Contenu | Rechercher | Menus
Cette page est considée comme vétuste et ne contient plus d'informations utiles.
Apportez votre aide…

Souris : tout sur la configuration

Cette page recense différentes méthodes de configuration de souris, par marques et modèles. Si la plupart des souris standards sont reconnues immédiatement, certains modèles avancés nécessitent une configuration.

Vous pouvez également vouloir modifier les comportements par défaut. Grosso modo, deux voies sont possibles :

  • utiliser un programme tiers du type BTNX ou XBindKeys pour configurer les événements souris (recommandé car plus simple, plus souple, plus à jour),
  • ou s'appuyer sur les options du serveur X.org et modifier le fichier de configuration xorg.conf (en général pour utiliser le module evdev).

Utilisation

Plusieurs utilitaires peuvent donc être utilisés pour configurer les souris. Pour y voir plus clair :

  • xinput permet de réellement configurer tous les boutons de la souris via le service X
  • IMWheel permet d'utiliser les boutons supplémentaires des souris en leur faisant correspondre des combinaisons de touche clavier (ne modifie pas le fichier xorg.conf) ;
  • BTNX est un utilitaire propriétaire simple d'utilisation, qui ne modifie pas le fichier xorg.conf ; (source : https://launchpad.net/btnx)
  • HIDPoint est un utilitaire simple d'utilisation, il prend en charge les claviers et souris de marque Logitech ;
  • XBindKeys propose une méthode de configuration très souple et puissante, quoiqu'un peu plus compliquée à appréhender que BTNX ;
  • evdev est le module générique de gestion avancée des entrées pour le noyau ; il fait office de pilote des événements souris pour le serveur graphique X.org et est parfois utilisé (nécessite de modifier xorg.conf).
  • xset permet de modifier en ligne de commande les paramètres de la souris (man xset pour plus d'informations).
  • Unclutter permet de cacher automatiquement le curseur de la souris. Il suffit d'installer apt://unclutter et de redémarrer.

Explication par modèles spécifique

Microsoft

Logitech

Installer le paquet lomoco, il peut configurer les options constructeur des souris USB Logitech (ou celles des souris USB à double personnalité). De nombreuses souris récentes sont reconnues. Le programme est surtout utile pour hausser à 800 cpp ou plus la résolution des souris qui démarrent à 400 cpp (telles que les MX500, MX510, MX1000 etc.) et désactiver le défilement futé ou pilote automatique pour ceux qui préfèrent se servir des deux boutons supplémentaires comme de boutons ordinaires. Il peut aussi lire le niveau de batterie des souris sans fil.

Solaar (EN) est un utilitaire (non présent dans les dépôts officiels) de gestion des équipements avec le récepteur Unifying.
HIDPoint est un utilitaire simple d'utilisation, il prend en charge les clavier et souris de marque Logitech;

A4 Tech

Trust

Razer

Roccat

Perixx

Les souris "gamer" de la marque Perixx (notamment la MX-2000) ne fonctionnent pas sous Ubuntu 12.04, à cause d'une valeur trop faible dans le hid.h Le problème, c'est que ce fichier n'est pas modifiable directement, puisqu'il est inclu dans le noyau. Il est donc nécessaire de mettre à jour le noyau comme indiqué ici.
Voir ici pour plus de détails.

Problème de la "Souris folle"

Problème et résolution semblent identiques au Problème du "Touchpad fou".

Régler la résolution de la souris par HAL et non Xorg

Si la souris refuse de bouger et/ou de cliquer

Ce problème a été constaté sur des ordinateurs équipés de de cartes graphiques nVidia. Le plus simple est alors de redémarrer l'ordinateur en basse résolution, et de relancer la commande "sudo nvidia-xconfig" pour réinitialiser les options de la carte graphique. Ceci fait, "sudo service gdm restart" permet de relancer le serveur X. Solution testée sur Ubuntu 10.10 (sous Ubuntu 11.10 et supérieurs, remplacer "gdm" par "lightdm").

Pour les petits curieux : La souris est un périphérique peu contraignant pour le système, cependant pour garantir son bon fonctionnement, il est nécessaire que celui-ci aille vérifier au minimum une fois toutes les 10 millisecondes l'état de la souris. C'est géré au moyen du mécanisme d'interruptions que connaissent bien les informaticiens familiers des couches bas niveau. Lorsqu'un driver de carte graphique est installé, il peut arriver qu'il prenne en charge la gestion de la souris. Le problème peut alors venir des priorités de gestion des interruptions par le microprocesseur. Si la souris hérite d'une priorité trop basse, le système n'ira plus suffisamment souvent vérifier son état pour garantir un fonctionnement correct. Ainsi, un moyen alternatif de régler le problème consiste à spécifier au noyau dans quel ordre il doit charger les différents modules, car il semblerait que cela influe sur l'attribution des interruptions et des priorités qui leur sont associées. A réserver aux utilisateurs les plus expérimentés.

Liens

Après avoir lu la documentation appropriée pour votre matériel, si vous souhaitez plus de détails sur le fonctionnement de la section « Souris » de xorg.conf (notamment des explications sur les différentes options), allez voir les pages suivantes de la documentation de X.org :

Pages en rapport



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0