Contenu | Rechercher | Menus

Le gestionnaire de mises à jour

Le gestionnaire de mises à jour s'occupe de rechercher automatiquement les mises à jour disponibles pour Ubuntu, et de vous permettre de les installer en 1 clic.

Il s'occupe par ailleurs aussi du passage automatique d'Ubuntu d'une version à l'autre.

Vérifier manuellement grâce à Update-Manager

Par interface graphique

Pour lancer une recherche de mises à jour manuellement, ouvrez le gestionnaire de mises à jour :

  • Sous Ubuntu et Edubuntu : lancer Gestionnaire de mises à jour depuis le Tableau de bord (Dash)
  • Sous Xubuntu : Applications→Système→Gestionnaire de mises à jour ou Applications–>Paramètres–>Gestionnaires de mise à jour
  • Sous Kubuntu : Applications→Système→Gestionnaire des logiciels→Mise à jour logicielles
  • Tous environnements : Par la commande « update-manager » depuis un terminal.

puis cliquez sur Vérifier, et si des mises à jour sont disponibles, cliquez sur Installer les mises à jour.

Il est aussi possible de maintenir son système à jour à l'aide du gestionnaire de paquets Synaptic (ou Muon si vous êtes sur Kubuntu), ou encore par la ligne de commande.

Par la ligne de commande

Pour maintenir à jour son système grâce à la ligne de commande, on peut utiliser la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

Voir la page apt-get mise à jour des dépots pour des informations complémentaires.

Effectuer les mises à jour de sécurité automatiquement

Pour éviter de recevoir une petite notification, puis de lancer les mises à jour manuellement, vous pouvez configurer les mises à jour automatique. Cela ne fonctionne que pour les mises à jour de sécurité :

sudo dpkg-reconfigure -plow unattended-upgrades

Changer l'intervalle de vérification automatique des mises à jour

Ouvrez le gestionnaire de sources de logiciels : consultez ce tableau suivant l'interface de bureau utilisée.

Allez dans l'onglet Mises à jour, il y a une partie Mises à jour automatiques, dans cette partie vous pouvez paramétrer l'intervalle de recherche des mises à jour et quel type de notification vous voulez avoir.

Choisir "Télécharger les mises à jour en arrière plan" peut lancer le message "Impossible de verrouiller /var/lib/dpkg/lock" si on tente de faire la mise à jour. Le verrouillage est dû à ce téléchargement en arrière plan, il faut attendre un moment (dépend de votre connexion) qu'il se termine…

Types de mises à jour

Mises à jour de sécurité

Les mises à jour de sécurité sont publiées lorsqu'un bogue ou une faille de sécurité apparaît dans un des paquets installés sur votre système d'exploitation (dans certains cas, aussi, quand une nouvelle version d'un logiciel est publiée). Les enchaînements des versions de paquets dépendent des personnes qui maintiennent ces paquets. Il peut y avoir de nombreuses versions d'un paquet publiées sur une période relativement courte si les développeurs font évoluer l'application ou corrigent des bogues. (Pour plus d'informations concernant le système de paquet et de dépôts, veuillez consulter la page présentant le principe des dépôts.)

Il n'est évidemment pas commode de vérifier soi-même, manuellement, tous les jours si une nouvelle version d'un paquet est publiée. Pour ce faire, il existe un petit utilitaire tournant en arrière-plan, update-notifier (voir plus bas), qui vérifie périodiquement la disponibilité de nouvelles mises à jour.

Mises à jour recommandées

Les mises à jour recommandées contiennent des modifications non critiques. C'est-à-dire qu'elles peuvent corriger quelques bogues, mais n'ont pas d'incidence sur la sécurité du système. Elles n'ajoutent pas de nouvelles fonctionnalités.

Leur installation est donc recommandée. Le temps de téléchargement est souvent peu important, de même que les modifications apportées, mais elles permettent une meilleure stabilité du système.

Mises à jour en préversion

Les mises à jour en préversion (Dépôt Proposed) servent à tester des paquets, des mises à jour ou des applications en version non stable avant qu'ils n'intègrent les mises à jour standards.

Elles peuvent donc être à l'origine de bogues ou de corruption de votre système.

Ces mises à jour n'intéresseront que les développeurs ou les bêta-testeurs. N'ajoutez ces mises à jour que si vous savez ce que vous faites !

Astuce pour revenir aux paquets stables

Toutefois, il existe une astuce pour revenir au cours normal des mises à jour après avoir utilisé le dépôt "proposed". Elle a été trouvée sur ce post.

  1. Il faut désactiver les dépôts "-proposed".
  2. Puis avec les droits d'administration, il faut créer le fichier /etc/apt/preferences et y coller les lignes suivantes (en remplaçant "precise" par le premier mot du surnom de la version d'Ubuntu utilisée. "precise" pour "precise pangolin", "trusty" pour "trusty tahr",…) :
    Package: *
    Pin: release a=precise
    Pin-Priority: 1001
        
    Package: *
    Pin: release a=precise-updates
    Pin-Priority: 1001
        
    Package: *
    Pin: release a=precise-proposed
    Pin-Priority: -10' 
  3. Procéder aux mises à jour de la façon habituelle. (Synaptic proposera par exemple de réinstaller les paquets "vers une version antérieure", qui sont en réalité les paquets ordinaires.)
  4. Lorsque les paquets sont rétablis à l'état stable, le fichier /etc/apt/preferences peut être supprimé. Pour cela, saisir dans un terminal la commande suivante:
sudo rm /etc/apt/preferences

Mises à jour "Backports"

Lorsqu'une version stable d'Ubuntu sort, les paquets présents dans les dépôts Principaux (main), Universe et Multiverse correspondants à cette version ne sont plus modifiés, à l'exception des mises à jour de sécurité ou pour corriger des bugs importants. Cependant de nouvelles versions de ces paquets continuent à être développées, et peuvent être disponibles dans les backports.

Le projet Ubuntu-Backports prend des logiciels inclus dans la version de développement et crée un nouveau paquet .deb compatible avec la version stable actuelle. Ubuntu-Backports est un projet officiel d'Ubuntu et est géré bénévolement.

Malgré les tests intensifs effectués sur les paquets recréés, il est tout de même possible qu'ils causent des instabilités sur votre système, c'est pour cela que ces mises à jour sont désactivées par défaut…
Sachez donc ce que vous faites lorsque vous activez ces mises à jour.

Mises à jour de distribution

On appelle Mise à jour de distribution le passage d'une version de Ubuntu à une version plus récente (par exemple de 12.04 à 12.10). Ubuntu sort une nouvelle version du système d'exploitation tous les six mois (actuellement, il y a une nouvelle version au mois d'avril et une autre au mois d'octobre). Le passage à une nouvelle version de Ubuntu représente un choix : alors qu'une personne peut passer à la plus récente version de Ubuntu, une autre peut choisir de rester sur sa version courante.

Voir cette page : Mise à niveau.

Choix du miroir de téléchargement

Le bouton Configuration… (Bouton Paramètres pour Precise 12.04) en bas à gauche du gestionnaire de mises à jour vous permet d’accéder au gestionnaire de sources de logiciels.
Dans le Premier onglet "Logiciels Ubuntu", il faut cliquer sur la liste déroulante ayant comme label Télécharger depuis et choisir Autre…

Si vous n'avez pas une bonne raison de choisir manuellement un miroir de mise à jour autant utiliser le bouton Sélectionner le meilleur et d'attendre que les tests de connexion aient permis de déterminer quel était le miroir correspondant le mieux à votre zone géographique (en tout cas à vos possibilités de connexion avec ce serveur miroir).

Il ne vous restera plus qu'à valider et à attendre que se recharge la liste des paquets depuis le serveur miroir sélectionné.

Mise a jour sans internet

Problèmes connus

Si lors d'un essai de mise à jour le téléchargement ne s'effectue pas, ça peut provenir d'un problème de configuration de proxy. Pour le régler, on peut passer par la configuration du proxy dans le gestionnaire de paquets Synaptic (menu administration) : configuration / préférences / réseau ; indiquer l'URL du proxy pour les protocoles http et ftp (ex : proxy.nom_domaine.fr) ; le port est généralement 3128. Si le téléchargement ne s'effectue pas cela peut également provenir d'une erreur lors de la saisie du mot de passe "administrateur".

Le gestionnaire de mise à jour peut planter lors de la mise à jour du système

Si deux messages d'erreur suivants s'affichent, les données ont été corrompues pendant la mise à jour. Cependant, un sens interdit peut s'afficher sur le tableau de bord pour prévenir comme quoi une erreur est survenue. Voici les messages d'erreur

Il suffira d'entrer la commande suivante dans un terminal pour finaliser la mise à jour.

sudo apt-get install -f

Redémarrer l'ordinateur si nécessaire.


Contributeurs: ostaquet, sonal, _Enchained, Fabien26.



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0