Contenu | Rechercher | Menus

Ubuntu 16.10 (« The Yakkety Yak »)

Ubuntu 16.10 "The Yakkety Yak" est sortie en version stable le 13 octobre 2016

Ubuntu 16.10 (nom de code : The Yakkety Yak, le yak bavard) est la vingt-cinquième version d'Ubuntu.

Son cycle de développement a débuté en mai 2016, suivant la sortie de la précédente mouture. La version stable, finale d'Ubuntu 16.10 a été publiée le 13 octobre 2016. Cette version, située dans le cycle intermédiaire entre deux versions LTS, sera maintenue pendant une durée de neuf mois, jusqu'en juillet 2017.

Pour un système d'exploitation ayant une durée de maintenance prolongée, optez plutôt pour Ubuntu 16.04 LTS.

À propos du nom de code de développement

Mark Shuttleworth a annoncé le nom de code dans un très court billet de son blog personnel, le 21 avril 2016.

Le yak est un ruminant vivant naturellement sur les plateaux de l'Himalaya; cependant, en anglais, le verbe "to yak" signifie aussi parler longuement à propos de sujets triviaux et ennuyeux. Ceci peut se rapporter au fait que peu de nouveautés verront le jour dans cette nouvelle version du système d'exploitation et que le longuement attendu Unity 8, bien que proposé en pré-version pour développeurs, ne sera – encore – pas l'environnement graphique par défaut.

Obtenir Ubuntu 16.10

  • Nouvelle installation :
    Récupérez une image d'installation officielle à partir du serveur de téléchargements d'Ubuntu ou procurez-vous un autre média d'installation d'Ubuntu 16.10.

  • Mise à niveau :
    La mise à niveau vers Ubuntu 16.10 peut être réalisée en ligne ou hors ligne depuis une installation à jour d'Ubuntu 16.04 LTS "The Xenial Xerus" seulement. La mise à niveau hors ligne est la méthode la plus sûre et la plus rapide ; elle nécessite un support d'installation (clé liveUSB ou liveCD) d'Ubuntu 16.10. En mode en ligne, la mise à niveau en ligne s'effectue par le gestionnaire de mises à jour et nécessite une connexion Internet active et stable pendant toute la durée de la mise à niveau.

  • Mise à jour :
    Si vous disposez déjà d'une installation actuelle d'Ubuntu 16.10 alpha ou bêta, installez simplement les mises à jour recommandées par le gestionnaire de mises à jour. Votre installation sera mise à jour vers la toute dernière révision d'Ubuntu 16.10.

Changements apportés depuis la version précédente

Les rencontres ayant eu lieu durant l'Ubuntu Online Summit (UOS), du 3 au 5 mai 2016, sont des événements majeurs du processus de développement d'une nouvelle version d'Ubuntu. C'est durant ces sessions, auxquelles assistent des ingénieurs de Canonical, des membres de la communauté, des partenaires, des vendeurs de logiciels indépendants, des membres d'équipes de développement en amont et d'autres participants, que sont discutés les grands axes de développement d'Ubuntu, dans un environnement tourné autour de discussions et de planification d'échéanciers. Une session de résumé en français a eu lieu un peu avant la clôture du sommet, le 5 mai 2016 (visionner la session entière).

Taille de l'image ISO

L'image disque d'Ubuntu 16.10 est légèrement accrue depuis la dernière mouture, à 1,5 Go. Cet accroissement dans la taille de l'image permet une inclusion de base de davantage de traduction, afin de rendre Ubuntu de base plus accessible à l'ensemble des utilisateurs du monde. Certaines traductions n'ont donc plus à être téléchargées depuis Internet pendant le processus d'installation ou en post-installation.

Changements par variante

Ubuntu

  • L'interface Unity 7.5 est mise à jour apportant surtout des corrections de bogues, mais quelques changements sont notables :
    • Une version à faibles ressources graphiques est améliorée, ce qui améliore ses performances dans un système à faibles capacités graphiques;
    • Une amélioration des effets de maximisation des fenêtres et de l'apparence du tableau de bord lorsque la barre des lanceurs est positionnée au bas de l'écran;
    • Les appels système sont désormais accomplis à l'aide de systemd.
  • Les logiciels de base d'Ubuntu (gestionnaire de fichiers, lecteur multimédia, calendrier…) sont tirés de la suite GNOME 3.20. Plusieurs améliorations graphiques et fonctionnelles sont entre autres incluses dans le gestionnaire de fichiers Nautilus.
  • Le navigateur web Mozilla Firefox passe en version 49 (Plus d'infos sur le site de Firefox). Des mises à jour vers des versions plus récentes seront disponibles dans la Logithèque Ubuntu lorsqu'elles sortiront.
  • La nouvelle logithèque, apparue dans la précédente mouture d'Ubuntu, gère mieux les paquets Snap et recense désormais les polices de caractères, les applications en ligne de commande, les bibliothèques et les autres outils système aux côtés des applications graphiques régulières.
  • La suite bureautique LibreOffice 5.2.2.2 est incluse, et Ubuntu utilise la version GTK+ 3 par défaut. (Plus d'infos sur le site de LibreOffice)
  • Une pré-version de l'environnement graphique Unity8 pour postes de travail est installée de base lors d'une installation ou d'une mise à niveau. Il n'est pas l'environnement graphique par défaut; il faut le choisir à l'écran de connexion avant l'ouverture de session. Il est important de garder à l'esprit qu'il s'agit d'une pré-version uniquement.

Kubuntu

  • Kubuntu inclut KDE Plasma 5.7.5, qui a été réécrit pour être encore plus rapide tout en gardant son apparence familière.
  • Les applications de base sont basées sur KDE Applications 16.04.3.
  • Parmi les applications non-KDE installées de base, on retrouve Mozilla Firefox 49 et la suite bureautique LibreOffice 5.2.2.2.

Ubuntu GNOME

  • Ubuntu GNOME se base en grande partie sur l'environnement de bureau GNOME 3.20, avec l'interface GNOME Shell par défaut. Plusieurs applications sont aussi mises à niveau à GNOME 3.22. Parmi les changements:
    • Le gestionnaire de fichiers Nautilus 3.20 propose de plusieurs améliorations graphiques et fonctionnelles
    • L'utilitaire Photos 3.22 gère mieux le partage dans Google Photos. (D'autres services seront pris en charge dans des futures révisions de l'application.) De plus, une fonctionnalité d'édition non destructive des images a été ajoutée.
    • La vitesse de lecture des vidéos peut désormais être ajustée dans Vidéos 3.22.
    • GNOME Maps 3.22 permet de contribuer à OpenStreetMap.
  • L'utilitaire de configuration initiale de GNOME est inclus et activé. Ceci permet aux utilisateurs de faciliter la personnalisation de leur session à sa première ouverture, entre autre en permettant de choisir sa langue d'affichage et de configurer ses paramètres de comptes en ligne.
  • Le client de messagerie instantanée Empathy n'est plus installé par défaut dans les nouvelles installations. Il demeure disponible dans le centre de logiciels.
  • Ubuntu GNOME n'installe plus par défaut des bibliothèques Qt. Ceci pourrait être révisé dans une version future, entre autre pour mieux gérer la prise en charge des thèmes pour les utilisateurs d'applications Qt.

UbuntuKylin

  • Plusieurs corrections ont été apportées aux logiciels spécifiques de UbuntuKylin, y compris parmi les incohérences du thème graphique.
  • La révision Chromium 53 est fournie de base ; les nouvelles révisions seront disponibles dans les dépôts de logiciels.

Ubuntu MATE

  • L'environnement graphique MATE 1.16.0 est désormais porté à GTK3+.
  • Le paquet de base d'Ubuntu MATE a été retravaillé pour faire en sorte que la majorité des applications de base soient notées comme étant recommandées plutôt que requises. Ceci signifie que les applications installées par défaut peuvent être désinstallées sans briser des fonctionnalités du système.
  • De nombreuses corrections ont été apportées.
  • Une fonctionnalité "HUD" expérimentale est installée1), bien qu'elle soit inactive par défaut.

Ubuntu Studio

  • Les changements sous-jacents sont les mêmes que pour la famille Ubuntu 16.10.

Xubuntu

  • Xubuntu suit la variante Ubuntu en remplaçant la Logithèque Ubuntu par GNOME Software.
  • Plusieurs nouveaux fonds d'écran fournis par la communauté des utilisateurs sont intégrés de base et disponibles pour personnaliser votre environnement de travail.

Lubuntu

  • Toujours en attente de l'environnement LXQt, Lubuntu se concentre surtout sur des mises à jour.

Mythbuntu

  • Mythbuntu est livré avec MythTV 0.28.
  • Les mêmes changements que pour Ubuntu sont inclus.

Ubuntu Server

  • Une nouvelle révision de OpenStack, Newton, est fournie avec Ubuntu Server. (Plus d'informations sur le site de OpenStack)
  • L'hyperviseur Qemu est désormais disponible en version 2.6.1
  • Le système de conteneurs LXD est disponible est version 2.4.1, fournissant une prise en charge des profils AppArmor et la capacité d'installer des paquets Snap à l'intérieur d'un conteneur LXD. De nouvelles fonctionnalités de gestion de réseau sont aussi de la partie.

Sous le capot

  • Le noyau Linux 4.8 amène des améliorations sur le plan de la stabilité, de la gestion des systèmes de fichiers et de l'efficacité énergétique, ainsi que:
    • La prise en charge de cartes graphiques AMD surcadencées
    • Une prise en charge initiale de l'architecture Pascal de Nvidia dans le pilote Nouveau
    • La prise en charge du système sur une puce (SoC) Raspberry Pi 3
    • La gestion de ACPI Low-Power Idle
    • La prise en charge de l'écran tactile de la Surface 3 de Microsoft
    • Une plus grande sélection de pilotes pour périphériques audio, USB et caméras.
  • Le binaire GPG est désormais fourni par gnupg2.

Participez à la maintenance d'Ubuntu 16.10

Plus d'informations



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0