixels. Ceci est notamment d'intérêt pour les écrans de petite taille ou dont la résolution est faible ;
  • Fenêtre active : La fenêtre active est désormais indiquée d'un point dans la liste contextuelle d'un lanceur ;
  • Basculement entre fenêtres : Il est désormais plus facile de basculer d'une fenêtre à l'autre pour une même application en actionnant la mollette de la souris. Placez le curseur de la souris sur le lanceur d'une application ayant plus d'une fenêtre ouverte, puis faites tourner la mollette vers le haut ou vers le bas pour circuler d'une fenêtre à l'autre ;
  • Retrait des bureaux virtuels : Par défaut, le lanceur spécial permettant de naviguer entre plusieurs bureaux virtuels a été retiré. Celui-ci peut être réactivé à l'aide de l'outil Apparences du panneau des Paramètres système ;
  • Ajout d'un bouton d'affichage du bureau : L'outil Apparence des Paramètres système offre aussi un nouveau bouton permettant de minimiser toutes les fenêtres et afficher le bureau. Ce bouton est néanmoins désactivé par défaut ; l'utilisateur doit l'activer lui-même.

Panneau des Paramètres système

L'interface pour tester ses paramètres de souris et pavé tactile est plus ludique.

  • L'outil Réseaux devient maintenant beaucoup plus simple, en affichant uniquement les informations importantes à première vue. Une petite flèche s’affiche à la droite du ou des réseaux auxquels l'ordinateur est actuellement connecté, afin d'en obtenir plus d'informations. De plus, les connexions sans fil sont maintenant classées en premier, au dessus des connexions filaires ;
  • L'outil Sons se voit ajouter des boutons ON/OFF dans divers onglets: général, microphone et alertes ;
  • L'outil Souris/Pavé tactile a été complètement retravaillé. Il est désormais beaucoup plus simple, les options étant désormais contenues dans un seul onglet, car seules les options les plus importantes sont présentes. Les autres options moins utilisées ont été retirées ;
  • L'outil Imprimantes est désormais intégré dans les Paramètres système.



Mises à jour par catégories

Les mises à jour sont regroupées.

Le gestionnaire de mises à jour regroupe maintenant les mises à jour proposées selon le logiciel concerné. Pour les utilisateurs avancés et les plus curieux, à chaque application qui dépend de plus d'un paquet logiciel, il est possible de dérouler la liste des paquets en appuyant sur la flèche précédant l'application et faire une sélection plus fine des mises à jour.

Les applications sont aussi identifiées par leur icône d'application, lorsque celles-ci en ont une. Enfin, les noms des paquets sont remplacés par la description du paquet, lorsque celui-ci en contient une.

Ainsi, un utilisateur du système comprend mieux les mises à jour proposées et est ainsi en mesure de faire un choix éclairé quant à celles qu'il installera.



Deux nouvelles variantes s'ajoutent à la famille Ubuntu

Avec Ubuntu 13.04, deux nouvelles variantes d'Ubuntu sont ajoutées à la liste des variantes reconnues officiellement. Ces variantes profitent désormais elles-aussi des infrastructures mises à disposition aux variantes officielles par Canonical (génération d'images d'installation et hébergement dans les serveurs officiels et leurs miroirs, paquets logiciels dans les dépôts officiels, prise en charge dans Launchpad…).

  • Ubuntu GNOME, anciennement connu en tant que Ubuntu GNOME Remix, est une version d'Ubuntu dont l'interface par défaut est GNOME Shell. Ubuntu GNOME a pour objectif de fournir une expérience utilisateur sur postes de travail la plus proche possible de celle prévue par le projet GNOME. La précédente version d'Ubuntu GNOME Remix a démontré qu'il y a encore une forte demande d'une pure expérience basée autour de GNOME sur Ubuntu. Avec la reconnaissance officielle, Ubuntu GNOME aura maintenant davantage de ressources pour arriver à cette fin.
  • UbuntuKylin est une variante officielle à destination du marché chinois. Plus que simplement une variante d'Ubuntu avec une localisation linguistique chinoise, il s'agit ici de personnaliser l'expérience pour bien refléter les besoins des utilisateurs dès la sortie de l'installation. Des logiciels couramment utilisés sont installés par défaut, un calendrier chinois est configuré en plus du calendrier grégorien, l'indicateur météorologique récupère les données météo de stations chinoises pour une meilleure précision et la saisie au clavier est optimisée pour les claviers chinois. La reconnaissance officielle favorisera entre autres la coopération avec des entreprises chinoises, telles les magasins de musique virtuels qui s'intègrent à la loupe "Musique" du tableau de bord (Baidu Music) ou encore les suites bureautiques populaires en Chine (WPS Office).



Abandon de Wubi

Wubi est désormais abandonné.

L'installateur pour Windows Wubi est désormais abandonné. Ce logiciel avait été intégré aux images d'installation d'Ubuntu depuis la version 8.04 LTS et permettait à un utilisateur d'installer Ubuntu dans un fichier virtuel dans Windows. De cette manière, celui-ci n'avait pas à se préoccuper d'un quelconque repartitionnement de ses disques durs. Le développement de Wubi a stagné pendant longtemps. L'application n'a plus été adaptée aux changements technologiques provoqués par l'adoption de l'UEFI par les fabricants d'ordinateurs (entre autres, le partitionnement de type GPT pour les disques durs). Pour ces raisons, Ubuntu 13.04 ne pourra pas être installé directement à partir de Wubi.

Wubi demeure néanmoins disponible pour installer Ubuntu 12.04 LTS et Ubuntu 12.10. Les utilisateurs de Wubi peuvent mettre à niveau leur installation actuelle d'Ubuntu vers la plus récente version 13.04. Seule l'installation directe d'une version 13.04 n'est pas prise en charge.



Plus de liveCD pour Xubuntu

Après Ubuntu et Kubuntu, c'est au tour de Xubuntu de délaisser le format CD-ROM pour livrer ses images d'installation. L'équipe derrière Xubuntu a décidé d'augmenter la taille maximale possible d'une image ISO de Xubuntu à 1 Go, ce qui fait en sorte qu'elle ne pourra être gravée que sur un DVD ou déployée sur une clé USB.

Il a été observé que l'équipe occupait beaucoup trop de temps et d'effort à conserver une image d'installation en accord avec une taille maximale de 700 Mo. Avec l'espace supplémentaire gagné par cette décision, Xubuntu contient à nouveau le tableur Gnumeric et le logiciel de traitement d'images The GIMP dans son installation par défaut. Le média d'installation réintroduira aussi les paquets de langues les plus populaires et des personnalisations graphiques supplémentaires. Néanmoins, malgré la marge de manoeuvre supplémentaire, l'équipe demeure fidèle à son principe de ne pas ajouter d'éléments inutiles à l'image d'installation.



Mises à jour de logiciels

Ubuntu

  • L'environnement de bureau GNOME demeure en version 3.6, mais l'interface Unity passe en version 7 ;
  • La suite bureautique LibreOffice 4.0 prend en charge les apparences visuelles de Firefox (Personas) et sait ouvrir les documents depuis un espace SharePoint. Cette version prend aussi en charge les formats Visio et Publisher, et la compatibilité avec les formats Microsoft® Office® est améliorée.

Kubuntu

  • L'environnement KDE passe en version 4.10, apportant un nouvel écran de verrouillage, des nouvelles notifications et une indexation sémantique plus rapide ;
  • Le gestionnaire de logiciels Muon passe à la version 2, qui permet l'installation de widgets Plasma ;
  • Le navigateur Rekonq 2.2.1 gère maintenant la correction orthographique ;
  • Le lanceur d'applications Homerun devient une alternative au menu contextuel Kickoff, afin d'avoir une vue en plein écran des logiciels installés et pouvant être exécutés ;
  • Un nouveau gestionnaire d'écrans permet de facilement configurer l'affichage sur plusieurs moniteurs ;

Ubuntu GNOME

  • L'équipe d'Ubuntu GNOME met à disposition un PPA afin d'effectuer une mise à niveau vers GNOME 3.8. Notez cependant que ceci modifiera votre système Ubuntu GNOME en profondeur et peut causer quelques dysfonctionnements mineurs ;
  • Firefox devient le navigateur par défaut, remplaçant GNOME Web ;
  • La Logithèque Ubuntu remplace GNOME Software ;
  • LibreOffice devient la suite bureautique par défaut, à la place du couple AbiWord et Gnumeric.

Xubuntu

Xubuntu 13.04 est davantage une version de maintenance. Parmi les nouveautés notables :

  • Les logiciels de traitement de feuilles de calculs Gnumeric et de traitement d'images The GIMP sont réintroduits dans l'installation de base ;
  • Le lecteur de musique Parole passe en version 0.5.0 ;
  • Les volumes dupliqués n'apparaissent plus dans le gestionnaire de fichiers Thunar ;
  • Le thème par défaut, Greybird, a subi quelques mises à jour esthétiques.



Sous le capot

  • Ubuntu 13.04 est livré avec un noyau Linux 3.8 (basé sur 3.8.5), apportant de nombreux correctifs de sécurité, des optimisations et la prise en charge des cartes Ethernet Alx ;
  • La nouvelle version de la libmtp prend en charge davantage de périphériques MTP, dont de nombreux smartphones livrés avec Android ;
  • Le gestionnaire de services Upstart 1.8 gère désormais les évènements liés au changements apportés aux systèmes de fichiers ;
  • L'installateur est en mesure d'installer Ubuntu dans des ordinateurs livrés avec la fonctionnalité UEFI Secure Boot, une norme permettant de contrôler les logiciels pouvant s'exécuter au chargement de l'ordinateur. Prendre en charge cette fonctionnalité, activée par défaut dans tous les nouveaux ordinateurs livrés avec Microsoft® Windows® 8, permet de continuer à fournir une expérience utilisateur clé-en-main. Bien entendu, l'installateur gère toujours les ordinateurs à base de BIOS et d'UEFI n'ayant pas Secure Boot.



Autres changements attendus

  • Davantage de sources dans la shopping-lens (pas que Amazon), le tout restant anonymisé par Canonical
  • Moins de processus lancés au démarrage, réduction de l'empreinte mémoire (préparatifs pour Ubuntu-phone et tablet)
  • Gnome 3.6 (Ubuntu restera maintenant sur la version N-1 de Gnome pour une meilleure stabilité)
  • Nautilus patché (compatibilité avec Unity)
  • KDE 4.10
  • XFCE 4.10 (XFCE 4.12 pas encore annoncé)
  • Plus de Python 2 dans l'installation par défaut (suite de la migration vers Python 3 entamée dans Quantal)
  • Noyau 3.8 (le noyau ne prend plus en charge les vieux processeurs i386 mais continue encore le support pour i486)
  • Mesa 9.1 (entre autres, OpenGL ES 3 pour CG Intel)
  • LibreOffice 4.0 (cette version prend en charge les formats Visio et Publisher, et a une meilleure compatibilité avec les formats Ms Office)
  • Support de 9 mois.
  • Des nouveautés surprises…




Participez au développement d'Ubuntu "The Raring Ringtail" !

Plus d'informations



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0